- Voix Libre

De la nécessité de remettre les pendules à l'heure

Marie Torres - 27 mars 2016
Avancer ou reculer les aiguilles de son réveil... On l’a presque oublié mais ce changement devait permettre de faire des économies d’énergie importantes en consommant moins d’électricité. Aujourd’hui, partisans et détracteurs s’opposent à coup de statistiques.

Si avancer ou reculer les aiguilles de tous les cadrans en votre possession, deux fois par an, vous paraît un geste « normal », ancré dans les moeurs, sachez – car vous l’ignorez peut-être – que tout a commencé il y a tout juste 40 ans. Une époque où la France, mais aussi l’Europe, avait peu ou pas de pétrole mais beaucoup d’idées. Le changement d’heure en est un exemple. Car comment économiser de l’énergie ? En consommant moins d’électricité. Et comment consommer moins d’électricité ? En avançant ou reculant l’heure. Une évidence pour tous les États de l’union Européenne qui gravèrent, dans ce qui devint une directive, les dates de ces passages à l’heure d’été et d’hiver.

Depuis, les conséquences de cette règlementation ont été analysées. Et, les résultats sont complexes. En effet, les économies d’énergie réalisées seraient compensées par une surconsommation de climatisation et de chauffage. Au final, l’économie ne serait que de 0,5 %... C’est là, qu’interviennent les partisans au « changement d’heure » car, disent-ils, s’il est vrai que le bénéfice est modeste, l’opération, elle, ne coûte pas grand chose sinon de remettre nos pendules à l’heure. Mais, selon les détracteurs, c’est oublier le « coût humain ». Car, le changement d’heure, tout inoffensif qu’il paraît, serait responsable d’un surcroît de 5 % des infarctus et d’une augmentation de la consommation de médicaments, notamment d’antidépresseurs en raison de la perte de lumière naturelle qu’occasionne le passage à l’heure d’hiver.

Outre-Atlantique, une étude montrerait que ce changement serait aussi responsable d’une augmentation des accidents du travail, particulièrement dans les secteurs agricole et de la construction.

Enfin, il y a ceux qui pointent du doigt l’allongement des soirées au printemps : elle entraînerait l'augmentation du niveau de pollution atmosphérique. Car, selon les écologistes, la pointe de circulation coïncidant avec les heures les plus chaudes de la journée augmente la concentration maximale en ozone.

Alors, quels sont les véritables bénéfices de ce changement ? Ils proviendraient des activités culturelles et touristiques favorisées par la clarté supplémentaire apportée par l’heure d’été. Tout ça pour ça, serait-on tenté de dire...

Sources : 

Etude suédoise publiée dans le New England Journal of Medicine
- Amneet Sandhu, Milan Seth, Hitinder S Gurm. Daylight savings time and myocardial infarction. Open Heart 2014.


Marie Torres pour www.micmag.net

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Combats Plasticiens : L'humanisme en héritage, trois peintres expressionnistes

Combats Plasticiens : L'humanisme en héritage, trois peintres expressionnistes

Juliette, Victor Hugo, mon fol amour

Du 7 au 30 juillet 2022 au théâtre des Corps Saints (Avignon).

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

El mundo del vintage

Comment écrire une critique musicale
comme un pro

Journaliste en herbe, influenceur ou juste fan de musique... Vous aimeriez écrire une critique musicale mais vous ne savez pas par où commercer... Le guide "Comment écrire une critique musicale comme un pro", disponible gratuitement sur le Web, vous sera d'un grand secours... Lire la suite, ici.

Salir en Paris (Pincha en el título)


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



Ultima hora

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.