- Lire

15e affaire

Marie Torres - 12 novembre 2017
Quatre homicides dans un hôtel de luxe, un terrible crash d’avion au-dessus de San Francisco et une magnifique et mystérieuse femme blonde... Linday Boxer avait déjà de quoi s'occuper mais lorsque Joe, son mari, disparaît... tout bascule. Suspense assuré.

"Le policier s’écarta et nous découvrîmes le corps nu d’un homme gisant sur le dos, à environ cinq mètres de la porte d’entrée. Il avait reçu une balle dans le front, une autre dans l’œil droit, et une dernière dans la poitrine pour faire bonne mesure.

— Selon toi ? demandai-je à mon coéquipier. La trentaine ? Type asiatique ?

Conklin hocha la tête.

— Il porte une montre de luxe et une alliance. A priori, on n’a pas affaire à un cambriolage."

Le sergent Lindsay Boxer et son coéquipier, Conklin, sont appelés sur une scène de crime au luxueux hôtel, Four Seasons, et se retrouvent face à quatre meurtres : un homme, un Asiatique, dans la première chambre, deux jeunes gens, qui semblent être des détectives privés, dans la chambre voisine et, victime collatérale, une des femmes de chambre de l'hôtel.

Boxer et Conklin en déduisent rapidement que les homicites sont liés et exécutés par un professionnel. La lecture des enregistrements des caméras de surveillance les mènent sur la piste d'une mystérieuse - et très belle - blonde que l'on aperçoit entrer dans la chambre 1420, occupée par l'Asiatique.

Mais alors que Lindsay s'aperçoit que Joe, son mari, semble mêlé à ces meurtres, et qu'il disparaît sans laisser la moindre trace,une tragédie survient : un boeing en provenance de Pékin s'écrase sur une autoroute... Accident ? Attentat ? Ce drame a-t-il un lien avec la tuerie du Four Seasons ? Lindsay sombre dans le doute...

Inutile de rappeler que James Patterson est un des maîtres du suspense, ses livres, vendus à près de trois cents millions d'exemplaires dans le monde, sont là pour l'attester... Cette 15e affaire du Women's Murder Club est donc, sans surprise, un exquis mélange d'espionnage, de contre-espionnage et d'amour... Un cocktail à consommer sans modération.

Marie Torres pour www.micmag.net
15e affaire
James Patterson avec Maxine Paétro
Traduction Nicolas Thiberville
Editions JC Lattès, novembre 2017
22 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."