- Reportages

Doit-on avoir peur du complotisme ?

Marie Torres - 11 septembre 2019
Attentat du 11 septembre 2001, mort de Lady Diana... Un courant d'opinion complotiste souffle sur la France depuis quelques années. Quelles sont les grandes théories ? Quel est le profil de ceux qui y adhèrent ? La dernière enquête de la Fondation Jean Jaurès fait le point.

Selon une enquête Ifop menée pour la Fondation Jean Jaurès (1), 21% des Français croiraient à des thèses complotistes alors que 52 % y seraient hermétiques. Quelles sont les théories soutenues ?

C'est la proposition concernant la complicité entre le ministère de la Santé et l'insdustrie pharmaceutique pour cacher au grand public la nocivité des vaccins qui emporte la plus grande adhésion : 43 % des 1760 personnages interrogées. Vient ensuite, l'idée que Lady Diana aura été assassinée (34%), l’immigration organisée délibérément par nos élites politiques, intellectuelles et médiatiques dans le but de remplacer la population européenne par une population immigrée (25 %), le complot sioniste à l’échelle mondiale (22 %), le trafic de drogue international contrôlé par la CIA (19 %), le gouvernement américain impliqué dans la mise en oeuvre des attentats du 11 septembre 2001 (17 %), les Américains ne seraient jamais allés sur la Lune (19 %)...

Parmi les 21 % croyant aux thérories complotistes, l'enquête révèle que 28 % ont entre 18 et 24 ans , 9 % 65 ans et plus. En plus de l'âge, on constate aussi l'influence du niveau de diplôme : seules 8 % des personnes ayant bac + adhèrent à ces théories, le niveau de vie ou les sympathies poliques ont également leurs influences : 27 % ont voté Marine Le Pen, 23 % Nicolas Dupont Aignon et 20 %, Jean-Luc Mélenchon. En queue du peloton, on trouve 10 % pour Emmanuel Macron, 14 % pour François Fillion et 17 % pour Benoît Hamon.

Face aux "fake news" et aux discours de haine, l'opinion est partagée : 46 % contre 45 % estiment que la liberté d'expression sur Internet et les réseaux sociaux devrait être limitée.

A noter que 10 % des personnes interrogées considèrent que l'attentat du Marché de Noël de Strasbourg, le 11 décembre 2018, est une manipulation du gouvernement pour détourner l'attention des Français sur le mouvement des Gilets Jaunes.

Le complotisme est-il dangereux ? Tout ce que l'on peut assurer aujourd'hui c'est qu'il fascine la société. Une société qui reste "crédule" dans un univers pourtant surinformé...

(1) Voir l'enquête, ici
Marie Torres pour www.micmag.fr

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."

Disco da semana

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net