São Paulo, Brésil - Musique

Andreia Dias interpreta Aracy de Almeida : Cantoras do Brasil saison 1 - 4ème épisode

Stephane de Langenhagen - 14 janvier 2013
Loin du look de rockeuse et des tatouages de la chanteuse paulista Andreia Dias, la diva de l’épisode 4 de la série Cantoras do Brasil est la sambiste Aracy de Almeida, restée surtout célèbre pour le personnage qu’elle incarnait à la télévision brésilienne le dimanche soir.
Photo : Chris Valias.
4ème épisode de la série Cantoras do Brasil : Andreia Dias interpreta Aracy de Almeida.

Interprète favorite des sambas de Noel Rosa pendant les années 30, chanteuse des succès de Carnaval de Milton de Oliveira, Haroldo Lobo, Assis Valente ou Ary Barroso dans les années 40, aussi célèbre que Carmen Miranda, la carioca Aracy de Almeida, toujours célibataire et sans descendants, finit sa carrière à São Paulo, à la télévision, notamment dans un rôle resté célèbre, celui de jurée tyrannique chez Silvio Santos, le Jacques Martin brésilien.

DonaZica, Banda Glória, et même les Farofa Carioca de Seu Jorge, sont trois des projets qui ont accueilli l'hyperdynamique Andreia Dias avant qu'elle ne débute une carrière solo particulièrement prometteuse. A son actif, 2 excellents albums, et un troisième enregistré de façon itinérante dans 10 capitales différentes du Brésil, avec les meilleurs combos du coin : Do Amor, Criolina, Baiana System, The Baggios, Felipe Cordeiro, pour ne citer qu'eux.


© Tous droits réservés Canal Brasil

 

ÉVÉNEMENTS

SORTIR À PARIS

Icônes de l’art moderne, la collection Chtchoukine jusqu’au 20 février 2017 à la Fondation Louis Vuitton

Jusqu’au 8 janvier 2017, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Le Grand Orchestre des Animaux

NEWSLETTER

BRÈVES

La sologamie, quésako ?

Une pratique en vogue en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, au Canada ou encore aux Etats-Unis qui consiste à… se marier avec soi-même !

 
Barcelone 600 000 euros d'amende !

Sanction des plates-formes de location de logements Airbnb et HomeAway à hauteur de 600 000 euros chacune, pour avoir loué des appartements sans les autorisations nécessaires.

 
Délivrer l’Alerte

Les 26 et 27 novembre se tient, à Paris, le Salon Des Livres et l’Alerte pour encourager à l’écriture et réfléchir sur le lancement et les lanceurs d’alerte. En savoir plus, ici.

 
Les USA aux mains de l'extrême droite ?
"Ne nous y trompons pas  : la première puissance mondiale est désormais aux mains de l’extrême droite." Johan Hufnagel dans Libération du 9 nov.
 
« Un bon criminel est un criminel mort »

Une affirmation qui reçoit l’approbation de 60 % des Brésiliens, selon un sondage du Forum brésilien de la sécurité publique repris par le Correio Braziliense.