Paris, France - portrait

Vhils, street artiste portugais explosif

Grégoire Lemaire-photos Philippe Bonan (designeraverti.com) - 
Jeune prodige de l'art de rue, le portugais Vhils, court de capitale en capitale pour y laisser son empreinte parfois monumentale. Et c'est avec un explosif que l'oeuvre peut commencer. Rencontre avec un personnage hors norme.

Coups d’yeux concertés, entre l’appareil de Phil & ma plûme, sur Vhils, Street artiste & sculpteur Moderne à l’occasion d’Entropy, exposition à la galerie Magda Danysz. Vhils, alias Alexandre Farto, est un artiste avec plus d’une corde à son arc. Je devrais dire plus d’une mèche à son ceinturon, d’un marteau piqueur dans son camion ou d’un détonateur dans son sac.Sculpteur moderne, il utilise le cutter sur les affiches, le ciseau sur le bois, l’acide sur le métal, l’explosif , le marteau piqueur et la bombe sur les murs.

Philippe Bonan a suivi les étapes de création, avec l’équipe de l’artiste pour un Mur Rue du Château des Rentiers dans le 13e, l’un des 5 murs happening, témoin de son passage à Paris.


IMG_1757IMG_1772IMG_1784

IMG_1786IMG_1826_2IMG_1840

IMG_1937_2IMG_1968IMG_1986

IMG_2060_2IMG_2076
















Avec son désir d’Humaniser la ville, (oui avec un grand H) par le témoignage gravé des visages d’inconnu(e)s, il s’adapte à l’environnement urbain qui l’entoure, mutant en fonction du support. Il mêle parfois aux visages, des frises, arabesques abstraites mais symétriques, des coulures, et marque l’histoire des habitants, d’une époque ou d’une autre,  des lieux.

Explose, Mais en silence

(noteduRedac : définition artistique, selon Smithson, Entropie :
traces, restes et résultats de ce qui a été. D’un constat d’une ‘scène’ on peut en deduire ce qui s’y est passé auparavant.)

Dans le cadre de l’exposition Entropy, un choc t’attend … Le cri des oeuvres dans le silence des murs blancs, tout à fait renversantes, d’un street artiste explosif, guérillero sculpteur, qui porte la bannière du témoignage, la mémoire des lieux. Soufflé par les chromies des tirages à l’encre de Quinck, dans lesquelles on se perd (scroched series), séduit par la puissance des détails des brûlures d’acide ou happer par les coup de rasoir en dentelles d’affiches …

Pour finir Orelha Negra, une collaboration entre M.I.R.I.A.M. et Vhils aka Alexandre Farto

Orelha Negra - M.I.R.I.A.M. X Vhils aka Alexandre Farto from Vhils on Vimeo.




Texte : Grégoire Lemaire - photos : Philippe Bonan.
Vhils - Alexandre Farto - Entropy
du 23 juin au 28 juillet 2012
Galerie Madga Danysz
78 rue amelot
75011 paris

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

EVENEMENTS

NEWSLETTER

BREVES

Le poumon de la planète s'essouffle...

Inquiétant, d’après une étude récente, la forêt amazonienne éponge de moins en moins le carbone émis par l’homme.

 
Malaga à contre-sens
Malaga (Andalousie) durement touchée par la crise opte pour la culture et ouvre un musée Pompidou. La ville mise sur 250 000 visiteurs par an.
 
Le rap dévore Monica Lewinsky
De Beyoncé à Eminem, Monica Lewinsky est citée pour faire référence à la fellation. Chez Beyoncé, son patronyme devient un verbe, synonyme «d'éjaculer partout sur vêtement»
 
Une ministre de l'écologie qui ne bouge pas !
Pic de pollution à Paris en mars. Refus de la ministre Royal de prendre des mesures. Tandis que la Maire de Paris relève : "La santé des Parisiens ne se négocie pas. Je maintiens ma demande de mise en place de la circulation alternée.»
 
L'architecte Le corbusier re-découvert facho !
Cinquante ans après la mort de l’architecte, deux ouvrages sérieux et récents évoquent son compagnonnage avec le fascisme.

FACEBOOK

Facebook