Tunis - portrait

Nida Sinnokrot, sculpteur palestinien en route vers le check-point

Hélios Molina - 
Nida Sinnokrot est cinéaste et artiste d'art contemporain palestinien de Ramallah. Petit bonhomme souriant, un visage et une posture proches d’un Manu Chao, il s’exprime dans un parfait anglais. Ses performances en art contemporain font parfois frémir par la force de la symbolique !

Nida est un artiste et cinéaste qui vit à Ramallah en Palestine. Deux fois par semaine, il se rend par une route terriblement dangereuse à Jérusalem où il enseigne le cinéma dans une école de la partie arabe de la ville. "J’ai pu tout voir sur cette route. Un bus d’enfants a brûlé lorsqu’il a buté sur un tank et malgré nos efforts, l’on a rien pu faire. Ils sont morts devant nos yeux. Le plus terrible sont les chek-point où il faut faire la queue et subir toutes sortes de contrôles. On ne voit jamais les soldats derrière les vitres blindées, plein d’appareils automatiques pour l’inspection, gadgets dernier cri au dessus de votre tête, en face, etc". Nida, petit bonhomme souriant, un visage et une posture proches d’un Manu Chao a étudié aux Etats-Unis et s’exprime dans un parfait anglais. Ses performances en art contemporain font parfois frémir par la force de la symbolique.

"détournement des slogans publicitaires en messages politico-provocs"

A Carthage en Tunisie où il était invité en mai 2012, dans la cour du musée national, il posera au sol, deux bras en vis-à-vis de pelleteuses. "L’art est une forme d’expression contre la frustration, c’est une façon d’être hors Palestine. Il faut faire quelque chose pour s’immuniser", ajoute-t-il. Nida en 2006, s’est aussi lancé dans un long métrage Palestina blues. Caméra au poing, Nida témoigne dans ce document filmé de la vie d’un village de fermiers et du quotidien entre conquêtes et défaites. Son désir à présent est de faire des sculptures monumentales. "Mais, avoue t-il, pour obtenir des aides, il faut être stratégique". Car un allié ne l’est pas forcément avec un autre partenaire. Ses influences sont multiples mais une belle référence vient de l’Internationale situationniste du mai 68 français : le détournement des slogans publicitaires en messages politico-provocs. En 2008, il s’est attaqué ainsi aux grandes pubs mais sans signer les œuvres. "Un détournement anonyme, ça a encouragé les gens. De nos jours, il y a des stickers de ce genre faits pas des inconnus". Ramallah n’est pas le genre de ville qui s’attriste de son sort. Il constate que bon nombre de jeunes plongent dans la consommation avec frénésie, histoire de tourner le dos au conflit. Cette jeunesse, son comportement l’intéressent pour de prochains projets. L’avenir de la Palestine ? "Il faudra bien trouver une solution. Pour soutenir cette situation, cela coûte 7,7 milliards de dollars à la planète. Mais, confie-t-il, ce n’est pas nos démocraties occidentales qui font rêver. Il faudra bien trouver une 3e voie". A méditer.



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."

Disco da semana

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net