- Vintage

Tommy, premier opéra rock de l'histoire

Marie Torres - 4 mai 2021
Quatrième album des Who, Tommy, sorti en 1969, est le premier disque considéré comme opéra rock par la presse spécialisée. Retour sur cet événement.

Le 23 mai 1969 paraît Tommy.  C'est le premier opéra rock.  En effet, du premier au dernier titre, ce double album raconte une histoire. Celle de Tommy. Tommy nait pendant la première guerre mondiale alors que son père, la capitaine Walker, est sur le front. Ce dernier est porté disparu. Sa femme refait sa vie mais un jour de 1921 Mr Walker réapparait. Découvrant que sa femme a un amant, il le tue. Tommy assiste à la scène. Mais ses parents le somme d'oublier ce qu'il a vu :

"You didn't hear it (Tu n'as rien entendu)

You didn't see it (Tu n'as rien vu)

You won't say nothing to no one (Tu ne diras rien à personne)

Ever in your life (De toute ta vie)

Tommy ne surmonte pas ce traumatisme et se referme alors sur lui-même : il n'entend plus, ne parle plus, ne voit plus. S'en suivent  plusieurs aventures ou du moins mésaventures auxquelles Tommy est confronté : la perversion de son oncle Ernie, les tyrannies de son cousin Kevin. Plus tard, Tommy devient un célèbre champion de flipper et passe par diverses expériences afin de retrouver ses sens.



Lorsque enfin il les retrouve, il se transforme en une sorte de guide spirituel pour de nombreux adeptes qui finissent par le rejeter.

C'est en 1968, alors que les Who sont en tournée aux Etats-Unis, que Pete Townshend, durant leurs longs trajets en bus, "gribouille" l'ébauche de ce qui sera Tommy. Ebauche qu'il retravaillera avec les autres membres du groupe.

"Les gens ont tendance à oublier que ce n'est pas Pete qui a tout écrit : on est parti d'une inspiration qui était sienne, oui, mais ça s'est développé dans une vraie collaboration, l'oeuvre la plus collective qu'on ait jamais produite" se souvient Roger Daltrey dans son autobiographie.

Tommy sort donc le 23 mai 1969, c'est le quatrième album studio du groupe. Une oeuvre grandiose, épique et quelque peu sombre ; certains prétendent même que c'est une oeuvre thérapeutique pour Pete Townshend qui aurait subit certains sévices dans son enfance. Une chose est certaine ce double album est majeur dans l'histoire du rock et permet au groupe de prendre une ampleur sur la scène internationale.

L'album atteint la quatrième place des charts américains, restant dans la liste des albums les plus vendus durant 126 semaines. Il est classé à la deuxième place au Royaume-Uni.

Le magazine Rolling Stone le place en 96e position de son classement des 500 meilleurs albums de tous les temps. Il apparaît également dans l'ouvrage de référence de Robert Dimery,  Les 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie et dans beaucoup de listes similaires.

En 1972, Tommy est repris en version orchestrale par le London Symphony Orchestra notamment lors de concerts à Londres puis en Australie. En 1975, Tommy fait également l'objet d'un film (avec quelques variantes dans l'histoire), et d'une comédie musicale intitulée The Who's Tommy. 

En conclusion Tommy ? "C'est merveilleusement simple et complet. C'est le pouvoir des paroles, le voyage qu'elles racontent, l'histoire qui se construit, se déploie, et qui était encore en développement quand nous sommes allés en studio. [...] Absolument pas rock, mais complètement rock. Du génie pur, sans exagérer. Et Pete mérite amplement tout ce qu'il en a retiré." Paroles de Mr Daltrey...



Sources
: My generation, Roger Daltrey, ici

Lire aussi

Flirt avec le rock anglais - Entre succès & histoires pimentées, ici
La reine-mère, le corbillard et .... les Who !

Marie Torres pour www.micmag.net
Tommy
The Who
CD 6,99 euros / Vinyle 20,79 euros
The Who’s Tommy Orchestral
Tommy Live at The Royal Albert Hall
CD 10 euros / Vinyle 29,30 euros
Tommy DVD 13,80 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

AGENDA VINTAGE INTERACTIF

Events

Vintage world (Click on the title)

Eté 1967, les Procol Harum sortent le "slow qui tue", "A Whiter Shade of Pale", une des chansons les plus diffusées de ces dernières années et une des plus reprises. Et la dernière version se trouve dans le nouvel album de Santana,"Blessings and Miracles". Lire la suite, ici.


Going out in Paris


Paris - Jusqu'au dimanche 2 janvier 2022
Dalí, l'énigme sans fin

L'Atelier des Lumières vous propose jusqu'au 2 janvier 2022 une balade dans les oeuvres du plus insaisissable des Catalans, Salvator Dali. Une exposition immersive sur une bande son des Pink Floyd. A ne pas rater. Lire la suite, ici.



ATELIER DES LUMIÈRES
38 RUE SAINT-MAUR
PARIS 11E
16 EUROS

News flash

Un enregistrement inédit de Lennon mis aux enchères

Estimé entre 27 000 et 40 000 euros, une cassette audio avec un enregistrement inédit de John Lennon va être mise aux enchères à Copenhague le 28 septembre. Il y chante une œuvre inédite, réalisée en 1970 lors d’un séjour méconnu au Danemark.

 
Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.
 
Une anthologie sur Jim Morrison bientôt en librairie
Massot Editions et Harper Collins annoncent la parution d’une anthologie de textes sur Jim Morrison, à l'occasion du 50e anniversaire de sa disparition.
 
Inquiétante montée de l'extrême-droite en Espagne
Des balles ont été adressées par courrier à des personnalités  politiques du pays. Ce qui va de pair avec la haine proclamée contre la gauche par des mandataires de Vox (extrême-droite), le parti qui monte outre Pyrénées.