- Musique

Pearl Jam « Gigaton » : le phénix renait de ses cendres !

Jean-Christophe Mary - 24 avril 2020
En trente ans, Pearl Jam a tout connu : la gloire, le drame du Festival Roksilde et ses 9 morts piétinés par la foule. Après deux albums en demi teintes aujourd’hui, la page semble bel et bien tournée. Avec « Gigaton » Eddie Wedder est bien décidé à remettre son groupe sur les rails du succès.

En trente ans, le quintet Pearl Jam issu de la scène rock alternative de Seattle à la fin des 80’s a tout connu : la gloire, la une des magazines spécialisés, le drame du Festival Roksilde et ses 9 morts piétinés par la foule jusqu’à leur entrée au Rock and Hall Of Fame en 2017. Après deux albums en demi teintes aujourd’hui, la page semble bel et bien tournée. Avec « Gigaton » Eddie Wedder est bien décidé à remettre son groupe sur les rails du succès.

Voilà trente ans que les Américains dégainent riffs mordants et puissantes structures rythmiques avec la même et indéfectible passion. Après sept ans d’absence le quintet rock alternatif revient la tête haute. Après deux albums en mi-teinte « Backspacer » (2009) et « Lightning Bolt » (2013) qui auront tout de même servi à entretenir la flamme, le gang de Seattle semble avoir retrouvé sa vitesse de croisière. 

A cela plusieurs raisons. Les musiciens ont pris leur temps pour enregistrer de nouvelles chansons au cours de ces sept dernières années. Baptisé « Gigaton », l'album fait référence à la présidence Trump et au réchauffement climatique. A l'image de la pochette, signée Paul Nicklen, qui montre un glacier en train de fondre, les chansons sont ici une véritable ode à la révolte contre un système économique devenu hors de contrôle. On retrouve l’alchimie qui faisait la force du groupe à la période de Vitalogy ou Yield. 

A grand renfort d’images apocalyptiques, Eddy Wedder crache ici toute sa frustration face à la déliquescence de la planète. Sa plume acérée s’en prend au système néo libéral amorcé dans les 80’s par Reagan et Tatcher dont le règne Trump semble être le crépuscule. Dès l’ouverture de ce « Who Ever said » survitaminé, les guitares sont lourdes, pleines d’attaques, la mélodie est torturée pleine d’angoisse. Sur « Superblood Wolfmoon » la voix de Wedder nous remue les tripes, la guitare de Mike McCready se fait plus mordante, broie les structures harmoniques telle une scie sauteuse à travers un glissando de notes époustouflantes. « Dance of the Clairvoyants » est un bouillonnement parfait d'expérimentation nouvelles pour Pearl Jam et sonne comme un combiné de post punk et de shoegaze avec cette guitare borderline de Stone Gossard et cette puissante ligne de basse obsédante charpentée par la rythmique disco robotique de Matt Cameron. « Alright » est une ballade émouvante aux sonorités planantes qui nous replonge 30 ans en arrière à l’époque du magistral « Black » paru sur le premier album, « Ten ». Sur « Quick Escape » la basse ronde enveloppe la toile sonore tandis que les rythmiques hypnotiques, répétitives et échafaudent un mur de son impressionnant qui rappellent un Soundgarden en savamment plus amplifié. 

On apprécie la descente vocale alambiquée et torturée du refrain boostée là encore par un magistral solo de guitare. De bout en bout, la magie opère grâce au charisme de Eddy Wedder qui possède une voix en acier trempé. Ces nouvelles compositions entrent dans une nouvelle dimension et donne ce mélange de puissante folie destructive, de violence et de tragédie entrecoupée de moments d’accalmie qui colle forcement au tourbillon dans lequel notre monde viententré de plein fouet. 

Un album béni pour ceux qui aiment les déflagrations soniques les riffs lourds des 70’s aliés à la colère du post-punk 80’s. Avec ces 11 nouveaux titres flamboyants livrées comme des hymnes héroïques, Pearl Jam devrait à coup sûr mettre le feu aux poudres sur la grande scène du prochain Lollapalooza Paris, à l’été 2021.

Jean-Christophe Mary pour micmag.net
Gigaton
Pearl Jam
CD, 16,99 euros
Vinyle, 35,99 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Jusqu'où iront ces mégapoles latino-américaines ?

Qualité de vie-Innovations-Dangers-Démesure- joie de vivre-UN DOSSIER MICMAG

Vintage world (Click on the title)

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule. On les classe par marques, matières, échelles, thèmes… Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles. L'article, ici.

Going out in Paris

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

News flash

One World Together at Home
Organisé par Lady Gaga et l’association Global Citizen, en soutient à l’OMS, un concert confiné  se déroulera dans la nuit de ce samedi à dimanche. Au programme, entre autres, les Stones, Paul McCartney, Elton John... Où le suivre depuis chez nous ? Voir ici.

 
Sale virus !
Hello Christophe ! Celui que nous avions rencontré chez lui pour nous parler en esthète d'objets de collections années 60, de sons et de nuits inventives vient de succomber au Covid. Sale virus !
 
Les paroles de Hey Jude adjugées à 910 000 dollars
Le 10 avril, jour anniversaire de la séparation des Beatles, les paroles manuscrites de Hey Jude ont été vendues 910 000 dollars aux enchères. Paroles écrites par Paul pour réconforter le fils de John, après la séparation de ses parents.
 
Paul McCartney: la tournée française reportée
La productrice de la tournée française, a indiqué qu’elle travaillait au report des quatre concerts en France, prévus entre fin mai et début juin, et qui pourraient avoir lieu en 2021
 
Dur dur covid 19 - Micmag touché !
Micmag dans la douleur après la perte d'un ami et co-fondateur de Micmag.net. Thierry Bommart  (informaticien) a succombé suite à une insuffisance respiratoire. Jean-Louis Langlois qui a filmé plusieurs de nos reportages TV a plongé dans le noir puis est en cours de récupération.

Record of the week

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net