EDITEUR :
Micmag.net
Association loi 1901
Siège social : 2 rue de cazotte, Paris 18éme
Pour nous contacter : cliquez ici

Directeur de la publication :
Monsieur Helios Molina

HEBERGEUR  :
OVH
Siège social : 2 rue Kellermann 59100 Roubaix - France.

SPIIL : Micmag est adhérant du syndicat de la presse Spiil

SIRET: 532 780 160 00018

Le site www.micmag.net est immatriculé à la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) sous le n° 1651605. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (article 34). Pour l’exercer, prenez contact avec nous ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ).

PROPRIETE INTELLECTUELLE / DROITS CONCEDES AUX UTILISATEURS

Micmag.net  et/ou ses partenaires sont les titulaires exclusifs de tous les droits de propriété intellectuelle portant tant sur la structure que sur le contenu du site www.micmag.net et ce dans le monde entier.

Le magazine micmag.net consent à l'utilisateur le droit de reproduire tout ou partie du contenu du site pour stockage aux fins de représentation sur écran monoposte et de reproduction, en un exemplaire, pour copie de sauvegarde ou tirage sur papier. Ce droit est consenti dans le cadre d'un usage strictement personnel, privé et non collectif, toute mise en réseau, toute rediffusion ou commercialisation totale ou partielle de ce contenu, auprès des tiers, sous quelque forme que ce soit, étant strictement interdite.

Nonobstant les droits de reproduction et de stockage tels que strictement définis ci-dessus, et sauf autorisation préalable et expresse de Micmag.net, l'internaute s'interdit de reproduire et/ou d'utiliser les marques et logos présents sur le site www.micmag.net ainsi que de modifier, copier, traduire, reproduire, vendre, publier, exploiter et diffuser dans un format numérique  ou autre, tout ou partie des informations, textes, photos, images, vidéos et données présentes sur ce site. La violation de ces dispositions impératives soumet le contrevenant, et toutes personnes responsables, aux peines pénales et civiles prévues par la loi.

LIMITATION DE RESPONSABILITE

Ce site comporte des informations mises à disposition par des sociétés externes ou des liens hypertextes vers d'autres sites qui n'ont pas été développés par Micmag.net . Le contenu mis à disposition sur le Site est fourni à titre informatif. L'existence d'un lien de ce Site vers un autre site ne constitue pas une validation de ce site ou de son contenu. Il appartient à l'internaute d'utiliser ces informations avec discernement et esprit critique. La responsabilité de micmag.net ne saurait être engagée du fait aux informations, opinions et recommandations formulées par des tiers.

Il est interdit de publier, reproduire, ou rediffuser de quelques manière que ce soit tout ou partie du contenu du site Internet Micmag.net qu'il soit sous forme de rédactionnel, de graphique ou d'image, sans l'autorisation expresse de l’association micmag.net.

 

ÉVÉNEMENTS

SORTIR À PARIS

Icônes de l’art moderne, la collection Chtchoukine jusqu’au 20 février 2017 à la Fondation Louis Vuitton

Jusqu’au 8 janvier 2017, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Le Grand Orchestre des Animaux

NEWSLETTER

BRÈVES

La sologamie, quésako ?

Une pratique en vogue en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, au Canada ou encore aux Etats-Unis qui consiste à… se marier avec soi-même !

 
Barcelone 600 000 euros d'amende !

Sanction des plates-formes de location de logements Airbnb et HomeAway à hauteur de 600 000 euros chacune, pour avoir loué des appartements sans les autorisations nécessaires.

 
Délivrer l’Alerte

Les 26 et 27 novembre se tient, à Paris, le Salon Des Livres et l’Alerte pour encourager à l’écriture et réfléchir sur le lancement et les lanceurs d’alerte. En savoir plus, ici.

 
Les USA aux mains de l'extrême droite ?
"Ne nous y trompons pas  : la première puissance mondiale est désormais aux mains de l’extrême droite." Johan Hufnagel dans Libération du 9 nov.
 
« Un bon criminel est un criminel mort »

Une affirmation qui reçoit l’approbation de 60 % des Brésiliens, selon un sondage du Forum brésilien de la sécurité publique repris par le Correio Braziliense.