- Musique

Alice Cooper “Billion Dollar Babies” : 50th anniversaire d’un album culte !

Jean-Christophe Mary - 6 mars 2024
« Hello Hooray » , « Elected » ... titres légendaires écrits par Vincent Furnier, plus connu sous le nom d'Alice Cooper. Dès sa sortie, le 27 février 1973, « Billion Dollar Babies » sera l’incarnation même du hard rock glam US et balayera les clichés sur lesquels reposait la musique rock des 60’.

Aux côté d'Ozzy Osbourne (Black Sabbath) et Ted Nugent, la formation Alice Cooper a été l’un des premiers démocratiser le hard rock auprès du grand public. En quelques années, Vincent Furnier et ses musiciens seront devenus l'un des groupes les plus accomplis et les plus influents des 70’s avec leur rock’n’roll circus, joyeux mélange de hard rock acide et graveleux sur fond de petite boutique des horreurs qui offre en spectacle au public guillotines, chaises électriques, faux sang, serpents, poupées découpées et autres sabres. En 1973, le nom d’Alice Cooper fait référence au groupe, aux cinq musiciens qui jouaient un rock sombre, excentrique et psychédélique à l’image de leurs deux premiers albums, Pretties for You (1969) et Easy Action (1970). Dans le sillage du rock des Stooges et du MC5, dont ils captent l’essence rock et l’énergie, Vincent Furnier (chant, harmonica), Glen Buxton et Michael Bruce (guitares), Dennis Dunaway (basse) et Neal Smith (batterie) trouvent la bonne formule avec l'album Love It to Death (1971), un hard rock violent illustré par spectacle macabre à base de serpents, chaises électrique, faux sang et pendaisons simulées. Alice Cooper avait déjà de quoi choquer le public.

Car Billion Dollar Babies est sans aucun doute le meilleur enregistré par la formation originale

Mais c’est l’album Billion Dollar Babies, paru l'année suivante qui va véritablement faire de Vincent Furnier et du groupe des stars internationales. Avec l’aide du producteur Bob Ezrin qui a travaillé sur le précédent « School's Out », le quintet affine la texture en faveur d'un son légèrement plus raffiné. Le résultat donne lieu cet album à succès qui a atteindra le sommet des charts américains. Car Billion Dollar Babies est sans aucun doute le meilleur enregistré par la formation originale. Des morceaux tels que Hello Hooray (reprise de Judy Collins,), les voix et les cris entrelacés, les guitares à l'unisson de la chanson titre, le provocant Elected (une réécriture d'une chanson précédente, Reflected) et la ballade pop rock au refrain catchy No More Mr. Nice Guy restent parmi les plus grandes réalisations d’Alice Cooper. On trouve deux standards qui seront plébiscité par le public lors des concerts, un titre dérangeant sur la nécrophilie I Love the Dead et le macabre effrayant Sick Things.

On redécouvre des titres oubliés tels Raped and Freezin', Unfinished Sweet, et Generation Landslide. La tournée qui suit sera grandiose et rameutera les foules. Plus rien ne semblait pouvoir les empêcher de conquérir me monde mais les tensions de plus en plus vives entre le groupe et Vincent Furnier finissent par avoir raison de leur puissante machine de guerre. Éclipsés derrière le barnum théâtral d’un chanteur charismatique et exubérant, les musiciens préfèrent jeter l’éponge. Le groupe mis en veilleuse, Warner, la maison de disques, en profite pour éditer un Greatest Hits aux juteuses retombées. Le groupe original se sépare fin 1974. Sous le nom d’Alice Cooper, Vincent Furnier entamera une carrière solo avec notamment d'ex-musiciens de Lou Reed, Dick Wagner et Steve Hunter aux guitares. Mais ça, c’est une autre histoire.

La pochette intérieure fourmille d’anecdotes sur l'histoire du groupe

La réédition du 50eme anniversaire baptisée Trillion Dollar Deluxe Edition est disponible en 3LP ou en édition de luxe 2CD. Les coffrets vinyle 3LP et 2CD contiennent une version remasterisée de l'album original, ainsi que des bonus, notamment des extraits de studio – Coal Black Model T, Son of Billion Dollar Babies (Generation Landslide ) – des mixages simples (Hello Hourra , Billion Dollar Babies, Elected et Mary Ann), Slick Black Limousine, et un concert enregistré au Texas en avril 1973. Sur l'édition vinyle la pochette reproduit le design du portefeuille en peau de serpent texturé du disque original et est accompagnée d'un billet d'un milliard de dollars. La pochette intérieure fourmille d’anecdotes sur l'histoire du groupe, les titres bonus, ainsi que les contributions des membres survivants du groupe originel Dennis Dunaway, Michael Bruce et Neal Smith (Glen Buxton est décédé en 1997), ainsi que du producteur de l'album, Bob Ezrin. Aujourd’hui encore, non seulement Billion Dollar Babies est l’un des meilleurs d’Alice Cooper mais il reste l’un des classiques par excellence du rock des 70’s. Billion Dollar Babies, l'édition Trillion Dollar Deluxe est disponible dès le 8 mars via le label Rhino Warner.


 


Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Billion Dollar Babies - 50th Anniversary Édition Deluxe
Alice Cooper
CD 17,99 euros / Vinyle 70,99 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Vintage world (Click on the title)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Going out in Paris

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


News flash

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)