- Musique

José Requema : « La musique de Jeff'ELO pour n'importe lequel de ses fans est pure magie »

Marie Torres - 20 mai 2022
ELO España célèbre aujourd'hui, 20 mai, son 23e anniversaire ! Rencontre avec José Requena, son créateur, un homme passionné et passionnant.

Micmag.net : Le 20 mai ELO ESPAÑA fête son 23e anniversaire. Quand vous êtes-vous intéressé à la musique de Electric Light Orchestra (ELO) ?

José Requena : La faute, bienheureuse, vient de « Livin' Thing » et de ce que cette chanson dégage et m'a apporté... C'est, durant l'été 1976, qu'un ami m'a prêté l'album « A New World Record » d'un certain ELO. L'atmosphère musical et la pochette de ce disque m'ont donné de telles sensations que j'en garde encore le souvenir. C'était magique. Mon objectif a été alors de découvrir toute la discographie du groupe. Et à partir de là, mon monde s'est transformé... Ca a changé ma vie... Et je n’aurais jamais imaginé quel point !

M.: Comment est née la page ELO ESPAÑA?

J.R. : En 1997, avec l’arrivée d’Internet, j’ai eu la chance de pouvoir m’inscrire en tant que fan d’ELO sur un site étranger qui a ensuite fermé. Au cours de cette période, j’ai reçu des lettres d’amis de toute l’Espagne. Je leur ai répondus et j’ai été surpris qu’il y ait autant de gens dans notre pays avec les mêmes préoccupations que moi au sujet de la musique d’ELO.

À partir de ce moment précis, j’ai considéré que je n’étais pas un être « bizarre » ! Cela, plus la fermeture définitive de ce site Web ont fait d’ELO ESPAÑA un projet, puis une réalité, où, en plus de rendre hommage au groupe pour tout ce que j’ai reçu de lui, je me suis fais des amis dans pratiquement toutes les provinces espagnoles, dans d’autres pays hispanophones et dans le reste du monde. Aujourd’hui, le site continue à prospérer.

M.: Et vous en êtes heureux !

J.R. : Je pense que je n’en ferai jamais assez pour m'acquitter du bonheur que la musique de ce génie m'apporte. Pour remercier cet homme que je considère comme faisant partie de ma famille, que j’ai rencontré personnellement, qui m'a signé plusieurs albums et dont j’ai eu l’honneur d’assister à un de ses concerts.

M.: Malheureusement je n'ai jamais vu Jeff Lynne et ELO sur scène mais j'ai pu voir sur Youtube certains de leurs concerts et constater à quel point le public semblait heureux d'être là...

J.R : La musique de Jeff' ELO pour tous ses fans est de la « pure magie ». Les accords de ses chansons nous font vibrer et éveille nos sens et sa voix merveilleuse parvient à nous remplir de bonheur et surtout... de vie. Sa voix est un générateur qui recharge nos batteries augmente notre désir de vivre pour revivre la sensation d’écouter de nouvelles mélodies. J'ai été témoin de l’attraction produite par sa présence. Jeff a « quelque chose » qui fait « tourner » tout le monde autour de lui et je le dis en connaissant les faits, car j’ai pu le vivre « in situ » lors de la cérémonie « Walk Of Stars ». Je sais que c’est du jamais vu, mais c’est réel. Jeff respire et rayonne de gentillesse et de sympathie. On peut presque ressentir autour de lui une aura invisible mais présente.

Lorsque toutes ces circonstances se produisent dans un lieu où plus de 30 000 fans attendent un concert, elles se multiplient de manière exponentielle et créent une atmosphère inégalée et irremplaçable autour de vous. Jeff est unique !

M.: Avez-vous un contact avec lui ou son équipe ?

J.R. : Je n’ai aucun contact avec Jeff, du moins directement, mais je peux dire que « eux » ont des contacts avec moi. La preuve c'est le cadeau extraordinaire que j’ai reçu en février 2022 de son équipe et qui, aujourd'hui encore, me paraît être un rêve (voir*). Ainsi que la rencontre avec Jeff à la bibliothèque de Birmingham le 13 mars 2014 grâce à Phil Hatton.

