- Ciné

My French Film Festival 2023 : le meilleur du jeune cinéma francophone est de retour

Maël Narpon (Lepetitjournak.com) - 12 Janvier 2023
A vos plaids et vos bols de pop-corn,"My French Film Festival"est de retour avec une riche sélection de films francophones. Le festival en ligne se tient du 13 janvier au 13 février et présente 29 courts et longs-métrages francophones sous-titrés en douze langues et disponibles dans le monde entier.

« My French Film festival cherche depuis plus de 10 ans à présenter dans le monde entier le meilleur du jeune cinéma francophone ». Ainsi Serge Toubiana, président d’Unifrance, présente-t-il l’événement qui souffle cette année sa 13ème bougie. Comédies, romances, drames, documentaires, animation, patrimoine… Qu'ils soient français, belges ou canadiens, les films présentés, aussi riches que variés, proposent une image jeune et moderne du cinéma francophone, dont la réalisation « reflète la diversité des voix du cinéma francophone ». Est notamment mise en avant la programmation paritaire de My French Film Festival dont 16 films, parmi les 29 présentés, ont été réalisés par des femmes ou en mixité.

Tout le monde peut trouver son compte à travers les six catégories dans lesquelles sont répartis les longs et courts-métrages sélectionnés. La première d’entre elles, Doing It Their Way, met en avant des personnages qui « résistent avec panache à l'absurdité et à la précarité de notre monde ». Viennent ensuite France Has Got Talent et sa mise en avant du savoir-faire cinématographique à la française, Kids Turned Out Fine, tournant autour de la perte de l’innocence, ou encore Under Your Spell qui met en lumière la séduction sous toutes ses coutures. Enfin, Faces + Places regroupe les films qui interrogent l’identité des individus et des lieux, pendant que Enjoy the Silence ! honore ceux qui racontent une histoire en s’affranchissant de la parole.

De Oranges sanguines de Jean-Christophe Meurisse, à Please Don’t Touch de Capucine Gougelet, en passant par Entre les vagues d’Anaïs Volpé, Petite nature de Samuel Thaïs, Une femme à la mer de Céline Baril et Malmousque de Dorothée Sebbagh, quel film saura vous convaincre ? La sélection complète du festival est à retrouver sur le site d’Unifrance et à visionner sur le site de My French Film Festival.

Le Grand Prix du Jury et le Prix de la presse international révélés le 10 février

Forts de jurys prestigieux, le Grand Prix du Jury (remis à un long-métrage et s’accompagnant d’une dotation de 15.000 €) et le Prix de la presse internationale (remis à un long-métrage et un court-métrage) seront dévoilés le 10 février. Les deux Prix du public seront annoncés à la toute fin du festival, et portent le nombre total de prix remis à cinq. Réunis à Paris pour la première fois après deux ans à distance, les jurys des deux récompenses reines seront respectivement composés de professionnels du monde du cinéma, tels qu’Emily Atef et Sergei Loznitsa, et de journalistes internationaux du monde entier.

Un festival de cinéma francophone ouvert
au monde entier

Preuve de son ouverture à tous, My French Film Festival propose des sous-titres pour chacune des réalisations cinématographiques en 12 langues différentes : l'allemand, l'anglais, le coréen, l'espagnol, le français, l'italien, le japonais, le portugais, le russe, l’arabe, le mandarin et l’ukrainien. Le festival dispose de 70 plateformes partenaires dans le monde, et certaines d'entre elles proposent leurs propres sous-titres, notamment en bahasa, hongrois, roumain, turc et vietnamien.

Tous les courts-métrages sélectionnés sont accessibles gratuitement à travers le monde tandis que les longs-métrages coûtent 1,99€ l’unité, ou 7,99€ pour avoir accès à l’entièreté des films présentés au cours de My French Film Festival. L’événement est entièrement gratuit en Afrique, en Amérique latine, en Asie du Sud-Est, en Corée du Sud, en Pologne, en Roumanie, en Russie et en Ukraine.


  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

The new novel- You can get it in Amazon or Fnac. Here is the link

Au cœur de la meseta du Nouveau-Mexique au sud des Etats-Unis, Mink un photographe français partage sa vie av...

Reportage en Arménie - Micmag 2018 sur les routes du monde - Notre film

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag a fait ses valises pour se rendre entre Asie et Eur...

El mundo del vintage

La Saint Valentin dans tous ses états !

 La Saint Valentin ? Même si vous pensez que vous n'avez pas besoin d'une "date" pour échanger des mots doux, vous n'y échapperez pas. Alors pour tout savoir sur elle, son origine, ses rites, ses pratiques..., la rédaction de micmag vous a concocté un bon petit dossier... Lire la suite, ici.

Salir en Paris (Pincha en el título)

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Ultima hora

Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)
 
Il y a 60 ans, les Stones sortaient leur premier 45 T
Le 7 juin 1963, les Rolling Stones sortaient leur premier 45 t, "Come On" une adaptation de Chuck Berry. Le 31 juillet, il atteint la 21e place des hit-parades. L'incroyable histoire des Stones est en marche… Elle roule toujours... Lire plus, ici.