- Musique

Lavilliers au Zénith de Paris : un concert incroyable et émouvant pour sa dernière date parisienne

Jean-Christophe Mary - 13 janvier 2023
Samedi 7 janvier 2023, Bernard Lavilliers investissait la scène du zénith pour le dernier concert de sa tournée démarrée au printemps 2022. Inutile de vous dire que la salle était pleine à craquer et que les fans l'attendaient avec impatience, quelques mois après sa série de concerts à l’Olympia.

Assister au concert d’un artiste qui fête ses 55 ans de carrière est toujours très excitant. Un peu après 20h45, les lumières se sont alors éteintes et le spectacle a enfin pu commencer grâce tout d’abord à l’incroyable univers visuel avec une configuration scénique resserrée de six musiciens et un light show performant. Et c’est parti pour un show bien préparé de 2h15. Magique dès le premier titre, "Les Porteños sont fatigués" issu de son dernier album « Sous un soleil énorme » (Universal), Lavilliers réussit à nous transporter grâce à son incroyable voix et sa présence animale.

Pour cette dernière date, le chanteur baroudeur nous embarque dans un chaleureux voyage musical qui passe cette fois par l'Occident, le Moyen Orient, la Jamaïque, le Cuba et le Brésil. Souriant, décontracté malgré la pression de la captation en vu d’un prochain DVD, le stéphanois récolte les faveurs du public sur les quelque 24 titres joués dont pas moins de 6 sont extraits du dernier album : "Les Porteños sont fatigués", "Voyages" "Beautiful Days", "Noir tango", "Toi et moi "et "Je tiens d’elle". Moment d’intense émotion quand il attaque "La grande marée" issu de son tout premier album paru en 1968.

Conteur de talent, il a cette façon singulière de présenter ces titres qui jalonnent plus de cinq décennies de musique : "Scorpion", "Samedi soir à Beyrouth", "Petit", "Je cours", "Troisièmes couteaux", "Bon pour la casse", "Le cœur du monde", "Gentilshommes de fortune", "Idées noires". Des titres qui réussissent, à nous rendre nostalgiques, tristes ou euphoriques. Les six excellents musiciens mettent eux sur scène une ambiance de feu, passent d’un instrument à l’autre avec une dextérité et une aisance absolument bluffante, ce qui enrichit le contenu musical et le visuel scénique.

Maintenant venons aux surprises. Car ce soir des surprises, il y en a avec les invités de marque qui le rejoignent sur scène. Tout d’abord le Quatuor Ébène avec lequel Lavilliers a collaboré à plusieurs reprises et qui livre ce soir une magnifique relecture de "Betty" ainsi qu'une orchestration réussie de "On the Road Again".

Les deux frères Terrenoire, stéphanois eux aussi, investissent le plateau pour "Je tiens d’elle" en hommage à leur ville natale. Mais l'autre temps fort du show reste ce duo avec Jeanne Cherhal sur "L'espoir". En rappel, le public aura droit à deux sublimes chansons : "les Mains d'or" et "La malédiction du voyageur".

A 76 ans, Lavilliers vit toujours à fond ses morceaux. Avec sa yeux bleus perçants, son bouc et son ensemble cuir noir, le poète français est peut-être un peu moins agité sur scène qu’il y a quelques années mais réserve toujours quelques poses déhanchements et pas de danse dont lui seul a le secret. Après un peu plus de deux heures d’un show sans faute, c’est le salut final avec les musiciens. Visiblement heureux Lavilliers a du mal à quitter la scène et pose avec le groupe pour un selfie final. Les fans sont conquis.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Jusqu'où iront ces mégapoles latino-américaines ?

Qualité de vie-Innovations-Dangers-Démesure- joie de vivre-UN DOSSIER MICMAG

Vintage world (Click on the title)

La Saint Valentin dans tous ses états !

La Saint Valentin ? Même si vous pensez que vous n'avez pas besoin d'une "date" pour échanger des mots doux, vous n'y échapperez pas. Alors pour tout savoir sur elle, son origine, ses rites, ses pratiques..., la rédaction de micmag vous a concocté un bon petit dossier... La suite, ici.


Going out in Paris

Le musée Cernuschi possède l’une des plus importantes collections européennes de peintures chinoises modernes et contemporaines ; pour la première fois, il leur consacre une exposition à ses merveilles faites d'encre et de papier. Plus d'infos, ici

News flash

Les combattants Théchènes Tik Tok en Ukraine
  • Au lieu de se battre en première ligne, les Kadyrovites  (fidèles de Kadyrov) ont tendance à publier des vidéos TikTok mises en scène de loin derrière les lignes ennemies. C'est pourquoi ils ont été surnommés "guerriers TikTok".

 
Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.