- Musique

Charlélie Couture "Même Pas Sommeil " : une album riche et varié

Jean-Christophe Mary - 17 février 2019
Voix de légende, textes forts, mélodies pleine de vie, le poète rock est de retour avec « Même pas sommeil » un album riche et varié qui renvoie à ses années de jeunesse .
Depuis ses débuts en1978, les chansons de Charlélie Couture ont eu toujours la même volonté de privilégier l'émotion et les clins d'oeil charmeurs à coup de petites histoires de la vie de tous les jours, des chansons peuplées de personnages que l'on croisent sans les voir, avec ces atmosphères de rue, de paysages. L’artiste Charlelie Couture a baigné dans tant de courants musicaux de la chanson au rock en passant par le blues et le jazz qu’il s’est forgé une personnalité à part dans la variété française

Dans ce nouvel album, Même pas sommeil, on retrouve les ambiances des débuts. Les nouvelles chansons optent ici pour des structures musicales swing pleine de chaleur. A coup sûr, cette nouvelle mosaïque sonore construite hors mode et hors temps, devrait vite devenir un classique de la chanson. D’entrée « Les chevaux froids » est un clin d’oeil au répertoire swing jazz de ses premières années et s’affiche comme un tube en puissance avec ce gimmick au piano, ce violon tzigane cette tournerie basse batterie implacable, cette guitare carillonnante. Tournerie rythmique entêtante, montée de guitare vrombissante, on retrouve ce même swing hypnotique sur « Même pas sommeil » où l’auteur compositeur aborde le thème du jet lag au fil d’une déambulation dans les rues de Paris On continue avec « Another man », un blues très réussi en anglais dans lequel il évoque une bavure policière. « Seul et unique » est titre folk de très belle facture qui rappelle la grande époque des 70’s celle de CSN&Y. « Le Lamantin» traite la fin de carrière d’un employé et sonne comme une version 2.0 du « Il ne rentre pas ce soir d’Eddy Mitchell ». Ecologiste de la première heure, Charlélie nous interpelle sur le devenir de la planète à travers les très réussis « Toi ma descendance » et « Les heures caniculaires ». Sur « A Paris je péris » orgue, piano bastringue, mandoline et guitares reggae s’en donnent à cœur joie et montrent que Charlélie possède ce « mojo » unique , ce feeling séduisant qui le rendent si attachant. 

Tout au long de l’album, on reste sous le charme de sa voix nasillarde identifiable entre mille, au service de cette promenade musicale riche et variée. Authentique, généreux, Charlélie Couture fait partie de ces alchimistes sonores qui vous envoient des décharges d’ondes positives, des mots voyageurs qui nous feront toujours du bien. 

A noter, la parution de son ouvrage « Mécanique du Ciel" au Castor Astral et une date parisienne, le 12 avril prochain au Trianon.
Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Même pas sommeil
Charlelie Couture
CD : 14,99 euros
Vinyle : 16,99 euros


La mécanique du ciel
Chalelie Couture
Editions Le Castor Astral, Février 2019
18 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net