M. : Phil Hatton ?

J.R. : Phil est un ami d'enfance de Jeff. Il est aussi son conseiller personnel et l’accompagne pratiquement à chaque déplacement (radio, télévision...), ainsi qu’à chaque concert. Phil vit au Royaume-Uni. Avec lui j’ai une certaine amitié qui, bien que cela ne me permette pas de savoir tout ce que j’aimerais savoir sur Jeff, m’a aidé à pouvoir l'approcher à Birmingham...

M.: Sur une île déserte, quel album prendriez-vous ?

J.R. : Bien que le choix soit difficile, parce que les autres me manqueraient, ce serait « Eldorado », pour sa nature symphonique.

M.: Votre chanson préférée ?

J.R. : Ma chanson préférée de tous les temps est : « Can’t Get It Out Of My Head ». Je considère que c’est une œuvre d’art durable dans le temps et  difficile à surpasser même... par lui-même.

M.: Le groupe est-il très connu en Espagne ?

J.R. : Je pense que la culture musicale en Espagne a commencé à se développer à la fin des années 80 avec un retard considérable par rapport aux autres pays européens, donc Jeff’ELO est peut-être arrivé un peu tard. Mais Il est vrai qu'à l’heure actuelle, le groupe a beaucoup de fans en Espagne, peut-être grâce à Internet et aux réseaux sociaux.

M.: - Aimez-vous les Traveling Wilburys, le super groupe de Jeff Lynne, George Harrison, Tom Petty, Bob Dylan, Roy Orbison sans oublier Jim Keltner, le batteur ?

J.R. : Absolument. Ce sont cinq grandes stars qui se sont retrouvées à un certain moment et qui ont créé de grandes et mémorables chansons. Outre le fait qu’à l’heure actuelle, il n’y a plus de musiciens de la catégorie de ces cinq monstres, s’il y en avait, il serait pratiquement impossible que le destin les réunissent pour créer quelque chose de similaire, et que quelqu’un avec le génie de Jeff produise leurs créations. Un groupe comme TRAVELING WILBURYS est irremplaçable.

M.: Autre chose à ajouter ?

J.R. : Oui... ELO ESPAÑA utilise une maxime depuis de nombreuses années, parce que j’ai toujours cru que tout n’est jamais dit, et que peu importe à quel point nous croyons que tout est fini, l’avenir peut toujours nous surprendre et c’est pourquoi je crois que... « Le meilleur est encore à venir... »

(*) WEMBLEY OR BUST HARDCOVER - ELO ESPAÑA (elosp.com)

ELO ESPANA

Une version en espagnole, ici

Lire aussi :

Jeff Lynne, une des figures les plus iconiques de l’histoire de la musique

The Traveling Wilburys, cinq musiciens talentueux

 

Marie Torres pour www.micmag.net
1
2
3
  • José Requena, Mauri Martínez, JEFF LYNNE y RICHARD TANDY
  • José Requena, Mauri Martínez, Jeff Lynne, Richard Tandy et Marcos Martínez

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Combats Plasticiens : L'humanisme en héritage, trois peintres expressionnistes

Combats Plasticiens : L'humanisme en héritage, trois peintres expressionnistes

Juliette, Victor Hugo, mon fol amour

Du 7 au 30 juillet 2022 au théâtre des Corps Saints (Avignon).

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

Vintage world (Click on the title)

Comment écrire une critique musicale
comme un pro

Journaliste en herbe, influenceur ou juste fan de musique... Vous aimeriez écrire une critique musicale mais vous ne savez pas par où commercer... Le guide "Comment écrire une critique musicale comme un pro", disponible gratuitement sur le Web, vous sera d'un grand secours... Lire la suite, ici.

Going out in Paris


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



News flash

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.