21-03-2011 15:20:46

Le dessin dépasse ses limites !

Depuis ces dernières années nous assistons à un renouveau d'intérêt pour le dessin. Il a occupé de plus en plus d'espace dans les expos et les parutions des éditions d'art. Un salon du dessin contemporain a même été crée en mars à Paris,
Par Patrick Dispérier (Corbères-Les-Cabanes)


Si son importance n'a jamais été négligée dans l'histoire de l'art, il était restéune discipline subalterne par rapport à la peinture. Il a rarement bénéficié del'attention dont il jouit aujourd'hui auprès des artistes et auprès du public.Le dessin ne se limite plus au croquis ou à l'étude préparatoire, ni au crayonet au papier. Le dessin dépasse ses limites jusqu'ici connues et se définit comme un procédé à part entière s'ouvrant sur une multitude de champs possibles, s'émancipant, il devient une discipline autonome. Structuré comme la pensée et utilisant peu de moyens le dessin est le procédé le plus efficace, le plus simple et le plus direct pour faire voir des idées et dresser des perspectives nouvelles, il est une pratique vivante, dynamique, à portée universelle. Pour Gilles Olry le dessin est avant tout une pratique quasi quotidienne, une pratique parallèle à sa peinture, support à penser, à rêver, à noter, le dessin peut être griffonnage, gribouillage ou prendre des formes plus élaborées ou délicates, mais il est surtout expérimental, il est le lieu d'une expérience intime, immédiate et subjective de la vie. Ses sujets sont issus de réminiscences, de zapping mental, de faits réels ou fictionnels, ils sont le quotidien nourri de l'actualité et de la mémoire. L'imagerie des cultures populaires comme la bande dessinée, le cinéma, les séries b, les polars, la pop musique, côtoie la littérature, les mythologies, les contes, l'art du passé (les tableaux de Jérôme Bosch, les gravures de Goya,les travaux de Max Ernst, les délires dadaïstes). Parfois articulés en montages, sortes de grands collages, les dessins de Gilles Olry mettent en oeuvre des compositions complexes sous forme de télescopages, de glissements, de déformations des éléments de notre culture. Le fond blanc du papier agit comme un écran révélateur, il devient espace où viennent s'inscrire les idées, signes, mots, donnant forme à nos peurs comme à nos désirs. Les émotions se superposent, l'interprétation se fait incertaine, fuyante, laissant en plan notre besoin constant de signification. La sexualité, la provocation, l'humour souvent présents se teintent de cynisme et des décalages apparaissent comme dans la vie onirique. Sous un trait incisif et acerbe, contractions, associations et déplacements créent des événements visuels et plastiques où le désordre fait sens pour mieux décrire un monde multiculturel schizophrène et inquiétant. Pour Gilles Olry le dessin est libérateur, il permet la rébellion et l'évasion, il est une expression néo-romantique trouvant sa force dans l'authenticité et la subjectivité, il est la libération de l'émotion et de l'intuition : «... mes dessins m'accompagnent, ils se font, ils se défont, je les nourris, je m'en nourris, je les prends , les délaisse, les reprends, ils sont toujours inachevés, imparfaits, ils ne nous disent rien, ils s'accumulent, dialoguent, se contredisent, ils sont objets autant que signes, ce sont des expériences, ce sont des dispositifs faits de corps, d'espaces et de temps singuliers, ils sont là tout simplement dans leur fragilité et leur légèreté... »

Photos : Une oeuvre de l'artiste Gilles Olry "Partie de campagne". Des toiles régulièrement exposées à Bordeaux. Pour finir une oeuvre primée au salon du Chic dessin à Paris de Mohamed Lekleti.



1
 

Events

Vintage world (Click on the title)

Yesterday, la chanson la plus reprise de tous les temps

 Si « Yesterday » des Beatles est la chanson la plus reprise et la plus jouée de tous les temps, elle n'était à l'origine qu'une... recette de cuisine. Comment transformer des oeufs brouillés en un des plus gros succès musicaux du XXe siècle ? Micmag vous dit tout... Lire la suite, ici.

Going out in Paris


Paris - Jusqu'au dimanche 13 mars 2022
Samuel Fosso

La Maison Européenne de la Photographie (MEP) présente, pour la première fois en France, une exposition rétrospective consacrée à Samuel Fosso réunissant plus de 300 tirages du dandy africain. Lire la suite, ici.


Maison européenne de la photographie
5-7 rue de Fourcy
Paris 4e
Métro : Saint-Paul ou Pont Marie
6 à 10 euros

News flash

Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.

 
Une messe pour la mémoire d'un cruel dictateur
Le 20 nov 2021 jour de la mort du dictateur Franco a eu lieu une messe à Grenade où assistait le numéro du PP (parti de droite). Une droite qui refuse le travail de mémoire et une reconnaissance des fosses aux 110 000 assassinés
 
Un enregistrement inédit de Lennon mis aux enchères

Estimé entre 27 000 et 40 000 euros, une cassette audio avec un enregistrement inédit de John Lennon va être mise aux enchères à Copenhague le 28 septembre. Il y chante une œuvre inédite, réalisée en 1970 lors d’un séjour méconnu au Danemark.

 
Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.