Paris - Vintage

Le fauteuil Club, une élégante dsicrétion. Prix ? où les trouver ?

Monique Cabré - 5 mai 2012
Incontournable de tout intérieur, le fameux Club ne cesse de séduire. Massif, confortable, patiné, ses lignes esthétiques sont harmonieuses.

Les premiers modèles sont apparus en France à la fin du XIXe siècle. Leurs lignes ont évolué au fil des décennies pour un confort plus affirmé suivant la tendance des courants artistiques traversés. Leur heure de gloire se situe dans les années 1920 avec les débuts de l’Art déco. Les clubs sont signés des noms de grands designers comme Ruhlmann, Dupré-Lafon ou Adnet. 

Ils se font alors ronds et enveloppants alors qu’une dizaine d’années plus tard, ils adoptent un dossier carré, des formes dites "en chapeau de gendarme" ou "en moustache".

Chics, élégants, ils affichent un cuir havane plus ou moins foncé et une belle patine. Les années 1950 sont moins rigoureuses, voire fantaisistes, avec des cuirs colorés, un cloutage apparent à têtes rondes, dorées ou couleur bronze, sur le dossier, les accotoirs et parfois la face avant. Le skaï va alors faire son apparition. Dans les années 1960, le club se fait discret pour revenir en force avec une allure et un confort remarquables.


Avis de spécialistes

Pascale Bonnefond, antiquaire, précise : "les modèles recherchés sont incontestablement le "moustache" des années 1930 et le gros club aux formes et dossier arrondis, classique, de la même époque. Plus largement, la période 1930 à 1950 a la cote". Pierre Sabiac confirme cette tendance et insiste sur cette préférence vers "des lignes sobres, des sièges demi-ronds, très moelleux".

Conseils d’achat et d’entretien

- Les clubs sont en général restaurés : cuir refait à partir de peaux de mouton de qualité qui avec le temps se patinent, contrairement au cuir de vache qui s’éclaircit. Un cuir de qualité (avec un minimum de défauts), teinté végétal, ciré, assure une longévité et une esthétique indéniables.

- Un fauteuil s’essaie et le choix se fait en question de son volume, de sa profondeur et par conséquent de son confort.

- Evitez les assises effondrées, les cuirs usés.

- Le club vieillit bien si vous le protégez du soleil, d’un taux d’humidité trop élevé et si vous nourrissez régulièrement le cuir.

- Nettoyez avec un savon spécial cuir et atténuez griffures et craquèlements. Pour venir à bout des taches de gras, d’encre ou des moisissures, utilisez un lait nettoyant et détachant.

Budget

Le prix dépend du modèle, de sa taille (plus il est gros, plus il est cher) et de son état. Une pièce des années 1950 bien conservée, se déniche aux alentours de 800 €. Une paire de fauteuils de la période 1930-1950, restaurée, se négocie environ 3 500 €. Un "moustache", entre 1 000 € et 1 500 €, restauré.

Nos bonnes adresses

Franck Antik, 11 avenue de Verdun, 34120 Pézenas. Tél. 04 67 90 00 23/06 64 45 46 11

Pascale et Luc Bonnefond, Puces de Saint-Ouen, Marché Dauphine, 93400 Saint-Ouen. Village de la Gare, 84800 L’Isle-sur-la-Sorgue. Tél. 06 08 32 02 84/06 80 18 05 74

Sabiac Antiquités, La Cité des Antiquaires, 117, bd Stalingrad, 69100 Villeurbanne.

Tél. 04 74 28 99 50/06 81 62 54 65


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."