- Lire

Superbe Hiroki Takahashi ! - Renvoyer les morts ou la violence au coeur d'un lycée -

Marie Torres - 8 octobre 2020
Lyrisme et violence. Deux mots pour résumer le magnifique ouvrage du Japonais Hiroki Takahashi qui, avec poésie et délicatesse, nous fait pénétrer dans le monde violent d'un petit lycée de province. Superbe.

"Après la cérémonie de début de trimestre, au cours de la réunion de classe, Ayumu se mit debout devant tout le monde. Le professeur principal, nommé Muroya, écrivit son nom et son prénom sur le tableau noir et expédia sa présentation en quelques mots. Un nouveau étant chose rare dans la région, tous regardaient Ayumu avec des yeux pleins de curiosité."

Après avoir vécu à Tokyo, le jeune Ayumu arrive, avec ses parents, dans une petite ville de province. Très vite il s'intègre dans sa nouvelle classe et se fait des amis. Et, si l'adolescent est surpris par le premier jeu auquel il participe - voler un couteau - il se rassure : ces garçons ne sont pas des voyous "peut-être étaient-ils moins intéressés par le couteau que par le fait de commettre un vol à l'étalage."

Mais au fil du temps, alors que les jeux flirtent de plus en plus avec le danger, Ayumu se pose des questions : Akira, le chef du groupe, est-il vraiment "un garçon comme les autres" en quête de sensations fortes ou cherche-t-il à humilier et à blesser Minoru, le plus faible de la bande ? Jusqu'où est-il capable d'aller ? Et la tension monte...

Si la violence est au coeur de ce petit récit, si elle nous touche d'autant plus qu'elle se déroule dans le milieu scolaire, l'auteur, Hiroki Takahashi, l'apaise, la maitrise avec de magnifiques passages lyriques sur la nature, la vie de famille ou encore les traditions et croyances de la région. Un très bel ouvrage.

Marie Torres pour www.micmag.net
Okuribi - Renvoyer les morts
Hiroki Takahashi
Traduction Miyako Slocombe
Editions Belfond, Octobre 2020

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Mundo vintage (clicar no título)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Destaques de París

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Notícias

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)