paris - 

Sébastien Amiet- Un suractif sonique !

Hélios Molina - 
Journaliste spécialisé Hi-Fi sur journal en ligne, passionné depuis l’âge de 13 ans, l’Orléanais Sébastien Amiet est un fin connaisseur qui court sur tous les fronts soniques. Réparations de matériel, chine dans les brocantes et sur Internet, passion des vieilles voitures, appareils photos.

Cet homme de 37 ans a tout du petit génie qui touche à tout. Ses conseils peuvent être précieux en matière de réparation de Hi fi.

Micmag.net : A 37 ans pourquoi cet appel céleste du vintage ?

Sébastien Amiet : C’est une potion magique. La chose a commencé avec les radios anciennes. J’avais 13 ans et j’ai réparé une vieille radio au bout de quatre mois avec l’aide d’amis. J’ai appris sur le tas. Et puis j’en ai eu une centaine que je n’ai plus. J’ai eu des murs de matériel Hi-Fi.

MM : C’est quoi un mur de Hi-Fi ?

S.A. : C’est une bonne cinquantaine d’appareils des années 40-50-60 de toute provenance. Mais cela ne sert à rien d’avoir du matériel ancien sur des étagères. Ce qui m’intéressait était de les utiliser... On peut dire qu’il y a 20% de produits intemporels dont on se souviendra dans 50 ans.

MM : Comment faire un choix entre appareil à Transistor ou à tubes ?

S.A. : On trouve des amplis à tube jusqu’aux années 70. Le tube se fait toujours. Chez la majorité des constructeurs, il s’est arrêté dans les années 65. Le transistor est plus petit, plus léger, moins coûteux en fabrication. Il ne chauffe pas. Je préfère le tube en sachant qu’il existe une dizaine de transistors dans le monde qui sont capables de fonctionner avec de très bons résultats. C’est incomparablement plus fragile et plus compliqué à réparer. Un tube bien fait marchera cinquante ans. Un ampli à transistor, cela peut prendre 30 heures de restauration tandis qu’un ampli à tubes c’est 2 ou 3 heures.

MM : Vaut-il mieux choisir une marque française ou américaine ?

S.A. : Pour la fiabilité et le prestige, les Américains on fait des choses incroyables. Ils avaient une avance technologique certaine surtout pour Mackintosh, Marantz. On peut les utiliser avec du matériel récent. Les marques françaises sont plus fragiles. Il arrive fréquemment que les appareils ne soient pas aux normes. Mais il y a de très belles choses partout.

MM : Question de prix, le matériel français est-il moins cher ?

S.A. : Avec l’émergence des marchés parallèles et Internet, tout est cher. Il faut savoir qu’un appareil s’use, les composantes vieillissent. Il peut perdre jusqu’à 50% de ses capacités musicales. Il y a surcote sur Internet. Il faut donc prévoir le coût de restauration.

MM : Pour une chaîne complète (ampli, tuner, platine, enceintes), il faut compter quel prix ?

S.A. Si l’on prend une chaîne haut de gamme : une paire d’amplificateurs Mackintosh des MC 30 du milieu des années 50, il faut compter 1 500 -2 000 euros la paire. Un pré ampli, c’est encore 1 500 euros. Un tuner de la même marque, c’est 500 euros, la platine disque 500 euros. Puis il manque les enceintes, mais là tout est permis. Dans une chaîne de moindre qualité, prenez un amplificateur Scott à 500 euros, un tuner Scott à 400 euros, une platine disque Thorens autour de 150 euros. Budget entre 1 000 et 1 500 euros sans compter les enceintes.

MM : Comment faire apprécier ce matériel dans l’ère du numérique à bas coût ?

S.A. : Nous ne sommes pas du tout dans l’ère du jetable, c’est une autre culture. Les appareils sont conçus pour durer. C’est acheté à vie, le sans souci absolu.  Ca peut être l’occasion d’acheter du matériel professionnel à moindre prix. Le marché asiatique a compris ce qu’était un appareil mythique.



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Eté 1967, les Procol Harum sortent le "slow qui tue", "A Whiter Shade of Pale", une des chansons les plus diffusées de ces dernières années et une des plus reprises. Et la dernière version se trouve dans le nouvel album de Santana,"Blessings and Miracles". Lire la suite, ici.


Going out in Paris


Paris - Jusqu'au dimanche 2 janvier 2022
Dalí, l'énigme sans fin

L'Atelier des Lumières vous propose jusqu'au 2 janvier 2022 une balade dans les oeuvres du plus insaisissable des Catalans, Salvator Dali. Une exposition immersive sur une bande son des Pink Floyd. A ne pas rater. Lire la suite, ici.



ATELIER DES LUMIÈRES
38 RUE SAINT-MAUR
PARIS 11E
16 EUROS

News flash

Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.

 
Une messe pour la mémoire d'un cruel dictateur
Le 20 nov 2021 jour de la mort du dictateur Franco a eu lieu une messe à Grenade où assistait le numéro du PP (parti de droite). Une droite qui refuse le travail de mémoire et une reconnaissance des fosses aux 110 000 assassinés
 
Un enregistrement inédit de Lennon mis aux enchères

Estimé entre 27 000 et 40 000 euros, une cassette audio avec un enregistrement inédit de John Lennon va être mise aux enchères à Copenhague le 28 septembre. Il y chante une œuvre inédite, réalisée en 1970 lors d’un séjour méconnu au Danemark.

 
Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.