- Lire

Libération de Paris : la capitale rend hommage aux combattants espagnols

Marie Torres - 24 aout 2010
Pour le 75e anniversaire de la Libération de Paris, une fresque est inaugurée retraçant, en vignette, le parcours des combattants étrangers et notamment des Espagnols, premiers à avoir pénétré dans la capitale occupée le 24 août 1944. Episode, raconté par Paco Roca dans roman graphique, La Nueve

Le 24 août 1944, vers 20 h, ordre est donné aux hommes de la 9e compagnie d’avancer dans la capitale par la Porte d’Italie. Les 160 hommes de la Nueve, parmi lesquels 146 Espagnols, avancent dans des véhicules blindés portant le nom de villes espagnoles : Guadalajara, Brunete, Teruel ou encore Guernica. Ils ne seront rejoints que le lendemain par les chars du général Leclerc. Paris est officiellement libérée le 25 août. Le lendemain, le général de Gaulle prononce sa première allocution, se gardant bien de remercier les soldats espagnols :

« Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé, mais Paris libéré ! Libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de la France ».

Evelyne Mesquida, journaliste et auteur de l'ouvrage, La Nueve, 24 août 1944, déplore : « La France a pu exister grâce au discours national du général de Gaulle, qui avait pour devoir d’unir les Français. Mais plusieurs années plus tard, le pays était suffisamment fort et pourtant l’histoire officielle n’a pas été modifiée »

Les combattants espagnols, qui avaient pris les armes pour défendre leur pays de 1936 à 1939 et avaient subi l'exil, ont payé un lourd tribut dans la campagne qui les a menés à Andelot, Nancy, Strasbourg et jusqu’à Berchtesgaden, nid d'aigle d'Hitler. Qu'espèraient-ils de cet engagement ? Vaincre le fascisme et avoir une aide des Alliés pour combattre Franco. Une promesse restée lettre morte...

« Ils ont été trahis quatre fois : d’abord quand ils n’ont pas été aidés par les démocraties, pendant la guerre d’Espagne. Ensuite, au regard des conditions dans lesquelles ils ont été accueillis pendant la Retirada. Puis, après la victoire, quand on leur a fait comprendre que la guerre était finie. La quatrième fois, c’est l’oubli dans lequel on les a plongés », rappelle Evelyne Mesquida.

En 2015, le jardin de l’Hôtel de Ville de Paris est rebaptisé « Jardin des Combattants de La Nueve ». Et, ce samedi 24 août, soit 75 ans après, une fresque en l’honneur des combattants républicains est inaugurée dans le 13e arrondissement parisien. Elle retrace en vignettes le parcours dans Paris de cette 9e compagnie de la 2e Division blindée, sur les murs d'un immeuble du XIIIe arrondissement.

Cet épisode, souvent méconnu, de la Seconde Guerre Mondiale, est  aussi retracé dans deux ouvrages parus en 2014 : La Nueve, 24 août 1944 d'Evelyne Mesquida, et le roman graphique de Paco Roca, La Nueve.

Marie Torres pour www.micmag.fr
La Nueve, 24 août 1944
Evelyne Mesquida
Editions Le Cherche Midi, 2014
18 euros

La Nueve
Paco Roca
Editions Delcourt/Mirages, 2014
29,95 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Going out in Paris

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

News flash

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."