paris - bon plan

Sortir à Paris avec RKK - Semaine du 31 décembre 2012

RKK - 31 décembre 2012
Je serai lapidaire, d’abord, il nous reste des miettes de cet an 12, donc vous n’aurez pas (encore) droit aux vœux. Et puis les niouz’ se distillent au compte goutte. Alors, dans l’ordre, l’hommage à une grande dame, une clameur marseillaise puis un triple Top 5.
Elle s’appelait Dona Canô. Elle nous a quitté le jour de Noël, à un peu plus de 105 ans > en savoir plus

Rappel : je suis @ Marseille le 12 janvier pour “La grande Clameur”, la big party dans les rues de la ville pour le lancement de “Marseille Provence 2013, capitale européenne de la culture”. J’y mixerai à un carrefour en compagnie de mon camarade Squaaly aka Big Buddha sur une nacelle... à 6 mètres de haut !!! Ca se passera –pour de bon- au carrefour Bd des Dames/rue de la République de 19h à minuit. A chaque heure, la fanfare cuivrée du Marseille Mega Band (environ 150 musiciens) interviendra à nos pieds. Mais ce n’est qu’un des multiples évènements qui vont agiter la cité phocéenne. Alors, matez le site et viendez à Marseille le 12 janvier.
>>> https://mail.google.com/mail/ca/u/0/?shva=1#search/fanny.broyelle%40marseille-provence2013.fr/13be29780c3a8d2a

Enfin, un rappel intangible : le concert d’Alceu Valença jeudi 17 janvier @ New Morning, le king de la musique du Nordeste Brésilien. Mobilisation générale, réservez vos places.


Lundi c’est Rémy @ Comedy Club : Rendez vous en 2013
C’est toujours la saison 5. Eh ! Oui, plus de 150 groupes ou artistes programmés depuis 2008, une soirée unique dans le panorama Panamien.  La prog de janvier : c’est du lourd !

Lundi 7/01 : Smadj, le caïd du ‘oud.
La moitié du duo DuOud fait cavalier seul et sort un disque malicieusement titré “Fuck the DJ”. En vérité, Smadj n’a rien contre les DJs mais pratique une musique aux confins de l’electro. Le pilote d’essai du ‘oud sait faire vrombir son instrument. + RKK mix electrOriental.

Lundi 14/01 : Jean Didier Hoareau, la relève du maloya réunionnais.
Hoareau ? C’est une autre façon, plue métropolitaine, d’écrire Waro. Eh ! Oui, Jean Didier Hoareau est le neveu de Danyel Waro, et a tiré de son oncle l’énergie hypertonique du maloya, le rythme hypnotique de la Réunion. Né dans le neuf-cinq (la banlieue nord de Paris), Hoareau puise profond dans les racines du peuple noir, son kayamb (la percu locale) dans les mains. + RKK mix Océan Indien.

Lundi 21/01 : Lek Sen, voix sénégalaise de la galaxie afro-parisienne.
Et quelle voix ! On l’a connu d’abord à Dakar comme membre du collectif sénégalais SSK. A l’époque, dans un répertoire hip hop. Et puis, installé à Paris, Lek Sen évolue dans un registre plus mélodique, acoustique. Folk, dirait-on. Avec ingrédients reggae dépouillé.  + RKK mix Afrique acoustique.

Lundi 28/01 : To Brandileone, nouvelle figure de São Paulo, Brasiiil.
La capitale économique du Brésil est une ruche de nouveaux talents. Dans cette scène indépendante frondeuse, voici un talent émergent, compositeur, guitariste et interprète au nom sicilien : To Brandileone a sorti un disque remarqué au Brésil. Son premier concert européen sera au Comedy Club, où il sera entouré de Brasilo Parisiens, notament Philippe Baden Powell. + RKK mix São Paulo.

Ouverture 20h, entrée liiiibre.
42 bd Bonne Nouvelle – 75010
M° Bonne Nouvelle


Video of ze fin d’année.
Une réunion au sommet. J’en rêvais depuis des années. C’est arrivé... à Rio ! Big up à Cathy Schlup qui a embarqué sur une même scène (carioca) Hamilton de Holanda, le voltigeur (brésilien) du bamdolim, la mandoline de là-bas et Omar Sosa, le funambule (cubain) du piano. La virtuosité flamboyante du premier face au volcan intérieur du second : un feu... sans artifice mais avec une essentielle intensité. Voyage en deux temps (avec un son-caméra donc soyez indulgents). J’enrage de ne pas y avoir été. Un jour @ Paris, peut-être ?
Besame Mucho > voir la vidéo 
Dos Caminos de Omar > voir la vidéo


RKK fait ses Top 5
Histoire de ne pas clore 2012 sans une oreille aiguisée dans le rétroviseur. Voilà un RKK digest aisé à... digérer ! En plus, pour les attardés du cadeau, allez-y les yeux fermés. L’ordre est facultatif, il dépend de mon humeur du jour.


Le RKK Top 5 albums pour les oreilles
- 1 Gal Costa : Recanto
La muse du tropicalisme relookée par Caetano Veloso, son fils Moreno et Kassim, la même voix aérienne qu’il y a 45 ans, sur canapé electro pop flirtant avec le minimal. Bluffant, une vraie révolution, et pourtant, même pas sorti ici.

- 2 Camille : Ilo Veyou
Tout ce qu’elle touche prend vie, elle joue avec les images, jongle avec les sons, surfe sur les notes. Ses mondes vont au delà de l’univers. Embarquement immédiat, d’autant qu’avec le CD, il y a un DVD, relecture acoustique de l’affaire. Suivez le... fil !

