France - 

Art contemporain- Plugage anal et foutrage de gueule : pourquoi ?

Nicole Esterole (Lyon) - 
Pourquoi, dans cette affaire du plug anal de la place Vendôme, s’est formé une telle coalition des ligues de vertus culturelles, de la bienpensance artistique, du politiquement correct, des agités du rayonnement international, des protecteurs des personnes agées, etc..

On peut en effet se demander pourquoi, dans cette affaire du plug anal de la place Vendôme, s’est formé une telle coalition des ligues de vertus culturelles, de la bienpensance artistique, du politiquement correct, des agités du rayonnement international, des protecteurs des personnes agées, de l’AIGA (association internationale des gros niqueurs d’art), de l’ ABBPT (association des beaufs amis du Palais de Tokyo), des cultureux de fracs de dracs et du Ministère, des bigots intégristes subventionnés du post-duchampisme, des réseaux de soutien aux grands collectionneurs de l’ADIAF, etc., etc…. pour défendre un truc d’une telle gigantesque obscénité grossièreté, arrogance, vanité, stupidité et vacuité….un truc, finalement, qui semble n’avoir été conçu que pour se foutre de la gueule de ceux-là même qui le défendent si ardemment, et leur enfoncer bien profond… un truc bien pervers pour donner du plaisir sans doute à tous ces tordus de la plouto-culturocratie au pouvoir.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit au niveau de l’hyper – marché de l’art des hyper – riches dont Mc Carthy est un des plus chers représentants : se moquer, ridiculiser, humilier, cracher à la gueule, sodomiser intellectuellement, ceux qui précisément, vont , grâce à cela et par je ne quel processus de retournement du sens , pouvoir vous aduler, vous acheter, vous enseigner, vous collectionner et vous fabriquer un cote mirifique sur le marché international et dans la tête des populations laborieuses…

Et c’est ainsi par exemple que la cote de Cattelan (un homologue de Mc Carthy) a flambé après qu’il ait convoyé une centaine de grands collectionneurs pour un cocktail

au milieu des montagnes d’ordures de la grandes déchetterie de Palerme, pour bien leur signifier qu’il étaient des eux-mêmes des ordures incultes, et des monstres de cynisme comme lui, qui, au fond, n’en avait rien à foutre de l’art…Et c’est ainsi que ce plug anal se proposait comme objet liturgique pour la célébration d’un bureaucratico- financial art dit contemporain, qui permet à tous ses protagonistes de tirer, très paradoxalement, le meilleur parti de leur grossièreté, de leur ignorance et de leur mépris de l’art, en termes de communication, de signe de distinction, de pouvoir administratif, de spéculation financière, etc…et c’est ainsi qu’en tuant l’art, et en vous « enkulant » tous, bandes de réacs obsolètes dégonfleurs de baudruches et agresseurs de vieux, qu’ ils en tirent de multiples et énormes profits, ces enfoirés qui tiennent l’économie du monde et vont le précipiter à sa perte.


1 b– Un plug anal de trop 

Il y aura donc eu, concomitamment, ces derniers jours, d’abord le doigt dans l’anus accordé par l’immense architecte Franck Gehry, en réponse à la question d’une petite journaliste des Dernières Nouvelles d’Alsace sur ce qu’il est convenu d’appeler l’ « architecture –spectacle »…et ensuite cet énorme enculoir installé sur la place Vendôme, commandé conjointement par la Monnaie de Paris et les Joailliers de la dite place, gonflé tout spécialement à la vapeur cérébrale de nos philosophes nationaux Michel Onfray et BHL … enculoir donc sauvagement agressé par une horde de cathos salafistes tendance Mélanchenot ( la pire des sectes intégristes) et qui s’affala lamentablement par terre… Il semble donc que la grossièreté sexuelle érigée en signe de distinction de classe par la culturocratie financière au pouvoir dans le domaine de l’art, ait dépassé une sorte de point limite dans le cynisme permis, et que la provocation devienne contre-productive en termes de communication et de marketing culturel… Bref, le culturellement correct façon Catherine M. commence à bander mou et l’omerta sur l’art contemporain commence à se fissurer… Et à cet égard le texte paru dans Marianne est parfaitement significatif. Il s’intitule : « Et si l’installation de Paul McCarthy avait été la « provocation » de trop ? »

Et c’est un texte de l’excellent Eric Conan… ce barbare pas politiquement correct, qui remet bien ce plug anal dans une perspective globale très fouillée et informée.

Je vous suggère ( je vous enjoins même expressément) de lire ce texte – clef, parce qu’il marque une rupture avec la doxa d’Etat…et vous en joins le lien :


http://www.marianne.net/Le-plug-anal-de-McCarthy-place-Vendome-un-accident-industriel_a242263.html




  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Mundo vintage (clicar no título)

La Saint Valentin dans tous ses états !

 La Saint Valentin ? Même si vous pensez que vous n'avez pas besoin d'une "date" pour échanger des mots doux, vous n'y échapperez pas. Alors pour tout savoir sur elle, son origine, ses rites, ses pratiques..., la rédaction de micmag vous a concocté un bon petit dossier... Lire la suite, ici.

Destaques de París

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Notícias

Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)
 
Il y a 60 ans, les Stones sortaient leur premier 45 T
Le 7 juin 1963, les Rolling Stones sortaient leur premier 45 t, "Come On" une adaptation de Chuck Berry. Le 31 juillet, il atteint la 21e place des hit-parades. L'incroyable histoire des Stones est en marche… Elle roule toujours... Lire plus, ici.