Paris (La Monnaie de Paris) - Art contemporain

Le très rigolo Bertrand Lavier, fouteur de gueule devant l'éternel

Nicole Esterolle - 28 juin 2016
C’est parce qu’il est l’artiste le plus marrant sur la place de Paris et le plus fouteur de gueule devant l’Eternel, que Lavier a été reconnu par la critique d’art officielle, comme l’un des quatre ou cinq « plasticiens » les plus « majeurs » de l’art contemporain français…
( D.R.) Lavier exhibant la peinture faite par un âne avec sa queue.

Il était au départ horticulteur, mais « C’est lorsque je me suis aperçu que l’art contemporain n’était pas de l’art que je suis devenu artiste contemporain », dit-il lui-même, farceur comme son maître Duchamp. Et tous les nervis de la culturocratie du ministère et des réseaux subventionnés de s’esclaffer en rond pour bien marquer qu’ils sont de connivence avec cette bonne blague, pour signifier aussi qu’ils possèdent les codes permettant d’en déchiffrer la « savante » autant que kolossale finesse et qu’ils se reconnaissent entre gens de la communauté des tarés du duchampisme consanguin.

Lavier expose donc à la Monnaie de Paris,[jusqu'au 17 juillet] à la suite de l’autre vieux facétieux McCarthy du plug anal et des nains de jardins en chocolat…Il a invité autour de lui quelques autres anciens copains de rigolade, arracheurs d’affiches, préleveurs de palissades, calemboureurs effervescents et readymerdeurs forcenés.

Il y a aura, comme mentionné dans l’article de Dagen du Monde, « deux automobiles, dont l’une est une Matiz et l’autre une Picasso” (ouarf !) “séparées par six troènes et accompagnées d’un dirigeable dégonflé aux plis très élégants” (re- ouarf !)…” Il y aura aussi en guest star, Kandinsky, Gasiorowski et Boltanski, trois artistes qui, comme on le voit, ont tous fait du ski » (re-re-ouarf !)…

Enfin bref, on va s’en payer une bonne rondelle à la Monnaie de Paris. Il y aura aussi cette fameuse toile de l’âne Borolani, peinte avec sa queue et l’aide de Roland Dorgelès au début du 20e siècle, et que Lavier présente ici joyeusement pour bien montrer que l’art est une énorme farce, mais qui peut rapporter gros. Notons enfin l’exquise complaisance du texte de Dagen,[Philippe] du Monde pour les facéties de nos vieilles startouilles hexagonales…

Dagen , premier gros niqueur d’art sur la scène artistique française, dont la polyvalente incontinence criticailleuse peut aussi bien se mettre au service de Koons, que du « financial art brut », que de l’œuvre du sculpteur Marc Petit, que de la Collection de l’abbaye d’Auberive… Ces deux dernières étant pourtant à l’extrême opposé du cynisme laviéresque, qui plait tant à cette vieille gauche culturelle identitaire, à l’indékrotuptible “bien pensance” endogamiquement correcte.

Nicole Esterolle

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Combats Plasticiens : L'humanisme en héritage, trois peintres expressionnistes

Combats Plasticiens : L'humanisme en héritage, trois peintres expressionnistes

Juliette, Victor Hugo, mon fol amour

Du 7 au 30 juillet 2022 au théâtre des Corps Saints (Avignon).

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Vintage world (Click on the title)

Comment écrire une critique musicale
comme un pro

Journaliste en herbe, influenceur ou juste fan de musique... Vous aimeriez écrire une critique musicale mais vous ne savez pas par où commercer... Le guide "Comment écrire une critique musicale comme un pro", disponible gratuitement sur le Web, vous sera d'un grand secours... Lire la suite, ici.

Going out in Paris


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



News flash

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.