Argentine - Reportages

Argentine : les marchés hésitants après la victoire du péroniste Fernandez

Lepetitjournal.com - 29 octobre 2019
Les marchés se montraient hésitants lundi, au lendemain de la victoire du péroniste de centre gauche Alberto Fernandez à la présidentielle en Argentine, pays lourdement endetté et englué dans la récession.

Au lendemain des élections primaires en août, considérées comme une répétition générale de la présidentielle et qui avaient vu triompher M. Fernandez, les marchés argentins avaient cédé à la panique. Lundi à la mi-journée, la réaction des marchés était plus mesurée: la Bourse perdait 2,96%, après avoir ouvert en hausse de 6,21%.

Le Fonds monétaire international (FMI), qui a accordé à l'Argentine un emprunt de 57 milliards de dollars, s'est dit lundi "impatient" de travailler avec le nouveau gouvernement.

"Il y a une grande incertitude après la nette victoire d'Alberto Fernandez en Argentine, mais il faut souligner que sous sa présidence il sera inévitable de restructurer la dette élevée", ont commenté les analystes du cabinet Capital Economics.

Contrôle des changes 

Signe de la nervosité ambiante, le gouvernement a durci lundi le contrôle des changes en vigueur depuis septembre pour freiner la chute des réserves monétaires du pays.

Selon le nouveau régime en vigueur jusqu'au 10 décembre, date de la prise de fonctions du nouveau gouvernement sorti des urnes, les particuliers ne pourront acheter que 200 dollars par mois à des fins d'épargne, contre 10.000 auparavant.

Habitués aux bouleversements économiques, nombre d'Argentins s'étaient massés vendredi devant les banques et les bureaux de change pour acheter des dollars ou retirer leurs dépôts.

M. Fernandez s'est efforcé de les rassurer. "Que les Argentins soient tranquilles, nous allons respecter vos dépôts", a-t-il déclaré, faisant allusion au spectre du "corralito", nom officieux des mesures prises en 2001 en Argentine pour mettre fin à une course à la liquidité et à la fuite des capitaux.

Depuis les primaires, les épargnants argentins ont retiré quelque 12 milliards de dollars de leurs comptes, soit environ 36,4% du total.

Pire crise depuis 2001

Après l'annonce de sa victoire, M. Fernandez, visiblement ému, a pris la parole devant plusieurs milliers de ses partisans. "Les temps qui viennent ne sont pas faciles", a-t-il déclaré. "L'unique chose qui nous préoccupe, c'est que les Argentins cessent de souffrir".

Mme Kirchner, à ses côtés, a appelé le président Macri à prendre dans les derniers jours de son mandat "toutes les mesures nécessaires pour atténuer la situation dramatique" de l'Argentine.

Le Mexique, le Venezuela et la Bolivie ont rapidement adressé leurs félicitations à Alberto Fernandez. A l'inverse, pour le président brésilien Jair Bolsonaro, l'Argentine "a mal choisi" son nouveau président". Les Etats-Unis "félicitent le peuple argentin pour la tenue de l'élection présidentielle" et "sont prêts à travailler avec le nouveau président Alberto Fernandez sur les intérêts que nos deux pays partagent", a déclaré lundi le secrétaire d'Etat Mike Pompeo.

Le président sortant achève son mandat au milieu de la pire crise économique que l'Argentine ait vécue depuis 2001. En récession depuis plus d'un an, le pays connaît une inflation élevée (37,7% en septembre), une dette massive et un taux de pauvreté en hausse (35,4%, soit un Argentin sur trois).


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.

Disco da semana

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net