Barcelone - cinema

Sur les terrasses de Barcelone, de joyeux trentenaires pris au piège du chômage !

Hélios Molina - 30 octobre 2012
Un long-métrage professionnel à 12 000 euros construit avec l’aide de bénévoles et techniciens, oui c’est possible !
« Terrados » est un bel exemple de débrouille et de possibilités créatives au cinéma.

Certains chômeurs peuvent tomber dans la dépression. D’autres sont résolument optimistes. C’est l’histoire d’un film qui met en en scène 5 jeunes trentenaires au chômage qui sautent de terrasse en terrasse dans la capitale catalane. Les immeubles ont tous de superbes terrasses avec parfois vue sur la mer. Des jeunes qui discutent de la crise boivent des bières, dansent et s’accommodent en recevant les indemnités de chômage. Subir sans se détruire ! « C’est un film avant le mouvement du 15 M (des indignés de Madrid)    où les personnages se sentent piégés par un système.Ils ne savent comment en sortir ». raconte le metteur en scène. Le titre du film « Terrados » fait en 2010 est un des long-métrage professionnel les moins cher. Il aura coûté seulement 12 000 euros Demina Sabini n’a eu aucune aide pour mener à bien son film. Tous ses contacts de production lui ont fait comprendre qu’il fallait jeter l’éponge. Il y mit donc ses économies et le reste vint d’un crédit bancaire. Pour se faire, il a eu l’aide précieuse du new-yorkais Steve Becker, directeur photo de renom habitué à des productions colossales. Tous les autres techniciens ont eux aussi participé de façon bénévole.

Le film est projeté dans un circuit alternatif dans deux salles : le Maldà à Barcelone et le « Pequeño Cine Estudio » à Madrid. Sera t-il projeté en France ? Dans les festivals probablement. 

Voici un exemple de débrouille et de création qui fait penser comme par hasard à l’aventure Micmag. Même en période sombre la lumière arrive à percer l'horizon.



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

EVENEMENTS

NEWSLETTER

BREVES

Le poumon de la planète s'essouffle...

Inquiétant, d’après une étude récente, la forêt amazonienne éponge de moins en moins le carbone émis par l’homme.

 
Malaga à contre-sens
Malaga (Andalousie) durement touchée par la crise opte pour la culture et ouvre un musée Pompidou. La ville mise sur 250 000 visiteurs par an.
 
Le rap dévore Monica Lewinsky
De Beyoncé à Eminem, Monica Lewinsky est citée pour faire référence à la fellation. Chez Beyoncé, son patronyme devient un verbe, synonyme «d'éjaculer partout sur vêtement»
 
Une ministre de l'écologie qui ne bouge pas !
Pic de pollution à Paris en mars. Refus de la ministre Royal de prendre des mesures. Tandis que la Maire de Paris relève : "La santé des Parisiens ne se négocie pas. Je maintiens ma demande de mise en place de la circulation alternée.»
 
L'architecte Le corbusier re-découvert facho !
Cinquante ans après la mort de l’architecte, deux ouvrages sérieux et récents évoquent son compagnonnage avec le fascisme.

FACEBOOK

Facebook