- Ciné

Philippe Platel : la France, terre de nouvelles scènes artistiques

Rim Bohle 'Lepetitjournal.com/Melbourne) - 10 mars 2020
La sélection de la 31ème édition du French Film Festival, organisé par l'Alliance Française est d'une richesse et d'une diversité exceptionnelles. Philippe Platel, directeur artistique du festival et attaché culturel, partage avec nous ses coups de coeur.
Philippe Platel (Photo lepetitjournal.com/Melbourne

Le Petit Journal Melbourne : Bonjour M. Platel, comment décriveriez-vous l'édition 2020 du festival du film Français en Australie?

Philippe Platel : Cette année il y a beaucoup de sujets sociaux. Ce sont des films qui ont eu beaucoup de succès. Il semblerait que le public soit en attente de récits donnant du sens, des films qui parlent d’entraide, de politique comme 'Les invisibles', 'Les misérables' ou 'La vie Scolaire'. Tous ces films ont extrêmement bien fonctionné en France. Il y a un indicateur que le public souhaite trouver dans les films autre chose que de la simple distraction.

"Il semblerait que le public soit en attente de récits donnant du sens, des films qui parlent d’entraide, de politique"

Quels sont selon vous les trois films incontournables de cette édition, peut-être parmi les films auxquels le public ne pense pas en premier lieu?

P.P. : Parmi les films auxquels les spectateurs ne penseront peut-être pas forcément, il y a tout d’abord "les hirondelles de Kaboul" de Zabou Breitman, un drame magnifique passé à l’aquarelle. Et chose incroyable, nous pouvons entendre dans la bande originale, un groupe de punk composé de femmes Afghanes. Rien que pour cela il faut voir ce film. Zabou Breitman sera à Melbourne le 17 mars pour répondre aux questions des spectateurs après la projection.

Nous pouvons entendre dans la bande originale un groupe de punk composé de femmes Afghanes. Rien que pour cela il faut voir le film.

Je recommande aussi vivement 'les jours de Gloire', de Vincent Lacoste, ainsi que 'Proxima'. Ce film magnifique raconte l'histoire d'un astronaute s'apprêtant à partir un an dans l’espace en laissant sa petite fille sur terre. Eva Green est magistrale dans ce film. Nous avons l'habitude de voir cette dans des rôles du type James Bond Girl, froide envoutante. Dans ce film, elle joue un personnage beaucoup plus fragile. Sa prestation est extraordinaire.

La série 'Sauvages' est une des plus belles histoires du festival. Cela dure cinq heures. C'est en deux parties. Une histoire shakespearienne magnifique s'articulant autour des thèmes de la famille, de l'amour de la trahison. Marina Fois est incroyable."

Votre mission en Australie se termine au mois de juin. Quel regard portez-vous sur ces quatre dernières années et plus  généralement sur la scène artistique française en Australie?

P.P. : Je suis honoré d’avoir servi ce festival qui existe maintenant depuis 31 ans. Je suis ravi car depuis mon arrivée il y a 4 ans nous avons avec les mêmes moyens augmenté les chiffres de fréquentation de 25 pour cent. C’est beaucoup pour un festival qui est déjà mature. Je suis tout particulièrement content d’avoir pu établir cela en injectant des films que le public attend moins. Je suis également très fier d’avoir accueilli de nombreux talents français au festival, dix invités en trois ans. L'année dernière, la venue de Jacques Audiard fut pour moi le plus grand des honneurs. Un réalisateur de génie, intelligent, drôle et accessible.

Vous terminez également sur une année incroyable sur le plan artistique en Australie, année rebaptisée la French Waves

P.P. : Je suis très content car je pars en effet sur la plus belle saison française en Australie, avec les plus grands noms et dans tous les domaines. Le public en Australie a eu ou aura l'opportunité de découvrir 35 projets artistiques français cette année. L’exposition Matisse à Sydney, un projet sur lequel nous avons commencé à travailler avant même que je quitte Paris, il y a quatre ans. La première coproduction entre l’Adélaïde Festival et le festival d’arts lyriques à Aix-en-Provence. Il s’agit d’un partenariat sur trois ans durant lequel chaque année Adélaïde présente un opéra qui aura été monté à Aix en amont. Un projet qui me tenait très à coeur était de lancer la nuit des idées en Australie, une série de conférences qui avait été crée il y a 5 ans par un artiste français et qui a désormais une portée internationale. La première édition en Australie s’est tenue en janvier à l’opéra de Sydney et à Byron Bay sur le thème 'Être vivant'.

'Saigon' de Caroline Guiela arrive également très prochainement à Melbourne. Le ballet de l’Opéra de Lyon qui s’est installé à Adélaïde le temps d'un week-end. C’est le fruit d’un gros travail. Nous avons de petits budgets donc il faut convaincre les partenaires australiens de soutenir ces beaux projets. Il faut être présent partout. L’idée a été de faire passer le message que la France est véritablement une terre d’idées et de nouvelles scènes artistiques. Nous ne sommes pas arrêtés à nos grands chanteurs et nos partenaires sont vraiment en demande d’innovation, de projets contemporains.


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Jusqu'où iront ces mégapoles latino-américaines ?

Qualité de vie-Innovations-Dangers-Démesure- joie de vivre-UN DOSSIER MICMAG

Vintage world (Click on the title)

(Re) découvrez les grands tubes anglo saxons des années 50, 60, 70, 80... et les anecdotes et histoires qui les entourent... Cette semaine Space Oddity de David Bowie.



Going out in Paris

Présentée dans la salle Saint-Jean de l’Hôtel de Ville du 9 octobre au 19 décembre, Cette rétrospective est la première consacrée à l’œuvre de Cabu. Un hommage joyeux à celui qui fut l’un des plus talentueux et populaires dessinateurs de presse de sa génération. L'entrée est gratuite. Pour en savoir plus, ici.

News flash

Du fric dans le slip du sénateur brésilien
De l'argent destiné à la lutte pour la pandémie détourné par un sénateur brésilien caché dans son slip. Un proche de mister Bolsonaro !
 
Une petite pensée pour...
Si un détraqué ne l'avait pas assassiné le 8 décembre 1980 à New York, John Lennon aurait eu 80 ans aujourd'hui (9 octobre).
 
Marvin Gaye bat les Beatles parmi les meilleurs disques de tous les temps

 Marvin devient une valeur sûre ! Le rock est en perte de vitesse et le rap s'envole dans les ventes chez les disquaires de la planète


 
Secret : Almodovar et son prochain film
"La Voix Humaine" est le prochain film de Pedro Almodóvar avec Tilda Swinton
L'adaptation de la pièce de Jean Cocteau sera présenté au festival de Venise et il est fort probable que ce soit un court-métrage

 
Sortie du film "White Riot

Fin des années 70, Royaume-Uni. Face à la montée de l’extrême- droite nationaliste et raciste, né le Rock Against Racism qui, avec The Clash, va réconcilier sur des rythmes punk, rock ou reggae les communautés d’un pays en crise. Voir la bande-annonce, ici.