- Musique

Robert Plant Digging Deep Subterranea : une anthologie de ses explorations sonores !

Jean-Christophe Mary - 2 octobre 2020
Ambiance orientale planante, orgues 70’s, guitares folk soniques, Robert Plant a conservé intact cette « voix » suraiguë , inimitable, identifiable entre mille qui envoûta autrefois des stades entiers avec le légendaire Led Zeppelin. 30 chansons incontournables fortes de trois inédits.

Pas si simple de faire carrière après Led Zeppelin. Après plusieurs décennies à se chercher musicalement avec des albums solos plutôt « sages », loin des excès du passé, Robert Plant a retrouvé une liberté artistique, un plaisir total de chanter. Supervisée par Robert Plant lui même, cette compilation présente des extraits de ses onze albums solos.

L’album s’ouvre sur « Rainbow «. Dès les premières mesures cette chanson réveille de vieux souvenirs. On y retrouve les inspirations folk-rock tirées de l'univers de led Zeppelin, des musiques du Moyen-Orient dues notamment à ces djembés, ces tambours amérindiens, cette guitare blues aux sonorités obsédantes. A l'écoute de « Hurting Kind »,  « Angel Dance «, «Takamba » ou « Wreckless Love », les guitares ricochent, la batterie martèle, on retrouve dans ces titres une tranche de mysticisme autant dans les compositions que dans la voix, ces ingrédients qui évoquent le Led Zeppelin d’antan. Idem sur ce spirituel « Shine It All Around » extrait de « Mighty Rearranger » (2005) où cette basse orientale hypnotique, lourde à vous écraser le plexus vous ensorcelle de part en part.

A travers ces trente plages, le chanteur vibre de tout son être, toujours en osmose avec la puissance de sa musique. Si on est pas trop fan de la période des premiers albums avec ces synthés et boites connotées 80’s, le remix de « Ship of Fools », magnifie la version originale enregistré en 1988. Idem pour « Like I’ve Never Been Gone » belle ballade extraite du premier album « Pictures At Eleven » (1982).

Cette anthologie donnent une nouvelle jeunesse à ces extraits
, à commencer par cette complainte poignante « Darkness, Darkness ». On apprécie particulièrement « Dance with You Tonight’l » et « New World » les deux titres extraits du dernier Carry Fire (2017). Le très rock blues « Promised Land » charpenté d' harmonica, d'orgue et de slide guitare rappelle lui aussi le Led Zeppelin que l’on aime. Chanson d’amour ou prière incandescente, la mystique et poignante« Satan Your Kingdom Must Come Down », un des moments particulièrement envoûtant de ce très bel album. . Mais le véritable intérêt pour les fans, ce sont ces trois chansons inédites « Nothing Takes the Place of You » de Toussaint McCall, « Too Much Alike » de Charley Feathers (joué en duo avec Patty Griffin), et Charlie Patton Highway (Turn It Up - Part 1).

Rares sont les chanteurs des 70’s qui parviennent à faire évoluer le rock. Robert Plant est de ceux là. Curieux et inventif, cette rétrospective montre qu'il donne un sérieux coup de lifting au genre en s’appuyant autant sur ces influences rock psychédéliques d’hier que sur le delta blues, la transe africaine et l’electro d’aujourd’hui. La grande richesse musicale que l’on trouve tout au long de ses 30 titres prédit que l’histoire est encore loin d’être finie. Une scène parisienne d'après Covid en 2021 ?

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
Digging Deep: Subterranea Edition Limitée
Robert Plant
17,99 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Jusqu'où iront ces mégapoles latino-américaines ?

Qualité de vie-Innovations-Dangers-Démesure- joie de vivre-UN DOSSIER MICMAG

Vintage world (Click on the title)

(Re) découvrez les grands tubes anglo saxons des années 50, 60, 70, 80... et les anecdotes et histoires qui les entourent... Cette semaine London Calling des Clash/



Going out in Paris

Présentée dans la salle Saint-Jean de l’Hôtel de Ville du 9 octobre au 19 décembre, Cette rétrospective est la première consacrée à l’œuvre de Cabu. Un hommage joyeux à celui qui fut l’un des plus talentueux et populaires dessinateurs de presse de sa génération. L'entrée est gratuite. Pour en savoir plus, ici.

News flash

Du fric dans le slip du sénateur brésilien
De l'argent destiné à la lutte pour la pandémie détourné par un sénateur brésilien caché dans son slip. Un proche de mister Bolsonaro !
 
Une petite pensée pour...
Si un détraqué ne l'avait pas assassiné le 8 décembre 1980 à New York, John Lennon aurait eu 80 ans aujourd'hui (9 octobre).
 
Marvin Gaye bat les Beatles parmi les meilleurs disques de tous les temps

 Marvin devient une valeur sûre ! Le rock est en perte de vitesse et le rap s'envole dans les ventes chez les disquaires de la planète


 
Secret : Almodovar et son prochain film
"La Voix Humaine" est le prochain film de Pedro Almodóvar avec Tilda Swinton
L'adaptation de la pièce de Jean Cocteau sera présenté au festival de Venise et il est fort probable que ce soit un court-métrage

 
Sortie du film "White Riot

Fin des années 70, Royaume-Uni. Face à la montée de l’extrême- droite nationaliste et raciste, né le Rock Against Racism qui, avec The Clash, va réconcilier sur des rythmes punk, rock ou reggae les communautés d’un pays en crise. Voir la bande-annonce, ici.

Record of the week

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net