Brésil - Reportages

Brésil : Donner de la visibilité aux LGBT des favelas de Rio

Corentin CHAUVEL (www.lepetitjournal.com - Brésil) - 28 avril 2017
Créé il y a quelques mois à Rio, "Comunidiversidade" est né
"de l’espoir, du rêve , de la volonté de lutte pour la mise
en valeur, le respect et l’aide à la citoyenneté des personnes
lesbiennes, gays, bisexuelles, travestis et transsexuelles de
Rio".Rencontre avec sa fondatrice, Wescla Vasconcelo.
Comunidiversidade

Comme toutes les personnes LGBT du Brésil, Wescla Vasconcelos a subi
"beaucoup de préjugés" dans sa vie. Et pourtant, ce travesti arrivé à Rio en 
provenance du Ceara en septembre dernier n’a que 21 ans.

"Je suis venue à Rio parce qu’il y a une plus grande visibilité des mouvements 
sociaux LGBT
", indique-t-elle au Petitjournal.com. Déjà militante dans son Etat
natal du Nordeste, elle poursuit donc sa lutte dans la Cidade Maravilhosa, dans 
les rangs du Psol, parti d’extrême-gauche, pour qui elle est assistante 
parlementaire à l’assemblée locale.

Double préjugé : LGBT et noires

L’idée de créer le mouvement "Comunidiversidade" - réunissant les mots 
communauté et diversité - lui est venue rapidement après son installation. "Je 
vis sur le Morro de Cantagalo, à Copacabana, et, outre beaucoup de violence, 
il n’y a rien dans les favelas, pas d’accès aux services sociaux, à la culture et 
encore moins pour les personnes LGBT, qui ne sont acceptées ni par la religion 
ni par leur famille
", explique-t-elle. "J’ai alors vu que je pouvais aider ces 
personnes, qui subissent en plus un double préjugé puisqu’elles sont noires
", 
ajoute-t-elle.

L’objectif principal de Comunidiversidade est ainsi de donner de la visibilité aux 
personnes LGBT des communautés de Rio, tout en luttant pour leurs droits, 
"pour qu’elles puissent assumer leur sexualité et avancer dans leur vie". 
Entourée d’une quinzaine de personnes, Wescla Vasconcelos est sur tous les 
fronts pour organiser des activités diverses à destination de ses pairs se 
trouvant en situation de solitude et de vulnérabilité : sport, ciné-débat, couture,
plongée, groupes de conversation, randonnée, etc.

"Une lutte sociale quotidienne"

Peu après le carnaval, en mars dernier, Comunidiversidade a organisé son premier
festival sportif, opposant des équipes LGBT des communautés de Cantagalo et 
Mangueira. "C’était un grand moment de bonheur, les gens se sentaient bien et 
se dévoilaient, il y avait un sentiment de joie et du lien s’est créé entre les 
participants
", raconte Wescla Vasconcelos, qui souhaiterait multiplier ce genre 
d’événement dans toutes les favelas de Rio.

"C’est un vrai défi", estime la dynamique militante, qui sait combien le chemin 
de l’acceptation pleine et entière des personnes LGBT dans la société brésilienne
est encore long. "Etre LGBT au Brésil et issu de favela, c’est beaucoup de courage
et de détermination car nous courons des risques, c’est une lutte sociale
quotidienne : tous les jours, nous devons sortir de chez nous ‘armées’, préparées
à affronter les préjugés
", insiste-elle, rappelant qu’une cinquantaine de
personnes LGBT ont été assassinées dans son pays depuis le début de l’année.


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Jusqu'où iront ces mégapoles latino-américaines ?

Qualité de vie-Innovations-Dangers-Démesure- joie de vivre-UN DOSSIER MICMAG

Mundo vintage (clicar no título)

La Saint Valentin dans tous ses états !

La Saint Valentin ? Même si vous pensez que vous n'avez pas besoin d'une "date" pour échanger des mots doux, vous n'y échapperez pas. Alors pour tout savoir sur elle, son origine, ses rites, ses pratiques..., la rédaction de micmag vous a concocté un bon petit dossier... La suite, ici.


Destaques de París

Le musée Cernuschi possède l’une des plus importantes collections européennes de peintures chinoises modernes et contemporaines ; pour la première fois, il leur consacre une exposition à ses merveilles faites d'encre et de papier. Plus d'infos, ici

Notícias

Les combattants Théchènes Tik Tok en Ukraine
  • Au lieu de se battre en première ligne, les Kadyrovites  (fidèles de Kadyrov) ont tendance à publier des vidéos TikTok mises en scène de loin derrière les lignes ennemies. C'est pourquoi ils ont été surnommés "guerriers TikTok".

 
Jimi Hendrix bientôt en bande dessinée
Le 19 octobre paraîtra Kiss The Sky, une nouvelle bande dessinée - Mezzo (dessin, couleurs) et J.M. Dupont (scénario) sur le parcours de Jimi Hendrix.
 
Roy Orbison : pur rock
Ce documentaire présente un émouvant portrait de Roy Orbison, de ses proches et des artistes qui l'ont connu. Sur Arte le 5/08 et disponible en replay jusqu'au 13/12/22Roy Orbison : pur rock - De "Pretty Woman" à "Only the Lonely" : des tubes de légende - Regarder le documentaire complet | ARTE
 
Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.