- 3 Aloe Blacc, Emile Omar & C° : Roseaux
Un soulman presque nu, à l’époque où on a tendance à charger la mule, question arrangements : Aloe Blacc a enregistré ses divines chansons il y a 5 ans, avant le succès. Big up à Emile Omar (de Nova) et son crew pour avoir laissé mijoter l’affaire (et avoir réussi à la sortir).

- 4 Carlinhos Brown : Diminuto
A vrai dire, ce disque date de 2010, mais je l’ai dégoté en février dernier à Bahia (pas sorti ici !). Aux antipodes du Carlinhos Brown tapageur qu’on connaît, pas toujours pertinent dans ses choix. Là, ce sont des bijoux où tout est sculpté, patiné. Brown apaisé... enfin !

- 5 Tom Zé : Tropicalia, Lixo, Logico
Le plus dadaïste des tropicalistes, longtemps resté au bord de la route, redouble d’énergie pour lâcher des scuds sur tout ce qui est politiquement et surtout moralement correct. Un joyeux capharnaüm tropical, lui aussi pas sorti en France (Z’avez pigé, pour les bons disques brésiliens, commandez sur internet !)

Le RKK Top 5 albums pour les pieds
- 1 Skip & Die : Riots in the jungle
Foutraque et vitaminé : les Sud Africains de Skip & Die ne respectent rien, ils cabossent cumbia, dubstep, reggae, musique zoulou et malaxent tout. Cata Pira est une Nina Hagen du nouveau siècle, Skip & Die sont des post punk. On en sort comme d’une lessiveuse.

- 2 Binary Cumbia Orchestra : Golazo
La cumbia colombienne a pris du nerf en se relookant à Buenos Aires, l’electro cumbia ou cumbia digital fait le bonheur des dancefloors planétaires. Ce DJ producteur argentin sait y faire : j’ouvre mes sets avec le titre “Gigante”. Carton assuré.
- 3 Mala : In Cuba
On le connaissait caïd britiche du dubstep, un voyage à Cuba sous la houlette de Gilles Peterson, et voilà la vibe londonienne et ses infra basses gorgé des esprits de la Havane et de percussions en rafales.  

- 4 DJ Vadim : Don’t be scared
Il ne fait pas beaucoup de bruit, le DJ russe de Londres, mais d’un album à l’autre, il construit son patchwork de reggae dub, soul, drum n’ bass, dubstep, hip hop, ragga. De quoi combler le dancefloor.

- 5 Bambas Dois : Brasil/Jamaïca
Improbable projet articulé par Bid, producteur de São Paulo : attirer à lui une belle brochette de Jamaïcains et les faire jouer avec des Brésiliens :Heptones, Ky-mani Marley, Luciano, U Roy, Luciano d’un côté, Luiz Melodia, Chico Cesar, Dominguinhos de l’autre. Gros son.

Le RKK top 5 coffrets
- 1 Nova Classics : One to Ten (10 CDs)
Le top du top du top des gold de Nova. Juste indispensable. On y redécouvre toujours des pépites

- 2 Miles Davis : The perfect M. D. Collection 1955/91 (25 CDs)
Du creuset be bop au Miles électrique, itinéraire d’un Dieu, avec pochettes d’époque.

- 3 Piazzolla : Tanguismo (9 CDs)
Coffret à soufflet, comme le bandonéon : les jeunes années d’Astor (1945 / 61) que de trouvailles, avec un Astor parfois très jazz.

- 4 Ray Charles : The Complete Swing Time & Atlantic Recordings 1948/59 (7 Cds)
Idem pour Ray Charles, ce sont ses débuts, avec plein de découvertes, de la fraîcheur, du bonheur, ça finit par “What’d I say”. On connaît la suite.

- 5 Etta James : The Complete Private Music (7 CDs)
Etta James ou le chaînon naturel entre blues, soul et jazz. 7 CDs à l’identique de l’époque de la dame à poigne. Un régal.

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

EVENEMENTS

Découverte à la Ciotat (13)- Anne Fioux "Comme un faisceau de lumière sur la toile"

Découvrez notre Publi-Reportage Micmag rubrique Portrait...

Festival du Bout du monde à Crozon (Bretagne) 1-2-3 août- Programme

Micmag partenaire offre aux lecteurs et amis facebook  Micmag net 3 pass pour 3 jours. Qu'on se le dise !

Le vintage ? 0n adore ! Tout un art de vivre... Notre dossier...

Vinyles- flippers - Photo ancienne - fripe - vaisselle- Design Scandinave - les Club, etc. 

Micmag trait d'union - Votre annonce gratuite dans Micmag vue par les nombreux lecteurs des cinq continents. Publiez... Cliquez ici...

Annoncez vos concerts, expos, services, entraide, travail, photos, sorties, amours, voyages... Micmag trait d'union

EXPOSITIONS


Paris Grand Palais - A partir du 26 mars
Mapplethorpe, provocateur de génie !
Robert Mapplethorpe est-il toujours subversif? Après Helmut Newton, le Grand Palais expose 250 œuvres du photographe américain, mort du sida en 1989.

NEWSLETTER

PORTRAITS


Une Figure : Le coiffeur de l'une des favelas les plus connues de Rio de Janeiro

Coiffeur depuis maintenant 15 ans, Carlos Araujo est l’une des figures de l’une des favelas les plus connues de Rio. Il raconte sa passion pour son métier, ses activités extra-professionnelles, sa communauté et son désir de pouvoir un jour travailler en France.

NOUVELLES LECTURES


Si vous êtes en quête du « livre de votre été ». L’improbable roman-cocktail finement dosé d’humour, de dérision, de culture et de style… Ne cherchez plus. « L’Eclair silencieux du Catatumbo », de Daniel Fohr, vous comblera au-delà de vos désirs. Rencontre avec l’auteur. Lisez la suite.