- Lire

Nouvelles d'un front

Marie Torres - 14 mai 2022
Deux nouvelles, « Le seul mortel » et « Le Clairon du 146e », avec en arrière-fond, la guerre. Une guerre que l'on « sait », mais que l'on ne voit pas. Deux textes joliment écrits par Georges-Olivier Châteaureynaud et illustrés par Hubert Haddad. Un vrai régal.
Oeuvre de Hubert Haddad

Georges-Olivier Châteaureynaud et Hubert Haddad se connaissent depuis très longtemps. Depuis le lycée. Ils disent même ne s'être jamais quittés. Une chose est certaine, ils se retrouvent dans ce petit recueil, « Nouvelles d'un front » . Et si les deux écrivent merveilleusement bien, ici, c'est Georges-Olivier qui prend la plume ; Hubert, lui, a une autre corde à son arc, il peint. Et il peint très bien. Alors, ce sont ses peintures qui illustrent les deux nouvelles de son ami, « Le seul mortel » et « Le Clairon du 146e » .

Les deux textes ont pour toile de fond, la guerre. Dans le premier, nous suivons le soldat François et son compère Claveton. Survient, la « jeune et belle » Lalena. Bien sûr, François s'entiche d'elle mais après une nuit d'amour il s'aperçoit qu'un mot, « Mortel » , est inscrit sous son sein gauche. Lalena l'aurait-elle tatoué durant son sommeil ?

Mais « François savait, sa peau savait qu'il ne s'agissait pas d'un tatouage. Un vrai tatouage ne change pas. La peau peut vieillir, sauf intervention au laser il ne disparaîtra qu'avec elle, dans la nuit du cercueil...»

Et le mot de François, « Mortel », ne cesse de bouger, de se transformer... Il y-a-t-il un message sous l'encre bleue ?

Dans la seconde nouvelle, « Le Clairon » , celui du 146e, est un rescapé. Il a traversé et échappé à tous les combats. Des combats qui ont décimé des milliers d'hommes.

« On se le montrait du doigt, comme une bête curieuse. Mais c'était un homme semblable aux autres. Pardon, pas tout à fait semblable ! Les autres, tous les autres, ceux de l'effectif du régiment en 14, étaient morts ou tout comme... »

Le Clairon aurait-il un secret ? Serait-il immortel ?

Deux très belles nouvelles, poétiques et captivantee, illustrées par une trentaine d'oeuvres aux couleurs chatoyantes. Ne vous en privez pas !

Marie Torres pour www.micmag.net
Nouvelles d’un front
deux nouvelles de Georges-Olivier Châteaureynaud
dessins et peintures de Hubert Haddad
Editions du Contrefort, avril 2022
15 euros
1
2
3

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

"Imagine" de John Lennon, un hymne pacifiste mais utopiste

Le 8 décembre 1980, John Lennon était assassiné laissant derrière lui des dizaines de tubes, écrits et chantés avec ou sans les Beatles. Parmi eux, Imagine. Retour sur une chanson célébrée dans le monde entier. Un hymne pacifiste mais... utopiste. Lire la suite, ici.


Going out in Paris


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



News flash

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.