- Vintage

"Only God Knows", quand les Beach Boys passent au spirituel

Marie Torres - 16 novembre 2020
"God Only Knows", comme le reste de l'album "Pet Sounds" dont elle est tirée, marque une rupture dans le parcours des Beach Boys : fini le surf, les filles et les voitures, les garçons de plage s'attaquent à un domaine plus spirituel.

Quand ils ont écrit God Only Knows, Brian Wilson et Tony Asher avaient deux modèles d'inspiration en tête : l'album Rubber Soul des Beatles et les oratorios de Bach. Et, coïncidence ou pas, juste après sa sortie, Paul Mc Cartney et John Lennon l'entendent lors d'une fête. Ils retournent chez John et écrivent Here, There And Everywhere qui paraîtra quelques mois plus tard sur l'album Revolver...

Pour les Beach Boys, cette chanson, et l'album Pets Sound dont elle est tirée, marque le début d'une nouvelle période : ici, on ne chante plus le surf, les voitures et les filles mais on convoque Dieu

"God only knows what I'd be without you"
(Dieu seul sait ce que je deviendrais sans toi)

les radios refusent de programmer une chanson avec Dieu dans le titre...

En 2011, Brian Wilson déclare "Tony Asher et moi avons essayé d'écrire quelque chose de très spirituel." Des années plus tôt, son frère, Carl, avait lui expliqué : "Actuellement, nos influences sont de nature religieuse. Pas une religion spécifique mais une religion universelle. Le concept de diffuser la bonne parole, les bonnes pensées et le bonheur n'est pas nouveau. C'est une idée que les professeurs religieux et les philosophes transmettent depuis des siècles, mais c'est aussi notre espoir." Espoir malheureusement déçu...

Si aujourd'hui God Only Knows est considérée comme un classique des Beach Boys, lorsqu'elle est sortie, le 16 mai 1966, elle a eu du mal à s'imposer. Elle n'a réussi à se hisser au Top 40 qu'aux Etats-Unis. Et pour cause. Elle était sur la face B du single. Les raisons ? La peur que les radios refusent de programmer une chanson avec Dieu dans le titre... Mais peut-être aussi comme l'a dit Tony Asher " Nous prenions de vrais risques avec cette chanson. Tout d'abord, les paroles commencent par "Je ne t'aimerai peut-être pas toujours" (I may not always love you) ce qui est une façon très inhabituelle de commencer une chanson d'amour".

Paul aime tellement cette chanson qu'il la chante à ses enfants le soir pour les endormir

God only knows a été depuis reconnue. Par le public mais aussi par la profession. Ainsi, lors d'un concert au Palladium, avant de l'interpréter, Brian Wilson lança : " Mon ami Paul McCartney a dit d’elle que c’était la plus belle chanson du monde."

Et, effectivement, Paul aime tellement cette chanson qu'il la chante à ses enfants le soir pour les endormir. Et, en 2009, il avouera même qu'elle le fait pleurer à chaque fois qu'il l'entend... Les Beach Boys pouvaient-il espérer un plus bel hommage ?

Retrouvez toutes les rubriques sur la petite histoire des hits, ici

Marie Torres pour www.micmag.net
God Only Knows
The Beach Boys
A partir de 6 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

AGENDA VINTAGE INTERACTIF

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

A l’origine, elle n’était qu’une légumineuse, noire ou verte, glissée dans une galette. Au fil du temps, en plastique ou porcelaine, elle a pris toutes sortes de formes. Aujourd’hui, la fève est un véritable objet de collection. D’où vient-elle ? Comment est-elle fabriquée ? Des réponses, ici.


Destaques de París

Homosexuels et Lesbiennes dans l'Europe nazie.

Cette exposition entend rendre compte, grâce à de nombreux documents originaux, du sort des homosexuels et des lesbiennes sous le régime nazi,entre stigmatisation, persécution et lutte pour la reconnaissance. Lire la suite, ici.

Notícias

La vie de Brian Jones
Un documentaire de Patrick Bouder (2020) sur la vie de Brian Jones, le fondateur et guitariste des Stones, sera diffusé le vendredi 22 janvier à 22 h 40 sur Arte. Avis aux fans...
 
Cri d'alarme de la Sacem
La société musicale d'auteurs (Sacem) pousse un cri d'alarme autour des auteurs compositeurs, les laissé pour compte de la grave crise en 2021. Certains sont sans aucun revenus. 
 
Les cathos homophobes filmés dans la partouze
A Bruxelles, un eurodéputé du parti d'Orbán de Hongrie (anti avortement & anti couple gay) pris dans une «lockdown partouze» gay
 
La dernière dédicace de John Lennon aux enchères

Le site Goldin Auctions propose une mise à prix minimale de 400 000 dollars du dernier album dédicacé par John Lennon, à celui qui allait l'assassiner. Les enchères sont prévues sur 18 jours.

 
Du fric dans le slip du sénateur brésilien
De l'argent destiné à la lutte pour la pandémie détourné par un sénateur brésilien caché dans son slip. Un proche de mister Bolsonaro !