- Lire

Voyage au bout de l'obscurantisme

Marie Torres - 15 mai 2017
Ramener à Madrid, l’Encyclopédie d’Alembert et Diderot,
telle est la mission dont sont investis deux membres de
l’Académie Royale d’Espagne.Entre réalité et fiction,
Arturo Pérez-Reverte nous transporte au début du XVIIIe
siècle, dans le Paris prérévolutionnaire. Une belle et
dangereuse aventure

L’Encyclopédie d’Alembert et Diderot ?

« La plus grande aventure intellectuelle du XVIIIe siècle : le triomphe de la
raison et du progrès sur les forces obscures du monde alors connu.» . 

L’Encyclopédie - 28 tomes, 72 000 articles, 16 500 pages et 17 millions de
mots - est, en effet, une aventure sans précédent. Elle commence avec sa 
parution en France, en 1751, et gagne toute l’Europe, bousculant au passage
les idées reçues

Quand arrive-t-elle en Espagne ? C’est la question qu’Arturo Pérez-Reverte,
l’auteur de Deux hommes de bien, pose à Victor Garcia de la Concha
Directeur honoraire de l’Académie Royale espagnole.

l’Encyclopédie est interdite en Espagne

« Je crois me rappeler que Don Gregorio Salvador, notre doyen, m’en a parlé un
jour. {...} Il y aurait eu un voyage en France, il me semble bien... pour rapporter
ces
livres

L’auteur est étonné. A cette époque, à la fin du XVIIIe siècle, l’Encyclopédie est
interdite en Espagne.  Ce voyage a-t-il été clandestin ? Comment a-t-il été
organisé, par qui et comment s’est-il déroulé ? Sa curiosité d’écrivain et de 
journaliste est piquée.

« Alors, tout à coup, j’ai su quelle histoire je voulais raconter. Elle est venue tout
naturellement, comme viennent parfois les choses. J’ai pu la voir nettement,
structurée dans ma tête tel un exposé, avec intrigue et dénouement : une suite 
de
scènes, de cases vides à remplir. Il y avait un roman en marche, et  sa trame
m’attendait dans le recoins de cette bibliothèque. Le soir même, en rentrant 
chez
moi, j’ai commencé à imaginer. Et à écrire

« Recréer le voyage de Madrid à Paris, me 
posait quelques difficultés techniques 
»

Et l’auteur nous transporte deux siècles et demi en arrière. A la Casa del 
Tesoro
, au moment même où les académiciens décident, par vote, lesquels 
d’entre eux feront le voyge à Paris pour en rapporter l’Encyclopédie. Ce sont
le bibliothécaire, don Hermogenes Molina et l’amiral don Pedro Zarate
qui sont désignés pour entreprendre ce long périple qui s’avérera, comme vous 
pouvez l’imaginer déjà, semé d’embûches et de dangers dans le Paris 
prérévolutionnaire...

Au-delà de l’histoire passionnante de la quête de savoir faisant fi des
interdictions
, au-delà de l’excellente reconstitution de l’époque, ce qui
est intéressant et, disons-le, ce qui plaît et amuse aussi, ce sont les 
commentaires,  les bavardages de l’auteur
sur l’avancée de son travail. 
Comme si nous, lecteurs, nous étions près de lui ou, mieux, comme si nous étions 
dans sa tête à suivre et à comprendre sa tactique d’écriture. « Dans un roman, 
j’essaie toujours de soigner la description du cadre, même si elle ne dépasse

pas quelques lignes. » nous explique-t-l avant de, un peu plus loin, nous avouer
ses tracas. « Recréer le voyage de Madrid à Paris, me posait quelques 
difficultés techniques

Vous l’aurez compris, Deux hommes de bien est un ouvrage captivant et 
enthousiasmant
. Un ouvrage pour les passionnés d’Histoire mais aussi
les amoureux de littérature et... les simples curieux.

Pour en savoir plus sur l’Encyclopédie, ici

Marie Torres pour www.micmag.fr
Deux hommes de bien
Arturo Pérez-Reverte
Traduction Iaculli, Gabriel
Editions Seuil, Avril 2017
22,50 €

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Né il y a plusieurs millénaire, ustensile utilitaire, accessoire de mode très prisé puis tombé dans l'oubli, l'éventail semble avoir de nouveau le vent en poupe. Georgina Letourmy-Bordier, Experte en éventails à Drouot - Docteur en Histoire de l'Art, nous en parle. La suite ici.

Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Dur dur covid 19 - Micmag touché !
Micmag dans la douleur après la perte d'un ami et co-fondateur de Micmag.net. Thierry Bommart  (informaticien) a succombé suite à une insuffisance respiratoire. Jean-Louis Langlois qui a filmé plusieurs de nos reportages TV a plongé dans le noir puis est en cours de récupération.
 
Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe.