Paris - Agenda

La valise de Robert Capra

Marie Torres - Du 27 février au 30 juin 2013
La légendaire valise de Robert Capa, contenant des négatifs de la guerre d’Espagne, est présentée pour la première fois, du 27 février au 30 juin 2013, à Paris, au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, dans une nouvelle scénographie conçue par Patrick Bouchain.

Considérée comme perdue depuis 1939, la légendaire valise de Robert Capa, contenant des négatifs de la guerre d’Espagne,  a été miraculeusement retrouvée il y a quelques années au Mexique.

Présentés à New York, à Arles puis en Espagne (Barcelone, Bilbao et Madrid), les documents retrouvés arrivent à Paris et seront visibles au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme du 27 février au 30 juin 2013.

Près de 4 500 négatifs d’images de la guerre civile espagnole

Après donc plus de soixante-dix années de pérégrinations rocambolesques et de péripéties diverses, la « valise », composée de trois boîtes de rouleaux de pellicule soigneusement classés, révèle son extraordinaire contenu : près de 4 500 négatifs d’images de la guerre civile espagnole, prises entre 1936 et 1939 par Robert Capa, mais aussi par sa compagne Gerda Taro, tragiquement disparue en 1937 pendant la bataille de Brunete, et par David Seymour, dit Chim.

Des documents en très bon état de conservation et, pour une large part, totalement inédits, déployant le panorama détaillé d’un conflit qui a changé le cours de l’histoire européenne. On y trouve également les images du photographe et ami Fred Stein représentant Taro – des images qui sont devenues, depuis la mort de la jeune femme, intimement liées à celles de la guerre elle-même.

Trois célèbres photographes juifs, totalement investis dans la cause républicaine

D'un exceptionnel intérêt documentaire, ces films et clichés racontent aussi l’histoire de trois célèbres photographes juifs, totalement investis dans la cause républicaine, qui, au prix de risques considérables, ont jeté les bases de la photographie de guerre actuelle et donné ses lettres de noblesse au photoreportage engagé.

Portraits, scènes de combat, images rappelant les effets terribles de la guerre sur les civils : si certaines de ces œuvres nous sont déjà familières grâce à des tirages d’époque ou des reproductions, les négatifs de la valise mexicaine, présentés ici sous la forme de planches-contact agrandies, dévoilent pour la première fois l’ordre de la prise de vue, ainsi que certaines images totalement inédites.

Publiée chez Actes Sud, l’édition en deux volumes de La Valise mexicaine, sous la direction de Cynthia Young, présente l’intégralité des films miraculeusement retrouvés, ainsi que des documents d'époque, des textes et des analyses critiques rédigés par les meilleurs spécialistes.


La Valise mexicaine
Capa, Taro, Chim
Les négatifs retrouvés de la guerre civile espagnole
27 février 2013 – 30 juin 2013
Musée d'art et d'histoire du Judaïsme
Hôtel de Saint-Aignan
71, rue du Temple
75003 Paris
Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 11 h à 18 h
Fermeture des caisses à 17 h 15
Mercredi : 11 h à 21 h
Fermeture des caisses à 20 h 15
Dimanche : 10 h à 18 h
Fermeture des caisses à 17 h 15
Le musée est fermé les samedis
Tarif : 6,80 euros


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

SORTIR À PARIS

Icônes de l’art moderne, la collection Chtchoukine jusqu’au 20 février 2017 à la Fondation Louis Vuitton

Jusqu’au 8 janvier 2017, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Le Grand Orchestre des Animaux

NEWSLETTER

BRÈVES

La sologamie, quésako ?

Une pratique en vogue en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, au Canada ou encore aux Etats-Unis qui consiste à… se marier avec soi-même !

 
Barcelone 600 000 euros d'amende !

Sanction des plates-formes de location de logements Airbnb et HomeAway à hauteur de 600 000 euros chacune, pour avoir loué des appartements sans les autorisations nécessaires.

 
Délivrer l’Alerte

Les 26 et 27 novembre se tient, à Paris, le Salon Des Livres et l’Alerte pour encourager à l’écriture et réfléchir sur le lancement et les lanceurs d’alerte. En savoir plus, ici.

 
Les USA aux mains de l'extrême droite ?
"Ne nous y trompons pas  : la première puissance mondiale est désormais aux mains de l’extrême droite." Johan Hufnagel dans Libération du 9 nov.
 
« Un bon criminel est un criminel mort »

Une affirmation qui reçoit l’approbation de 60 % des Brésiliens, selon un sondage du Forum brésilien de la sécurité publique repris par le Correio Braziliense.