- Vintage

"Only God Knows", quand les Beach Boys passent au spirituel

Marie Torres - 16 novembre 2020
"God Only Knows", comme le reste de l'album "Pet Sounds" dont elle est tirée, marque une rupture dans le parcours des Beach Boys : fini le surf, les filles et les voitures, les garçons de plage s'attaquent à un domaine plus spirituel.

Quand ils ont écrit God Only Knows, Brian Wilson et Tony Asher avaient deux modèles d'inspiration en tête : l'album Rubber Soul des Beatles et les oratorios de Bach. Et, coïncidence ou pas, juste après sa sortie, Paul Mc Cartney et John Lennon l'entendent lors d'une fête. Ils retournent chez John et écrivent Here, There And Everywhere qui paraîtra quelques mois plus tard sur l'album Revolver...

Pour les Beach Boys, cette chanson, et l'album Pets Sound dont elle est tirée, marque le début d'une nouvelle période : ici, on ne chante plus le surf, les voitures et les filles mais on convoque Dieu

"God only knows what I'd be without you"
(Dieu seul sait ce que je deviendrais sans toi)

les radios refusent de programmer une chanson avec Dieu dans le titre...

En 2011, Brian Wilson déclare "Tony Asher et moi avons essayé d'écrire quelque chose de très spirituel." Des années plus tôt, son frère, Carl, avait lui expliqué : "Actuellement, nos influences sont de nature religieuse. Pas une religion spécifique mais une religion universelle. Le concept de diffuser la bonne parole, les bonnes pensées et le bonheur n'est pas nouveau. C'est une idée que les professeurs religieux et les philosophes transmettent depuis des siècles, mais c'est aussi notre espoir." Espoir malheureusement déçu...

Si aujourd'hui God Only Knows est considérée comme un classique des Beach Boys, lorsqu'elle est sortie, le 16 mai 1966, elle a eu du mal à s'imposer. Elle n'a réussi à se hisser au Top 40 qu'aux Etats-Unis. Et pour cause. Elle était sur la face B du single. Les raisons ? La peur que les radios refusent de programmer une chanson avec Dieu dans le titre... Mais peut-être aussi comme l'a dit Tony Asher " Nous prenions de vrais risques avec cette chanson. Tout d'abord, les paroles commencent par "Je ne t'aimerai peut-être pas toujours" (I may not always love you) ce qui est une façon très inhabituelle de commencer une chanson d'amour".

Paul aime tellement cette chanson qu'il la chante à ses enfants le soir pour les endormir

God only knows a été depuis reconnue. Par le public mais aussi par la profession. Ainsi, lors d'un concert au Palladium, avant de l'interpréter, Brian Wilson lança : " Mon ami Paul McCartney a dit d’elle que c’était la plus belle chanson du monde."

Et, effectivement, Paul aime tellement cette chanson qu'il la chante à ses enfants le soir pour les endormir. Et, en 2009, il avouera même qu'elle le fait pleurer à chaque fois qu'il l'entend... Les Beach Boys pouvaient-il espérer un plus bel hommage ?

Retrouvez toutes les rubriques sur la petite histoire des hits, ici

Marie Torres pour www.micmag.net
God Only Knows
The Beach Boys
A partir de 6 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

AGENDA VINTAGE INTERACTIF

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre.

SORTIR À PARIS

Cette exposition met en lumière ce moment de l’Histoire de France où les artistes femmes ont accédé à une visibilité inédite, d’Elisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842), Marguerite Gérard (1761-1837), Marie-Guillemine Benoist (1768-1826) ou encore encore Constance Mayer (1775-1821). Lire la suite, ici.


BRÈVES

Une anthologie sur Jim Morrison bientôt en librairie
Massot Editions et Harper Collins annoncent la parution d’une anthologie de textes sur Jim Morrison, à l'occasion du 50e anniversaire de sa disparition.
 
Inquiétante montée de l'extrême-droite en Espagne
Des balles ont été adressées par courrier à des personnalités  politiques du pays. Ce qui va de pair avec la haine proclamée contre la gauche par des mandataires de Vox (extrême-droite), le parti qui monte outre Pyrénées. 
 
Bretagne - menaces de mort sur journaliste
Le 31 mars, Morgan Large a découvert que deux des boulons fixant une des roues arrière de son véhicule avaient disparu. Elle faisait l’objet de pressions depuis son témoignage dans le documentaire « Bretagne : une terre sacrifiée ». L'agro alimentaire en cause. 
 
Rod Stewart annonce un coffret vinyle « 1975-1978 »
Cinq albums vinyles, les quatre premiers de Rod Stewart, et un LP bonus avec des extraits de studio inédits... C'est en coffret et c'est pour le 4 juin.
 
En 20 ans, Paris a perdu 405 librairies

Le dernier recensement confirme la baisse des librairies dans la capitale : 643 soit - 33 % depuis 2003. Mais Paris reste toujours la métropole la mieux dotée de France par habitants.