- Lire

Vices

Marie Torres - 9 novembre 2017
"Mon but est de bouleverser vos sens et de vous arracher à la - trop fréquente - morose réalité. " Tel est l'avertissement que Gipsy Paladini, auteur de ce polar, adresse à ses lecteurs. Autant dire que des sensations fortes les attendent dès les premières pages. Bienvenue dans le monde de Vices...

"La jeune fille pend du lit mezzanine, dans la longueur de la structure en bois. Sa dépouille lourde et inanimée lui donne l'allure grotesque d'un pantin désarticulé. Elle porte un chemisier boutonné jusqu'au cou et un jeans taille haute, souillé entre les jambes."

Amélie Perrault, une jeune fille de quinze ans, est retrouvée pendue dans sa chambre. Un suicide ? Pour quelles raisons ? C'est ce que se demande son père, un fervent chrétien, qui ne peut accepter que sa fille, sans problème et qu'il surprotégeait, se soit écartée du chemin que Dieu lui avait traçé en se donnant elle-même la mort.

De son côté, la proviseure du collège qu'elle fréquentait, déclare que la jeune fille était une élève médiocre qui n'avait pas le même niveau social que les autres étudiants de son établissement. Amélie subissait-elle des railleries ? Etait-elle brimée, moquée par ses camarades de classe ?

L'équipe de la BJV - Brigade des Jeunes Victimes - spécialisée dans les cas de suicides, harcelements, disparitions ou viols, prend l'affaire en main. Marie, Zolan, Bia, Amir se plongent dans le monde, parfois obscur et cruel, de jeunes gens ballotés entre monde virtuel et monde réèl, bien et mal...

Une enquête sur le harcèlement scolaire qui s'avère plus complexe qu'il n'y paraît. Mais Marie l'assure : "Je vais découvrir ce qui t'est arrivé, Amélie, je te le promets. Pour toi et pour tous ceux à qui la justice n'a pas été faite"...

Vices n'est pas un simple roman. C'est une série littéraire, créée autour des membres de l'équipe de la BJV dont on suit les joies et les drames privés. Et, bonne nouvelle, ce premier ouvrage offre deux intrigues - la seconde concerne la disparition d'un enfant. Deux intrigues bien sombres qui devraient ravir les amoureux de bons polars...

Marie Torres pour www.micmag.net
Vices
Gipsy Paladini
Editions Fleuve Noir, Novembre 2017
19,90 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."