Paris 20e - 

Défense du 33 rue des Vignoles, pour que vive le Paris populaire !

Didier Porte, Cartouche, Les Chanteurs livreurs, Dubamix, Monique Surel (Théâtre la - 
Le 33 rue des Vignoles, espace syndical, associatif et artistique, ouvert sur le quartier populaire du 20earrondissement de Paris (Avron, Buzenval, Place de la Réunion, Père Lachaise, Pyrénées) est menacé d’expulsion par la Mairie de Paris.

Par un courrier d‘octobre 2013, nous apprenions que la Mairie de Paris décidait de mettre fin aux discussions constructives qui avaient lieu depuis 2011, ayant pour objectif le maintien du lieu et de ses activités. La Mairie réclame le départ via des procédures judiciaires pour les artistes et en faisant pression sur la CNT. Mais pourquoi partir et perdre l’esprit du lieu ? Sans doute pour laisser place nette à un projet plus rentable, plus en adéquation avec ce que la Mairie aimerait que soit notre ville : des quartiers bourgeois, réservés aux couches moyennes, sans vie, au service de la production, du commerce et de la finance.

Pourtant, le 33 rue des Vignoles est un lieu d’une rare richesse. La Confédération nationale du travail (CNT) y a ses locaux régionaux et nationaux et y développe une assistance juridique, des cours du soir, des luttes antisexistes, antiracistes et antifascistes. Les résistants espagnols de 1936, les mêmes qui agirent au sein de la résistance française de 1939 à 1945, et furent les premiers à entrer dans Paris à la Libération en 1944, avec la compagnie « La Nueve » faisant partie de la Division Leclerc, s’y sont installés depuis les années 1970. L’association Flamenco en France, l’une des écoles de Flamenco les plus réputées de France, y dispense ses cours. Des artistes et artisans y travaillent et y vivent et une Amap y exerce son activité. C’est aussi un lieu internationaliste avec de nombreuses rencontres et l’accueil de délégations venues du Chiapas, de Grèce, d’Espagne, du Canada, de Colombie, du Mali, d’Algérie, etc. De nombreuses activités culturelles s’y déroulent, une librairie, un ciné-club, une maison d’édition, des représentations théâtrales, des conférences, des concerts...

Signez la pétition pour réclamer que la Mairie de Paris revienne à la table des négociations qu'elle a quittée brutalement et unilatéralement et garantisse le maintien pérenne des occupants actuels.

De nombreux habitants du quartier, des associations, syndicats, partis politiques, personnalités, groupes de musique ont déjà rejoint le comité de soutien, dont :

L’Union syndicale Solidaires, le NPA, Droit au logement, l’Union pacifiste de France, Alternative libertaire, la Fédération anarchiste, le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte, Ensemble (Front de gauche), la librairie Quilombo, Souriez vous êtes filmés, la compagnie Jolie Môme, le Frap, le Mili, La Horde, les LOCs, l’AFA, les Tabliers volants, les Ateliers du Père-Lachaise, La Mare au diable, la Commune libre d’Aligre, l’Amap Le Temps des légumes, La Petite Rockette, Les Comptoirs de l’Inde, Le Lieu-Dit, Centre d'études et d'initiatives de solidarité internationale (CEDETIM) , Réseau Initiative pour un autre monde (IPAM - réseau inter-associatif regroupant : AEC, AITEC, Amorces, CEDETIM, CEDIDELP et Echanges & Partenariats)

Bernard Friot, économiste et sociologue, Alain Bihr, sociologue, Miguel Benasayag, philosophe, Evelyn Mesquida, auteur de La Nueve, 24 août 1944, Edith Patrouilleau, professeur à Paris 13 et cofondatrice du Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan), Lucio Urtubia, militant antifranquiste et coordinateur de l’espace Louise-Michel (20e), Marsu, ex-manager des Bérurier Noir et cofondateur du label Crash Disque, Hossein Sadeghi, responsable du Lieu-Dit, Yannis Youlountas, écrivain et cinéaste franco-grec, Danielle Simonnet, conseillère de Paris, élue du 20e, secrétaire nationale du Parti de gauche,  Mina KHERFI, représentante de France de l'Union syndicale des travailleurs kanaks et des exploités (USTKE) - Nouvelle Calédonie/Kanaky, Gustave Massiah, économiste, ancien professeur à l'école nationale supérieure d'architecture de Paris-La Villette, membre du Conseil scientifique de Attac-France et membre du Conseil international du Forum Social Mondial (FSM)

Serge Utgé-Royo, Didier Porte, Cartouche, Les Chanteurs livreurs, Dubamix, Monique Surel (Théâtre la Balancelle)

Vous voulez rejoindre le comité de soutien : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Plus d'infos sur : www.cnt-f.org



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Dur dur covid 19 - Micmag touché !
Micmag dans la douleur après la perte d'un ami et co-fondateur de Micmag.net. Thierry Bommart  (informaticien) a succombé suite à une insuffisance respiratoire. Jean-Louis Langlois qui a filmé plusieurs de nos reportages TV a plongé dans le noir puis est en cours de récupération.
 
Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 

TRAVEL WITH : 1 month 1 picture

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net