- Lire

Alfred Hitchcock, tous les films

Jean-Christophe Mary - 27 mai 2019
Ce guide complet des œuvres de Hitchcock est un véritable trésor pour les passionnés de cinéma - et les autres-. Il retrace l’ensemble de la vie et de la carrière du réalisateur, de ses débuts en 1925, à son dernier film, Complot de famille, en 1976.

"Le mystère est mystifiant; c'est quelque chose d'intellectuel. Le suspense, lui, est émotionnel.

Lorsque l’on évoque le nom d’Alfred Hitchcock, vient tout de suite à l’esprit une plongée dans un monde, qui à travers une certaine esthétique de l'image, donne la chair de poule, des sueurs froides et fait dresser les cheveux sur la tête.

En éditant ce beau livre, "Alfred Hitchcock, tous les films", les éditions Taschen font un beau cadeau aux aficionados du réalisateur. Avec son poids imposant, ce superbe livre-objet en noir et blanc occupe de la place sur votre table de chevet ou dans votre bibliothèque. Mais il fallait bien ce volume imposant pour retracer en textes et en images, l’œuvre du maitre du suspens.

Divisé en plusieurs parties, les années 1899-1939, 1940-1954 et 1954-1976, chaque chapitre illustre un film avec l’affiche d’origine et commence par un bref résumé de l'histoire. On retrouve les commentaires d'Alfred Hitchcock, les photos des coulisses, les souvenirs personnels, évoquant le tournage des scènes, l’importance des comédiens et leur rôle dans ses films. 

Des débuts « Le Jardin du Plaisir » » (1925) à « Complot de Famille » (1976), l’ouvrage nous guide au fil d’une riche carrière forte de 53 longs métrages réalisés et 350 épisodes présentés à la télévision. Au fil des pages, on voit défiler des histoires capiteuses mêlant mélodrame psychologique, comédies noires, conflits familiaux et pulsions violentes. L’ouvrage donne à voir le processus créatif qui donna naissance à des chefs d’œuvre cauchemardesques tels « Rebecca », « Sueurs froides », « Fenêtre sur cour » ou « Psychose ». Chaque film est illustré de splendides photos pleine plage, de la liste complète des comédiens et techniciens au générique ainsi que de nombreux commentaires et anecdotes autour des films. Mise en scène, scénarios, acteurs, choix musicaux, génériques, tout est passé au crible pour apprécier son extraordinaire démarche artistique. Un angle original pour découvrir l’œuvre de ce génie du 7e art comme vous ne l’avez jamais encore vu.

Jean-Christophe Mary
Alfred Hitchcock
Tous les films
Paul Duncan
Editions Taschen, Avril 2019
30 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

El mundo del vintage

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Salir en Paris (Pincha en el título)

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Ultima hora

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."