- Musique/Livres

CD, concert, biographie... roll over the Beatles

Jean-Christophe Mary/Marie Torres - 12 mars 2018
Débutée en 1963, au Royaume-Uni, la Beatlemania s'est vite propagée au reste du monde... et n'a "presque" jamais cessée. La preuve ? L'album hommage à George Harrison réédité, Ringo Starr à l'Olympia le 6 juin prochain, les biographies fleuve de John Lennon et Paul McCartney...
Concert For George : le concert hommage à George Harrison réédité !

Coffret 4LP Tirage limité, 2018
CD, 16,99 euros
Vinyle, 105,00 euros

Le plus jeune des Beatles, George Harrison, meurt le 29 novembre 2001 à Los Angeles. Un an plus tard, plusieurs musiciens et amis intimes se retrouvent sur la scène du Royal Albert Hall à Londres pour un concert filmé et enregistré : Concert For George. Préparé à l'initiative de sa veuve Olivia et de son fils Dhani, ce concert est conçu par Eric Clapton et Jeff Lynne. Nombre d'amis du guitariste y participent comme Paul McCartney, Ringo Starr, Ravi Shankar, Billy Preston, Tom Petty et les Monthy Python.

On passera vite sur le premier disque quelque peu mystique qui débute par une prière indienne Sarve Shaam. Le second, plus pop, comporte des versions intéressantes, parfois remarquables, des grandes chansons de George de Harrison : I Want to Tell You, Give me love par Jeff Lynne, l’émouvant My Sweet Lord,  interprété avec humilité par le pianiste et ami Billy Preston, Here comes the sun, par Joe Brown, sans oublier le If I needed someone par Eric Clapton. Mais les titres les plus remarquables sont ceux chantés par Paul McCartney : All Things Must Pass, For You Blue, Something...

L’ombre du génial compositeur rôde partout sur ces 20 titres, à tel point que l’on s’attendrait presque à le voir surgir sur scène au détour d’un titre. Ce Concert for George est excellent concert hommage, de haute tenue sincère et agréable.

A noter qu’à l’époque tous les bénéfices du concert furent reversés à la Material World Charitable Foundation, une association caritative fondée par George Harrison.


Ringo Starr « Give More Love », 2017
CD, 15,99 euros
Vinyle, 22,99 euros


Peter Frampton, Joe Walsh, Timothy B Schmidt (Eagles), Dave Stewart (Eurythmics) ou encore Steve Lukather (Toto), une belle brochette de rock star a participé à la création du dernier Give More Love  de Ringo Starr. Visite guidée avant son concert à l’Olympia le dimanche 6 juin 2018.

Après plusieurs albums et tournées avec son groupe fétiche All-Starr Band, l’ex-batteur des Beatles vient de sortir Give More Love, son 19ème album studio. Enregistré dans son home studio à Los Angeles, Give More Love  rassemble dix nouvelles chansons écrites en collaborations avec des amis de toujours. En ouverture, on trouve ce We're On The Road Again très efficace et rock’n’roll co –écrit avec Steve Lukather (Toto) où un Paul McCartney charpente la mélodie d’une basse plutôt dynamique. Sur  Laughhable,  co-écrit par Peter Frampton et un Timothy B Schmidt (Eagles) à la basse, on retrouve le son des pop rock radio des 80’s. La superbe ballade mid tempo qui suit intitulée  Show Me The Way, serait elle, elle un clin d’œil amusé à Peter Frampton ? Give More Love  co-écrit avec Gary Nicholson est certainement le titre plus émouvant de l’album qui nous renvoie avec nostalgie à la période Beatles de la fin des 60’s.

Dans l'ensemble Give More Love reste un bon album, très écleptique, avec une poignée de titres qui valent vraiment le détour, en particulier pour les fans des Beatles. A noter que Ringo Starr sera en concert à l’Olympia le dimanche 6 juin.


