France - Musique

Cali : « les gens ont vraiment besoin d'un beau happy end »

Marie Torres - 17 décembre 2012
Chanteur passionné, engagé, lyrique, Cali serait-il sur la voie de la sagesse ? C’est ce que laisse présager son cinquième album, « Vernet-Les-Bains », du nom de son village natal des Pyrénées-Orientales.

On connaissait Cali sautant, bondissant sur scène.  Cali chanteur énervé, engagé. Mais voilà après quatre albums et des centaines de concerts endiablés, notre Catalan a besoin de souffler. « Je me suis rendu compte que cela me faisait du bien de ne pas être obligé de pousser la voix pour être au-dessus du groupe », a-t-il remarqué.

Et Cali a commencé à écrire de nouvelles chansons. Chez lui, dans le sud, à Rivesaltes près de Perpignan, ou pendant ses étapes parisiennes. Il s’est mis à enregistrer, avec très peu de musiciens. Un, deux, trois pianos… une guitare, le violon historique des Waterboys, Steve Wickham… Et ce cinquième album « Vernet-Les-Bains » est dans la retenue,. Dans l’épure. Dans la douceur. Une mélodie, un texte, une mélodie, un texte, une mélodie…
Même si le bonheur n’est pas tout à fait là. Vous connaissez Cali ? Ses fantômes l’accompagnent toujours ;  « On dit que la souffrance forge le caractère/On dit ça… », chante-t-il dans « Venez me chercher ». Ou encore : « Je sais que l’amour a tué plus de gens que tout un siècle de choléra », dans « Amour m’a tuer ». Mais il reconnaît aussi, dans « Happy End » que « les gens ont vraiment besoin d'un beau happy end ». Alors…

Visionner le clip L’amour est éternel

Marie Torres
Vernet-Les-Bains, Cali
16€99

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

SORTIR À PARIS

NEWSLETTER

BRÈVES

Mortelle novela
Moins robuste que son personnage, l'acteur brésilien vedette Domingos Montagner se noie sur les lieux du tournage de la série Velho Chico.
 
Projection rare des "Enfants mexicains"
Ce court métrage de 1960 appartient à la cinémathèque Robert-Lynen (Paris), d'ordinaire fermée au public. Pour les Journées du patrimoine, elle dévoile ses fonds cachés.
 
À poil pour ses 80 ans !
Tom Zé, l'artiste  hors norme, excentrique et contestataire du Brésil, se montre nu sur son dernier disque. Au menu, 13 berceuses érotiques en souvenir d'une enfance en liberté.
 
Retour sur la mort de Garcia Lorca

Une juge argentine relance l’enquête sur la disparition du dramaturge et poète espagnol, Federico Garcia Lorca, survenue le 19 août 1936 en pleine guerre civile.

 

FACEBOOK

Facebook