- Musqiue

« From Out Of Nowhere » : Un nouveau trip dans l’univers de Jeff Lynne !

Jean-Christophe Mary - 18 janvier 2020
En formant Electric Light Orchestra en 1971, Jeff Lynne avait pour objectif de créer des chansons rock et pop modernes en y intégrant des instruments classiques violoncelle, violons à des sons expérimentaux. Près d’un demi siècle plus tard, l’aventure continue avec un résultat toujours aussi élégant

Pour ceux qui ne le savent pas, Jeff Lynne fût le génie créatif derrière ELO, groupe britannique qui a vendu plus de 50 millions d’albums dans le monde, eu plus de 20 Top 40 hits aux États-Unis au Royaume-Uni et qui reçu d’innombrables prix et distinctions.

Et comme pour les précédents opus, ce « From Out Of Nowhere », non pas sorti de nulle part comme l'annonce le titre mais bien de la cuisine intérieure du compositeur, devrait vite trouver sa place dans la discothèque des fans.

Auteur-compositeur et arrangeur pour les autres (Paul McCartney, George Harrison, Ringo Starr, Tom Petty, Dave Edmunds, Roy Orbison, Ry Cooder, Joe Walsh des Eagles) Jeff Lynne se révèle être aussi un chanteur singulier avec cette voix haut perchée, identifiable entre mille et doublé d’un guitariste émérite. On retrouve ici la large palette de sons qui sont la marque de fabrique d’ELO, l’ADN de cette pop millésimée 70’s, ce son pop synthétique patiné et bien sûr ces mélodies pop réglées au millimètre dans la formule "couplet-pont-refrain". Des mélodies qui vous pénètrent le cerveau pour ne plus jamais en ressortir. Comme pour ces productions précédentes, cet album a un pied dans la pop 70’s et l’autre dans le rock’n’roll futuriste, avec ces voix en canon, ces symphonies de cordes en cascades, ces guitares électriques rehaussées de synthétiseurs gorgés d’effets spéciaux d'un autre temps. 

Enregistré au Bungalow Palace, la maison studio de Jeff Lynne située à LA en Californie en compagnie Jeff Lynne a joué de tous les instruments : chant, guitare, batterie, basse, claviers, vibraphone et certains backing vocals. Si la liste est trop longue pour mentionner tous les joyaux musicaux que l’on peut découvrir ici citons tout de même ce « From Out Of Nowhere » qui ouvre l’album dans la lignée d’un Paul Mc Cartney, ces mélodies intemporelles que sont « Losing You » et « Help Yourself » qui rappellent un certain George Harrison, ce « All My Love » et ce « Down Came The Rain » emprunts de nostalgie, sans oublié le très rock’n’roll « One More Time » ou ce « Time Of Our Life » que n’aurait pas renié Roy Orbison. A noter également deux magnifiques ballades « Goin' Out On Me » et « Songbird » qui pourraient avoir été composées dans autre espace temps que le notre.

Si vous êtes un inconditionnel d’ELO et de Jeff Lynne, ajoutez cet album à votre collection, vous ne le regretterez pas.

Jean-Christophe Mary
From Out Of Nowhere
Jeff Lynne
CD, 9,63 euros, Vinyle, 22,99 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

Going out in Paris

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

News flash

Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.

Record of the week

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net