Barcelone - cinema

Sur les terrasses de Barcelone, de joyeux trentenaires pris au piège du chômage !

Hélios Molina - 30 octobre 2012
Un long-métrage professionnel à 12 000 euros construit avec l’aide de bénévoles et techniciens, oui c’est possible !
« Terrados » est un bel exemple de débrouille et de possibilités créatives au cinéma.

Certains chômeurs peuvent tomber dans la dépression. D’autres sont résolument optimistes. C’est l’histoire d’un film qui met en en scène 5 jeunes trentenaires au chômage qui sautent de terrasse en terrasse dans la capitale catalane. Les immeubles ont tous de superbes terrasses avec parfois vue sur la mer. Des jeunes qui discutent de la crise boivent des bières, dansent et s’accommodent en recevant les indemnités de chômage. Subir sans se détruire ! « C’est un film avant le mouvement du 15 M (des indignés de Madrid)    où les personnages se sentent piégés par un système.Ils ne savent comment en sortir ». raconte le metteur en scène. Le titre du film « Terrados » fait en 2010 est un des long-métrage professionnel les moins cher. Il aura coûté seulement 12 000 euros Demina Sabini n’a eu aucune aide pour mener à bien son film. Tous ses contacts de production lui ont fait comprendre qu’il fallait jeter l’éponge. Il y mit donc ses économies et le reste vint d’un crédit bancaire. Pour se faire, il a eu l’aide précieuse du new-yorkais Steve Becker, directeur photo de renom habitué à des productions colossales. Tous les autres techniciens ont eux aussi participé de façon bénévole.

Le film est projeté dans un circuit alternatif dans deux salles : le Maldà à Barcelone et le « Pequeño Cine Estudio » à Madrid. Sera t-il projeté en France ? Dans les festivals probablement. 

Voici un exemple de débrouille et de création qui fait penser comme par hasard à l’aventure Micmag. Même en période sombre la lumière arrive à percer l'horizon.



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

EVENEMENTS

EXPOSITIONS


Au Jeu de Paume - Du 14 octobre 2014 au 8 février 2015
Garry Winogrand : Chroniqueur célèbre de l’Amérique de l’après-guerre.


1 Place de la Concorde Paris 8è -Jardin des Tuileries (fermé le lundi) & dans 16 stations de métro
Le Jeu de Paume présente la première rétrospective, depuis vingt-cinq ans, du grand photographe américain Garry Winogrand (1928-1984).

VIDEO DU MOIS



DOSSIER DU MOIS

Toute la Musique, Música, Music, Muzik… sur Micmag
Musique brésilienne, rythmes colombiens, festival breton ou encore rock britannique… Micmag vous livre quelques un de ses meilleurs reportages.  Lire la suite…

Grand angle - Reportage photo

NEWSLETTER

NOUVELLES LECTURES


Dans son dernier ouvrage, « Jacob, Jacob », Valérie Zenatti rend hommage à la communauté juive d'Algérie et à ses morts tombés pour la patrie. Un très beau et très émouvant récit. Lire la suite.

COLLABORATEURS MICMAG

Nous recherchons des collaborateurs

En savoir plus

Les Services Micmag

Micmag est un magazine fait de générosité. Faites entendre sa voix !

Deux moyens pratiques de nous soutenir : 

- Devenez mécène ou sponsor.

Ce mécanisme vous permet de nous aider tout en bénéficiant d’une déduction fiscale :  L’association Micmag vous permet de nous faire des dons et de bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 66 % du montant versé. Vous pouvez effectuer un don ponctuel ou mensuel.

Tous les dons à Micmag vous permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable*.

Si vous donnez 100 euros vous déduisez de vos impôts 66 euros. Il vous en coûtera seulement 34 euros.

Envoyez vos chèques à : Micmag - Maison des associations, 15 passage Ramey - 75018 Paris. France