- Ciné - Séries TV

Logan : « Un raod movie sombre et crépusculaire »

Jean-Christophe Mary - 31 juillet 2017
Dans un futur proche, Logan, épuisé de fatigue, s’occupe du Professeur X, grabataire et sénile, dans un lieu secret à la frontière Mexicaine. Mais ses tentatives pour rompre avec son passé vont s’épuiser quand une jeune mutante traquée par de sombres individus va, soudain, se retrouver face à lui.

Quatre ans après « Wolverine, Le Combat de l'immortel », Hugh Jackman et James Mangold (réalisateur du magnifique « Walk the Line ») font de nouveau équipe pour ce film qui sera la dernière apparition du mutant sur les écrans. Oui, Hugh Jackman et son célèbre personnage Wolverine, désormais indissociables dans l’esprit du public, endosse le rôle du héros pour la 7ème et dernière fois.

James Mangold dépeint un monde post apocalyptique

L’action se déroule en 2029 où la plupart des mutants ont disparu sans qu’aucun ne soient venus au monde en 25 ans. Logan (Hugh Jackman) dont le facteur guérisseur et régénérateur ne fonctionne plus, a fortement vieilli. Il gagne désormais sa vie comme chauffeur de taxi, noyant sa douleur dans l’alcool et veillant avec Caliban (Stephen Merchant) sur Charles Xavier (Patrick Stewart), nonagénaire devenu sénile.

Un peu comme dans son biopic sur Johnny Cash, le réalisateur nous montre le côté sombre, destructeur et crépusculaire de son personnage. Logan n’est plus indestructible, ses plaies ne guérissent plus aussi rapidement et il est souvent pris d’une toux qui ne présage rien de bon. A travers ce personnage, James Mangold dépeint un monde post apocalyptique, au bord de l’implosion, un monde qui ressemble au notre finalement où les hommes semblent aller de mal en pis. Tout au long de ce road movie, on ressent cette atmosphère de fin du monde que l’on trouve dans le premier Mad Max, ces décors de neo western peuplés de personnages sans limites. On y croise des mercenaires cyborgs, cobayes devenus mutant et des scènes boucheries où l’hémoglobine gicle partout. Les premières images du film plantent le décor.

Ce qui est surprenant, c’est l’extrême violence du film

C’est dans le sud profond des Etats-Unis dans une ambiance sans foi ni loi qu’évoluent les héros. De ce fait, James Mangold raconte sa vision des Etats-Unis. Les X-Men sont ici un clin d’œil appuyé du combat de Martin Luther King (le professeur Xavier) et de Malcom X (Magneto) pour leurs droits. L’osmose entre les trois acteurs principaux est parfaite. Hugh Jackman incarne un Logan mélancolique, devenu plus humain qui nous fait oublier ses super pouvoirs, tellement ses failles sont apparentes. Patrick Stewart en Charles Xavier, merveilleux vieil homme devenu sénile, mais toujours doté d’un sens de l’humour ravageur, ce qui apporte une bouffée d’air frais dans cette aventure si intense. Et enfin Laura X23, interprétée par Dafne Keen, est éblouissante. Version féminine de Wolverine, la jeune comédienne est proche de l’enfant sauvage, quasi mutique et étonnante par sa justesse de jeu, sublime à faire retranscrire ses émotions même quand elle ne parle pas.

De l’action aux scènes dramatiques, Dafne Keen se montre comme son personnage : sans limites. Ce qui est surprenant, c’est l’extrême violence du film. Elle est montrée sans complexe, avec beaucoup d’esthétisme. Le sang gicle de la poitrine de Wolverine, transpercée par les balles, mais aussi des membres que ses griffes découpent et des crânes qu’elles transpercent. On est ici plus proches des films noirs que des précédents films BD de la saga. Côté technique, la maitrise de la lumière, des plans et des actions est remarquable. On en oublie presque que c’est un film de science fiction. Mention spéciale pour la bande orchestrée par Marco Beltrami.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Logan - DVD + Digital HD (DVD)
Date de sortie : 5 juillet 2017
Editeur : 20th Century Fox
Edition : DVD + Digital HD, Keep Case, PAL, Interdit aux moins de 12 ans
Région : 2
Audio : Anglais Dolby Digital 5.1, Français Dolby Digital 5.1
Vidéo : Format 16/9 compatible 4/3, Format cinéma respecté 2.35, Format DVD-9, Film en Couleurs
Sous-titres : Anglais, Français
Contient :
- le DVD du film
- la copie digitale au format Digital HD

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

Reportage en Arménie - Micmag prochain départ en automne 2018 sur les routes du monde - Votre appui-Vos contacts : contact@micmag.net

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag prépare ses valises pour se rendre entre Asie et Eu...

Our photographer Michael Wagener in India send every month 1 picture

 ©Michael Wagener may-june 2018Travelling in India send us a picture of his big round the world !

VINTAGE & COLLECTIONS

Cartes postales, voitures miniatures, coqs, boules de neige mais aussi jukeboxes... 23% des Français de plus de 15 ans déclarent réaliser une collection. Qui sont-ils ? Pourquoi conservent-ils des objets ? Retour sur quelques portraits de "passionnés". Lire la suite.

SORTIR À PARIS

Jusqu'au 11 novembre prochain, l'Atelier des Lumières nous plonge, avec un parcours immersif, parmi les artistes majeurs de la Vienne impériale de la fin du XIX siècle. En tête de file, les oeuvres de Gustav Klimt. Une véritable féérie. En savoir plus, ici.

BRÈVES

Victor del Arbol Prix SNCF 2018

Toutes les vagues de l’océan, de Victor del Arbol remporte le Prix SNCF 2018 du polar. Pour en savoir plus, ici.

 
Fred Vargas couronnée... en Espagne !
Considéré comme le Nobel de littérature dans le monde hispanophone, le prix Princesse des Asturies de littérature a été remis, le 24 mai, à  Fred Vargas.
 
Harcèlement sexuel

Le Nobel de littérature ne sera pas décerné en 2018 suite au scandale de harcèlement sexuel qui a touché l'institution en novembre dernier.

 
Mona Lisa - 30 millions d'euros pour le voyage
30 millions d'euros est le tarif pour déplacer Mona Lisa et la prêter trois mois dans un musée sous haute surveillance. 
 
Montpellier-Un commando cagoulé attaque des étudiants en réunion
C'est à Montpellier qu'un commando cagoulé armé de planches tranchantes et de matraques s'en est pris à des étudiants en grève de la fac de droit. Le doyen est mis en cause par les occupants.