Paris - Musique

Etienne Daho à l' Olympia : Une messe noire électrique et tendue ponctuée de réels moments de grâce

Jean-Christophe Mary - 3 décembre 2018
Dans la foulée de sa prestation au Pitchtfork Music Festival en novembre, Etienne Daho était pour cinq soirs dans un Olympia (sold out) avec un show electro pop rock où guitares et machines tenaient la première place.

Il est 21h00, ce samedi 1er décembre. Les lumières se tamisent alors que des néons rouges embrasent la scène. Les cinq musiciens entrent un à un arborant chacun le loup noir du justicier masqué. Des coulisses, Etienne Daho entonne les Filles du Canyon et apparait micro à la main marquant la première surprise de la soirée.

Dans la salle l'ambiance est aussi chaleureuse que bonne enfant. Etienne Daho, 60 ans et physique d’éternel jeune premier, en blouson jean jeans et bottines noirs, livre ses chansons d’une manière brute, plus rock. Les dernières chansons s'inscrivent dans la pure tradition electro pop des 80's ce qui donne au concert ce coté magique et intemporel. Le charme opère et le public est debout dès le premier titre. Daho passe en revue les titres de son dernier  Blitz  parmi lesquels Le jardin, Les flocons de l'été, Chambre 29, L'étincelle, Après le blitz sans oublier les classiques qui fonctionnent comme un juke box des 80’s et des 90’s Le grand sommeil, Week-end à Rome, Sortir ce soir, Des attractions désastre, Tombé pour la France et Épaule Tattoo.

La musique est nourrie de guitares saturées, de loop de batterie servis par de puissants arrangements electro signés de son directeur musical et claviers, Jean-Louis Pierrot. La magie opère encore plus fort sur Arnold Layne  (reprise de Pink Floyd) et Chambre 29 en hommages à son idole de jeunesse Syd Barett et sur le magnifique En Surface de Dominique A.

Ce soir, les mélodies limpides font mouche les unes après les autres sans quasi aucun temps mort jusqu’à You're like a summertime, excellente reprise d’Ultra Orange & Emmanuelle Seignier. En rappel, on aura droit à un final des plus élégants avec les magnifiques Bleu comme toi, Nocturne en duo avec Jade Vincent du groupe Unloved. Le concert s’achève sur Ouverture toujours aussi émouvant. Superbe.

Etienne Daho week end à Rome Les flocons de l'été Paris Olympia 30 novembre 2018
Texte et photos JC Mary

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Dur dur covid 19 - Micmag touché !
Micmag dans la douleur après la perte d'un ami et co-fondateur de Micmag.net. Thierry Bommart  (informaticien) a succombé suite à une insuffisance respiratoire. Jean-Louis Langlois qui a filmé plusieurs de nos reportages TV a plongé dans le noir puis est en cours de récupération.
 
Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net