- Art contemporain

Oui, nous pouvons préserver la flore artistique naturelle!

Nicolle Esterolle - 
Malgré la féroce tentative d’éradication qu’elle subit depuis plusieurs décennies venant de la machine bureaucratico-financière productrice de l’art dit contemporain, jamais cette flore naturelle n’a été aussi belle, libre, diverse et abondante…C’est miraculeux !

Malgré la féroce tentative d’éradication qu’elle subit depuis plusieurs décennies venant de la machine bureaucratico-financière productrice de l’art dit contemporain, jamais cette flore naturelle n’a été aussi belle, libre, diverse et abondante…C’est miraculeux ! C’est de l’ordre de la divine providence et de la sainte justice !…Jamais elle n’a été aussi belle, abondante et diverse, mais jamais elle n’a été aussi cachée sous les montagnes de sciure médiatique et discursive au service de l’art dit contemporain…

Il importe donc que cette flore soit reconnue et révélée le plus possible, pour être préservée du mépris criminel et de la jalouse malfaisance à son égard des agents du totalitarisme de l’art officiel et/ou spéculatif, qui se sont accaparés à leur seul profit de l’ensemble des moyens habituels ( médias, musées, centres d’art, enseignement) d’information, de valorisation et de légitimation…mais qui n’ont pu fort heureusement s’accaparer de ce nouveau et fabuleux canal d’information libre qu’est internet et les réseaux sociaux…

400 plasticiens au hasard de mes promenades

Alors je pense que nous devons faire en sorte que les images de cette flore on ne peut plus actuelle et « contemporaine » et porteuse d’une saine et printanière alternative au totalitarisme ubuesque de la contemporanéité usurpée de l’AC, circulent le plus possible sur les canaux offerts par internet. Je vous joins donc les liens vers ma « collection » de photos des œuvres d’environ 400 plasticiens que j’ai « cueillies » parmi des milliers aussi « méritantes », au hasard de mes promenades dans la grande forêt d’ internet et sur le site galeries-prospectives.com.

Ces liens vous permettront d’accéder aux 500 images qui sont sur mon compte facebook et de les faire défiler. Si je vous propose de voir ces œuvres, ce n’est pas par volonté « prescriptive », car cette liste n’est qu’une infime partie de l’ensemble de cette vivante réalité, mais pour partager le plaisir de les regarder, pour donner accès à leurs auteurs , pour dire la richesse, l’extraordinaire abondance, la fraîcheur, la liberté, la surprenante inventivité et la variété de ce qui est offert par la nature… Pour vous inviter à les faire circuler vous aussi, complétées et accompagnées de vos choix personnels…car montrer la vitalité de la création, c’est la seule façon de résister à l’asphyxiante et ravageuse prolifération d’oeuvres mortes et sans contenu, produites par l’appareil à titriser le néant , pour mieux asseoir son pouvoir sans objet. Songez en effet que quasiment aucune de ces 400 œuvres, parce que ne répondant pas aux normes du « processuel discursif » officiel agréé par le Ministère de la Culture, ne peut avoir été achetée par aucun de ses FRACs, de ses MACs et autres CNACs…Parce que toutes sont frappées de la même interdiction, de la même incompréhension, de la même irrecevabilité chez la population d’aveugles, ignorants ne comprenant rien à la peinture, de tares consanguins incompétents autant qu’arrogants, qui ne reconnaissent que les faiseurs et imposteurs de la posture sociétalement questionnante, et qui forment le gros de bataillons de cette redoutable bureaucratie artistique d’Etat, liée structurellement aux réseaux spéculatifs mondiaux Songez aussi que la valeur marchande de l’ensemble de ces 400 oeuvres doit à peine atteindre celle d’une seule de Koons, de Hirst ou de Murakami…et que cela veut dire qu’avec une seule de ces œuvres du financial art, vide bien sûr de tout contenu artistique, mais survalorisée par une hyper-médiatisation, une hyper-financiarisation, une hyper – contemporanéisation, une hyper –internationalisation délirante et une terrifiante hyper-intellectualisation, on a presque réussi à faire disparaître, à rendre invisibles, ces 500 œuvres pleines de sens de poésie , d’émotion, de nécessité intérieure, et d’humanité Pensons également qu’il en va de ce sauvetage comme de celui des sols et de l’éco-système.

Car je pense que les constats, analyses, propositions, mises en garde que nous fait le « paysan –philosophe » Pierre Rabhi, au sujet de l’inhumanité destructrice de la nature vivante des sols, de la faune, de la flore et du sens en général, peuvent s’appliquer en toute homologie au sujet de la création artistique dont les souffrances actuelles ont la même origine et sont le résultat de la même gigantesque cupidité mondialisée…

Car je pense qu’à cette économie virtuelle des bulles financières, destructrice de l’économie réelle, correspond très exactement ce financial art des bulles artistiques, tout autant destructeur de l’art vivant…

Car je pense qu’aux substances chimiques nocives utilisées dans l’agriculture pour augmenter les bénéfices des traders et autres spéculateurs de tous poils, correspondant aussi très exactement la puissance détergente du discours terrorisant de ses grands rhétoriciens du Rien subventionné et mondialisé… Un discours globalement négatif, creux, abscons, morbide et terriblement anxiogène, d’une redoutable efficacité herbicide, pesticide et liberticide, destiné à détruire tout contenu sensible et poétique superflu, et toute floraison en dehors de celles, obscènes et monstrueuses, formatées aux normes du contemporain-international « hors-sol »… Alors, faisons circuler sur internet les images des artistes que nous aimons et utilisons ces vecteurs de libre circulation de l’information pour dire que l’art est l’expression de la liberté des artistes et non celle de leur aliénation au discours dominant…et c’est sur cette grande « platetorme » d’œuvres libres et actuelles, que pourra se reconstruire de nouveaux systèmes de légitimation et d’évaluation plus justes et plus respectueux de l’art.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=728614523935599&set=pcb.728618083935243&type=3&theater


 

BRÈVES

Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.

 
Une messe pour la mémoire d'un cruel dictateur
Le 20 nov 2021 jour de la mort du dictateur Franco a eu lieu une messe à Grenade où assistait le numéro du PP (parti de droite). Une droite qui refuse le travail de mémoire et une reconnaissance des fosses aux 110 000 assassinés
 
Un enregistrement inédit de Lennon mis aux enchères

Estimé entre 27 000 et 40 000 euros, une cassette audio avec un enregistrement inédit de John Lennon va être mise aux enchères à Copenhague le 28 septembre. Il y chante une œuvre inédite, réalisée en 1970 lors d’un séjour méconnu au Danemark.

 
Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.