- Lire

Le curieux Noël de Mrs Ellison

Marie Torres - 18 écembre 2019
Alors qu'elle se prépare à passer les fêtes de fin d'année toute seule, Mariah Ellison reçoit un sinistre cadeau et se retrouve à enquêter sur un crime du passé... Entre amitié, amour et secrets de famille, Anne Perry nous offre un joli roman de Noël.

Peu avant le 25 décembre, Mariah Ellison reçoit un colis contenant un pudding de Noël. intriguée par son poids, elle le découpe. Une boule de plomb, une sorte de petit boulet de canon, apparaît en son coeur. Aucune carte n'accompagne le paquet. Seule indication, le tampon de la poste où il a été déposé. Haslemere dans le Surrey.

"Haslemere... Pourquoi Rowena Wesley lui avait-elle envoyé ce malheureux rappel d'un drame du passé. Car cela ne pouvait être qu'elle."

Quelques heures plus tard, Mariah reçoit une carte de Peter, le petit-fils de Rowena, qui lui demande de venir à Haslemere. Sa grand-mère nécessite son aide.

La vieille dame de quatre-vingt ans, heureuse qu'on ait encore besoin de ses services, prend dès le lendemain matin le train pour Haslemere. Là, elle va se replonger dans une histoire remontant à vingt ans. Le crime odieux et non élucidé d'une jeune fille.

"Quand ils ont retrouvé son corps, ce qu'on lui avait fait subir étaient indescriptible ! Un homme a été arrêté, mais au moment où il a été jugé, ils se sont rendu compte que ce n'était pas lui le coupable. La police n'a jamais attrapé le meurtrier."

Et Mariah mène l'enquête...

Ce que l'on aime dans les romans d'Anne Perry, et plus particulièrement dans ceux de sa collection "petits crimes de Noël", c'est leur atmosphère. Une atmosphère très british et un peu désuette de l'époque victorienne. Ici point de descriptions gênantes, de sang à gogo. Et, si l'intrigue n'est pas particulièrement alambiquée, son rythme et son suspense sont bien dosés et son thème d'actualité : les violences faites aux femmes. Une très agréable lecture.

Marie Torres pour www.micmag.fr
Le curieux Noël de Mrs Ellison
Anne Perry
Traduction Pascal Haas
Editions 10/18, Octobre 2029
8,80 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."