South America - documentaire

Paraguay - Western moderne au cœur du Chaco

Brigitte Berganton - 30 mars 2014
C’est l’histoire d’un mec… Ça vous rappelle probablement quelque chose d’assez familier, surtout pour ceux qui se souviennent des années 80 en France, avec son goût prononcé pour un comique provocateur & agitateur. A moins que ce soit Coluche le film d’Antoine de Caunes (2008) ...

 Mais si mon esprit associe ici ce « mec » et Don Quichotte de Cervantès, rêveur, idéaliste et irraisonné, connu pour se battre contre des moulins à vent, vous êtes encore très loin de deviner de quoi il s’agit...

Je vous plante le décor : le Chaco, 5000 hectares de terre enclavée en plein Paraguay…

El Impenetrable* de Daniele Incalcaterra nous emmène au cœur de sa problématique : Que faire de cela ?? Un héritage tombé du ciel ! Lui qui vit en Argentine, avec sa femme Fausta Quattrini. Tous deux unis pour réaliser des documentaires, tous deux dans l’attente d’un heureux événement. Il se trouve pourtant qu’ils ont travaillé 5 ans sur un autre documentaire concernant les Indiens Mapuche de Patagonie argentine. Et pour cette raison,  la coïncidence veut qu’ils soient au cœur des questions liées aux territoires indigènes d’Amérique latine.

La propriété de cette terre remonte à l’achat que le père de Daniele et de son frère, avait acquise en détournant la loi, à l’époque où il travaillait à l’Ambassade d’Italie d’Asuncion, chargé du commerce entre son pays et le Paraguay. En effet, le paternel en tant que fonctionnaire n’avait pas le droit d’acheter de terre. C’est pourquoi, dès le départ, il l’a mit au nom de Daniele et de son frère.

A l’époque, la dictature de Stroessner favorisait l’arrivée des fascistes et des escros ! C’est à cette période là que Daniele s’éloigne de son père.  Mais le passé ressurgit toujours, paraît-il ?! Et comme les événements ne se produisent pas par hasard, cette encombrante affaire réapparaît juste au moment le plus improbable. Ensuite, assez naturellement, à l’interrogation concernant le devenir de cette terre, Fausta suggère que les frères la restituent au peuple originaire. En l’occurrence les Guarani-Nandeva qui vivent dans cette partie du Chaco. Peu après l’approbation des héritiers, l’idée d’en faire un film est apparue et l’aventure a commencé !...

Enfin, se lancer dans ce projet c’était aussi un double acte de réparation : d’une part rendre justice aux indigènes –même de manière symbolique, compte tenu de la surface dérisoire en comparaison de celle du voisin, par exemple, Favero le principal exportateur paraguayen de soja transgénique et de viande- en leurs restituant cette terre et d’autre part en résolvant le lourd héritage familial, surpassant en cette occasion les désaccords profonds. Pourtant, d’autres découvertes ahurissantes attendent les frères Incalcaterra et la promesse d’une résolution rapide s’éloigne… Il faudra pugnacité et générosité afin de parvenir à une solution viable.

Film documentaire d’un nouveau genre, selon l’auteur il s’apparente au western avec ses ingrédients : le désert, la frontière, la nature sauvage, le danger, la terre, les colons, l’or vert (le soja transgénique), l’or noir (le pétrole), l’or bleu (l’eau), les armes, la violence, la mort, l’injustice, les Indiens, l’étranger (lui-même). Suspense et rebondissements sont à la clé et le réel s’improvise…

Durant le tournage, Daniele revoit des passages de Pour une poignée de dollars de Sergio Leone ou de La conquête de l’Ouest, il retrouve dans sa situation l’ironie des western spaghettis !

Et finalement, c’est la naissance de son fils qui donne le vrai sens à cette histoire car avec elle il lègue des valeurs, un passeport d’humanité… Même si rien n’est gagné !!

* Ce film a obtenu le prix du meilleur film documentaire du festival de Biarritz Amérique latine 2013, ainsi que d’autres distinctions à Mar del Plata (Argentine), Malaga (Espagne), en Sicile (Italie), etc.

Brigitte

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre.

Destaques de París

Youri Gagarine, Allo Terre ? Ici Comos !

En attendant la réouverture des lieux culturels, une exposition extérieure, consacrée au 60ème anniversaire du premier vol habité dans l’espace effectué par Youri Gagarine, est proposée par le Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe jusqu'au 31 mai prochain. En savoir plus, ici.

Notícias

En 20 ans, Paris a perdu 405 librairies

Le dernier recensement confirme la baisse des librairies dans la capitale : 643 soit - 33 % depuis 2003. Mais Paris reste toujours la métropole la mieux dotée de France par habitants.

 
Une guitare de Van Halen mise aux enchères

L’une des guitares « Frankenstrat » d’Eddie Van Halen mise aux enchères dimanche par Heritage Auctions. En décembre 2020, deux mois après sa mort, trois d'entre elles ont été vendues pour 422 000 dollars.

 
Prince : l’album inédit va voir le jour
L’album plus ou moins perdu Welcome 2 America, enregistré il y a plus de dix ans, sortira finalement le 30 juillet (via le Prince Estate).
 
La Virginie abolit la peine de mort

La Virginie devient le premier État du Sud à abolir la peine de mort ; elle compte 391 condamnés exécutés depuis le 17e siècle.


 
La vie de Brian Jones
Un documentaire de Patrick Bouder (2020) sur la vie de Brian Jones, le fondateur et guitariste des Stones, sera diffusé le vendredi 22 janvier à 22 h 40 sur Arte. Avis aux fans...