- Lire

Voyage au bout de l'obscurantisme

Marie Torres - 15 mai 2017
Ramener à Madrid, l’Encyclopédie d’Alembert et Diderot,
telle est la mission dont sont investis deux membres de
l’Académie Royale d’Espagne.Entre réalité et fiction,
Arturo Pérez-Reverte nous transporte au début du XVIIIe
siècle, dans le Paris prérévolutionnaire. Une belle et
dangereuse aventure

L’Encyclopédie d’Alembert et Diderot ?

« La plus grande aventure intellectuelle du XVIIIe siècle : le triomphe de la
raison et du progrès sur les forces obscures du monde alors connu.» . 

L’Encyclopédie - 28 tomes, 72 000 articles, 16 500 pages et 17 millions de
mots - est, en effet, une aventure sans précédent. Elle commence avec sa 
parution en France, en 1751, et gagne toute l’Europe, bousculant au passage
les idées reçues

Quand arrive-t-elle en Espagne ? C’est la question qu’Arturo Pérez-Reverte,
l’auteur de Deux hommes de bien, pose à Victor Garcia de la Concha
Directeur honoraire de l’Académie Royale espagnole.

l’Encyclopédie est interdite en Espagne

« Je crois me rappeler que Don Gregorio Salvador, notre doyen, m’en a parlé un
jour. {...} Il y aurait eu un voyage en France, il me semble bien... pour rapporter
ces
livres

L’auteur est étonné. A cette époque, à la fin du XVIIIe siècle, l’Encyclopédie est
interdite en Espagne.  Ce voyage a-t-il été clandestin ? Comment a-t-il été
organisé, par qui et comment s’est-il déroulé ? Sa curiosité d’écrivain et de 
journaliste est piquée.

« Alors, tout à coup, j’ai su quelle histoire je voulais raconter. Elle est venue tout
naturellement, comme viennent parfois les choses. J’ai pu la voir nettement,
structurée dans ma tête tel un exposé, avec intrigue et dénouement : une suite 
de
scènes, de cases vides à remplir. Il y avait un roman en marche, et  sa trame
m’attendait dans le recoins de cette bibliothèque. Le soir même, en rentrant 
chez
moi, j’ai commencé à imaginer. Et à écrire

« Recréer le voyage de Madrid à Paris, me 
posait quelques difficultés techniques 
»

Et l’auteur nous transporte deux siècles et demi en arrière. A la Casa del 
Tesoro
, au moment même où les académiciens décident, par vote, lesquels 
d’entre eux feront le voyge à Paris pour en rapporter l’Encyclopédie. Ce sont
le bibliothécaire, don Hermogenes Molina et l’amiral don Pedro Zarate
qui sont désignés pour entreprendre ce long périple qui s’avérera, comme vous 
pouvez l’imaginer déjà, semé d’embûches et de dangers dans le Paris 
prérévolutionnaire...

Au-delà de l’histoire passionnante de la quête de savoir faisant fi des
interdictions
, au-delà de l’excellente reconstitution de l’époque, ce qui
est intéressant et, disons-le, ce qui plaît et amuse aussi, ce sont les 
commentaires,  les bavardages de l’auteur
sur l’avancée de son travail. 
Comme si nous, lecteurs, nous étions près de lui ou, mieux, comme si nous étions 
dans sa tête à suivre et à comprendre sa tactique d’écriture. « Dans un roman, 
j’essaie toujours de soigner la description du cadre, même si elle ne dépasse

pas quelques lignes. » nous explique-t-l avant de, un peu plus loin, nous avouer
ses tracas. « Recréer le voyage de Madrid à Paris, me posait quelques 
difficultés techniques

Vous l’aurez compris, Deux hommes de bien est un ouvrage captivant et 
enthousiasmant
. Un ouvrage pour les passionnés d’Histoire mais aussi
les amoureux de littérature et... les simples curieux.

Pour en savoir plus sur l’Encyclopédie, ici

Marie Torres pour www.micmag.fr
Deux hommes de bien
Arturo Pérez-Reverte
Traduction Iaculli, Gabriel
Editions Seuil, Avril 2017
22,50 €

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

SORTIR À PARIS

Réunissant objets, images et films rares, l’exposition  « Jamaica Jamaica ! », jusqu'au 13 août prochain au Philharmonie de Paris, rend compte des multiples facettes de l’histoire de la musique de cette île minuscule, du reggae jusqu’aux musiques urbaines contemporaines (lDJ, sound system, remix, dub…).

Du 24 février au 20 août 2017, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente une exposition retraçant l’ensemble de la carrière de l’artiste néerlandais Karel Appel, des années CoBrA à sa mort en 2006.

Picasso, Léger, Matisse, Braque, l’exposition "21 rue La Boétie" retrace le parcours singulier de Paul Rosenberg, l’un des plus grands marchands d’art de la première moitié du XXe siècle. Jusqu’au 23 juillet au Musée Maillol.

NEWSLETTER

Petites Annonces gratuites

Pour annoncer, vous devez vous connecter.

Si vous n'avez pas de compte, créez en un.

Une fois connecté, cliquez sur vos annonces, pour gérer vos annonces.



BRÈVES

Abattage humain

En cinq ans, quelque 13 000 personnes ont été pendues en secret dans la prison syrienne de Saidnaya.

 
Uruguay - Libre vente de cannabis

L'Uruguay ouvre son registre de consommateurs de cannabis. En juillet, l’Uruguay proposera en pharmacie du cannabis produit sous contrôle de l’Etat. Une première dans le monde.


 
El día de Sant Jordi

Le 23 avril, les Catalans 
ont pris d’assaut les 
ramblas de Barcelone,
ville berceau de la fête 
mondiale du livre

pour aller à la rencontre 
de  leurs auteurs 
préférés et échanger 
des roses.

 
 
Président Candidat star du buzz
Poutou, candidat président quasi inconnu à la TV a fait en 12h plus d'1 million de vues sur le web avec des questions qui s'imposaient sur les candidats accusés de corruption.

ARTICLES LES PLUS LUS