John Lennon, une vie
Philip Norman
Traduction Philippe Paringaux
Robert Laffont, 2010
24,90 euros

Le récit de la vie de John Lennon débute avec la guerre. Le 9 octobre 1940, lorsqu'il vient au monde, son père est en mer et les bombes allemandes tombent sur sa ville, Liverpool. Philip Norman raconte, à partir de témoignages inédits, son enfance partagée entre une mère, Julia, quelque peu perturbée et sans le sou, et une tante, Mimi, qui lui offre une sécurité presque bourgeoise. Un enfant écorché vif, bagarreur, parfois cruel, toujours complexe. Et puis l'après-guerre, la musique qui vient des Etats-Unis, sa rencontre avec Paul McCartney... Les débuts des Beatles, Cynthia, Julian et puis Yoko Ono... Le roman d'une vie qui, même si on pense déjà tout savoir sur le personnage, nous apprend beaucoup sur John Lennon.


Paul McCartney
Philip Norman
Traduction Pierre Reignier

Editions Robert Laffon, 2017
25,00 euros

C'est toujours Philip Norman qui est aux commandes de cette biographie. Celle de Paul MacCartney qui commence par une profonde et longue étude de son enfance. Si le futur bassiste des Beatles est né dans une famille modeste de Liverpool, il vit des jours heureux entre ses parents et son frère, Michael. Jusqu'à ce que, Mary, sa mère, décède d'un cancer du sein, lorsqu'il a 14 ans... 6 juillet 1957, il rencontre John Lennon, une autre histoire débute. Norman nous dit tout. Les débuts de ces quatre garçons dans le vent qui vont quelque peu révolutionner la musique, leurs amitiés, leurs conflits, leur rupture. Mais il ne néglige pas pour autant la seconde carrière de Paul, sa lutte pour rester sur le devant de la scène. Mais aussi ses bonheurs et malheurs privés. Une très belle lecture.

   

Jean-Christophe Mary et Marie Torres pour www.micmag.net

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Cartes postales, voitures miniatures, coqs, boules de neige mais aussi jukeboxes... 23% des Français de plus de 15 ans déclarent réaliser une collection. Qui sont-ils ? Pourquoi conservent-ils des objets ? Retour sur quelques portraits de "passionnés". Lire la suite.

SORTIR À PARIS

Jusqu'au 27 janvier 2019, le Musée du Luxembourg propose une rétrospective d'Alphonse Mucha. Affiches, planches, peintures, photographies, bijoux, sculptures, pastels... sont à découvrir. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Récompenses
Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué à Javier Cercas pour Le monarque des ombres, celui de l’essai sur l’art à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur.
 
Brésil

Plus de 4000 professionnels du livre ont signé une pétition en ligne, pour soutenir la candidature de Fernando Haddad (Parti des travailleurs) à la présidence et alerter sur les dérives de son opposant Jair Bolsonaro.

 
Un journaliste tué au Mexique
Mario Gomez est le 9e reporter tué cette année au Mexique, deuxième pays le plus dangereux pour exercer l’activité de journaliste après la Syrie.
 
Des notes de frais faramineuses
Le Canard enchaîné du 19/09 chiffre à 410 000 euros sur cinq ans – soit plus de 6 800 euros par mois les frais de transport de Jean-Paul Cluzel l'ex patron des musées nationaux
 
Insolite !
Une librairie de Brattlebroro, dans l’Etat du Vermont, au nord-ouest des Etats-Unis, donne des livres au commissariat de sa ville pour occuper les personnes en garde à vue.

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture AFRICA

Our photographer Michael Wagener in Africa send every month 1 picture from his trip around the world

Flora and Cherrelle From France. Both are living currently in Nairobi , but I met them at the Crazy Afrika Burn (the spirit of Nevada's famous Burning Man to Stonehenge Private Reserve). A electronic music festival in the Karoo desert of South Africa. ©Michael Wagener may 2018