- Lire

"Peur - Trump à la Maison Blanche", quand la réalité dépasse la fiction !

Jean-Christophe Mary - 8 février 2019
Avec "Peur - Trump à la Maison Blanche", le journaliste Bob Woodward, qui fût avec Carl Bernstein à l'origine du scandale du Watergate, nous entraîne dans les arcanes de l’administration Trump.

A partir de centaines d’heures d’entretien avec des participants et des témoins sur les évènements rapportés, l’auteur nous fait la description d’un personnage complètement imbu de sa personne, insolent, se prenant pour un homme intelligent, qui n’a de cesse de se mettre en avant pour masquer ses failles.

Fourmillant d’informations provenant de notes prises en réunion, de journaux personnels, de dossiers et documents officiels ou privés, voilà un éclairage édifiant sur les luttes de pouvoir au sein de l'administration du 45e président des Etats-Unis. Construit sous la forme de dialogues, dans un style journalistique à l'américaine, l’ouvrage se lit comme un roman historique

Au fil des pages, on comprend mieux les dessous de la politique américaine et par ricochet les dysfonctionnements et les défaillances de l'administration Trump. Dès les premières lignes, on assiste à une scène surréaliste dans laquelle le premier conseiller pour l’économie de Donald Trump, Gary Cohn, subtilise dans le bureau Ovale un décret retirant les Etats-Unis de l’accord de libre-échange avec la Corée du Sud. Il fera de même avec un autre mettant fin brutalement à la participation des Etats-Unis à l’accord de libre-échange avec le Canada et le Mexique (Alena). Tout ça au nez et la barbe du président qui ne s’en soucie pas le moins du monde, ni même ne semble en prendre conscience. 

A la veille d’un bombardement de représailles contre le régime syrien, accusé d’avoir employé des armes chimiques, Donald Trump s’emporte contre Bachar Al-Assad dans une conversation téléphonique avec son secrétaire à la défense, James Mattis. « Tuons-le, putain ! Allons-y ! On leur rentre dedans et on les bute », suggère-t-il, selon Bob Woodward. Dans un autre passage du livre, le Président Trump se demande pourquoi les Etats-Unis dépensent de l’argent pour maintenir des troupes sur la péninsule coréenne pour surveiller les activités de missiles nord-coréennes. « Nous faisons cela pour empêcher la troisième guerre mondiale », aurait déclaré le général Mattis, avant de raconter à ses proches collaborateurs que le président avait agi comme « un élève de CM2 ou de sixième ».

Voici quelques révélations criantes sur l’amateurisme du 45e président des Etats-Unis. L’auteur revient sur les premiers 18 mois de la présidence de Trump, et pointe les enjeux de la politique extérieure des Etats-Unis de la Corée du sud, à l’Afghanistan, en passant par l'Irak et la Syrie. Donald Trump est présenté comme quelqu'un de versatile, incapable de lire un document de quelques pages, qui passe ses journées à twitter devant son écran de télévision, incapable de se concentrer longtemps sur un sujet. 

Difficile de ne pas être saisi d'effroi pour la marche du monde face à ces révélations inquiétantes. A lire pour mieux comprendre le fonctionnement actuel de la Maison Blanche et la véritable nature de l'homme, au-delà du tapage médiatique qu'il soulève.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Peur. Trump à la Maison Blanche
Bob Woodward
Collection : Documents. Seuil, Novembre 2018
Traduit par : Marc Saint-Upéry et Cécile Dutheil de la Rochère
24,50 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule. On les classe par marques, matières, échelles, thèmes… Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Le musée Marmottan Monet présente jusqu'au 21 juillet 2019, l’exposition « L’Orient des peintres, du rêve à la lumière ». Riche d’une soixantaine de chefs-d’œuvre provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, cette manifestation entend révéler à travers ce voyage un nouveau regard sur cette 
peinture. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.
 
Un gouvernement qui supprime le ministère de la Culture
Le nouveau gouvernement d'extrême droite du Brésil a refusé de créer un nouveau ministère de la Culture estimant ce poste inutile. A méditer !
 
Insolite !

Aux Etats-Unis, une employée municipale transforme un arbre de 110 ans en une petite bibliothèque de quartier !

 
Récompenses
Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué à Javier Cercas pour Le monarque des ombres, celui de l’essai sur l’art à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur.