Argentine - Reportages

Argentine : les marchés hésitants après la victoire du péroniste Fernandez

Lepetitjournal.com - 29 octobre 2019
Les marchés se montraient hésitants lundi, au lendemain de la victoire du péroniste de centre gauche Alberto Fernandez à la présidentielle en Argentine, pays lourdement endetté et englué dans la récession.

Au lendemain des élections primaires en août, considérées comme une répétition générale de la présidentielle et qui avaient vu triompher M. Fernandez, les marchés argentins avaient cédé à la panique. Lundi à la mi-journée, la réaction des marchés était plus mesurée: la Bourse perdait 2,96%, après avoir ouvert en hausse de 6,21%.

Le Fonds monétaire international (FMI), qui a accordé à l'Argentine un emprunt de 57 milliards de dollars, s'est dit lundi "impatient" de travailler avec le nouveau gouvernement.

"Il y a une grande incertitude après la nette victoire d'Alberto Fernandez en Argentine, mais il faut souligner que sous sa présidence il sera inévitable de restructurer la dette élevée", ont commenté les analystes du cabinet Capital Economics.

Contrôle des changes 

Signe de la nervosité ambiante, le gouvernement a durci lundi le contrôle des changes en vigueur depuis septembre pour freiner la chute des réserves monétaires du pays.

Selon le nouveau régime en vigueur jusqu'au 10 décembre, date de la prise de fonctions du nouveau gouvernement sorti des urnes, les particuliers ne pourront acheter que 200 dollars par mois à des fins d'épargne, contre 10.000 auparavant.

Habitués aux bouleversements économiques, nombre d'Argentins s'étaient massés vendredi devant les banques et les bureaux de change pour acheter des dollars ou retirer leurs dépôts.

M. Fernandez s'est efforcé de les rassurer. "Que les Argentins soient tranquilles, nous allons respecter vos dépôts", a-t-il déclaré, faisant allusion au spectre du "corralito", nom officieux des mesures prises en 2001 en Argentine pour mettre fin à une course à la liquidité et à la fuite des capitaux.

Depuis les primaires, les épargnants argentins ont retiré quelque 12 milliards de dollars de leurs comptes, soit environ 36,4% du total.

Pire crise depuis 2001

Après l'annonce de sa victoire, M. Fernandez, visiblement ému, a pris la parole devant plusieurs milliers de ses partisans. "Les temps qui viennent ne sont pas faciles", a-t-il déclaré. "L'unique chose qui nous préoccupe, c'est que les Argentins cessent de souffrir".

Mme Kirchner, à ses côtés, a appelé le président Macri à prendre dans les derniers jours de son mandat "toutes les mesures nécessaires pour atténuer la situation dramatique" de l'Argentine.

Le Mexique, le Venezuela et la Bolivie ont rapidement adressé leurs félicitations à Alberto Fernandez. A l'inverse, pour le président brésilien Jair Bolsonaro, l'Argentine "a mal choisi" son nouveau président". Les Etats-Unis "félicitent le peuple argentin pour la tenue de l'élection présidentielle" et "sont prêts à travailler avec le nouveau président Alberto Fernandez sur les intérêts que nos deux pays partagent", a déclaré lundi le secrétaire d'Etat Mike Pompeo.

Le président sortant achève son mandat au milieu de la pire crise économique que l'Argentine ait vécue depuis 2001. En récession depuis plus d'un an, le pays connaît une inflation élevée (37,7% en septembre), une dette massive et un taux de pauvreté en hausse (35,4%, soit un Argentin sur trois).


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Flirt avec le rock anglais - Entre succès & histoires pimentées

Qu'auriez-vous- ou qu'avez-vous - écouté dans les années 60 ou 70 ? Micmag remonte le temps et revient sur les titres qui ont le plus marqué l'histoire du rock and roll et vous livre leur "petite" histoire... La suite, ici.

Going out in Paris


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



News flash

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.