São Paulo, Brésil - Musique

Andreia Dias interpreta Aracy de Almeida : Cantoras do Brasil saison 1 - 4ème épisode

Stephane de Langenhagen - 14 janvier 2013
Loin du look de rockeuse et des tatouages de la chanteuse paulista Andreia Dias, la diva de l’épisode 4 de la série Cantoras do Brasil est la sambiste Aracy de Almeida, restée surtout célèbre pour le personnage qu’elle incarnait à la télévision brésilienne le dimanche soir.
Photo : Chris Valias.
4ème épisode de la série Cantoras do Brasil : Andreia Dias interpreta Aracy de Almeida.

Interprète favorite des sambas de Noel Rosa pendant les années 30, chanteuse des succès de Carnaval de Milton de Oliveira, Haroldo Lobo, Assis Valente ou Ary Barroso dans les années 40, aussi célèbre que Carmen Miranda, la carioca Aracy de Almeida, toujours célibataire et sans descendants, finit sa carrière à São Paulo, à la télévision, notamment dans un rôle resté célèbre, celui de jurée tyrannique chez Silvio Santos, le Jacques Martin brésilien.

DonaZica, Banda Glória, et même les Farofa Carioca de Seu Jorge, sont trois des projets qui ont accueilli l'hyperdynamique Andreia Dias avant qu'elle ne débute une carrière solo particulièrement prometteuse. A son actif, 2 excellents albums, et un troisième enregistré de façon itinérante dans 10 capitales différentes du Brésil, avec les meilleurs combos du coin : Do Amor, Criolina, Baiana System, The Baggios, Felipe Cordeiro, pour ne citer qu'eux.


© Tous droits réservés Canal Brasil

 

ÉVÉNEMENTS

SORTIR À PARIS

NEWSLETTER

BRÈVES

Retour sur la mort de Garcia Lorca

Une juge argentine relance l’enquête sur la disparition du dramaturge et poète espagnol, Federico Garcia Lorca, survenue le 19 août 1936 en pleine guerre civile.

 
 
J.O à Rio
La favela de la Cidade de Deus offre au Brésil sa première médaille d'or.
 
Lire, pour vivre plus longtemps

Une étude américaine démontre que les lecteurs vivent en moyenne deux années de plus que les personnes qui ne lisent pas du tout. 

 
Amnesty International tacle la police de Rio
À deux jours de l'ouverture des J.O de Rio, un nouveau rapport d'Amnesty International dénonce l'augmentation des violences policières dans les quartiers les plus pauvres de la ville.

FACEBOOK

Facebook