- Musique

Beck Bogert Appice "Live in Japan 73

Jean-Christophe Mary - 18 octobre 2023
Deux concerts légendaires du supergroupe formé par Jeff Beck, Tim Bogert et Carmine Appice dans les 70's sont enfin réunis dans un coffret collector.

Du professionnel au simple amateur du monde de la musique, tout le monde vous le dira : la fin des 60’s et le début des 70’s est l’époque bénie du rock. Si à la fin des 60’s, Cream nous donne un avant goût de ce qui va devenir le hard rock, le power trio composé par Jeff Beck (guitare, chant), Tim Bogert (chant, basse) et Carmine Appice (chant, batterie) enfonce le clou avec une mixture de blues épais, et de rock lourd à la fois puissant, crade et mélodique. Pour rappels, dès 1970, Jeff Beck envisage une association avec Tim Bogert et Carmine Appice, mais il est victime d’un accident de voiture qui empêche le projet de se concrétiser. Bogert et Appice, qui avaient été préalablement membres de Vanilla Fudge forment alors le groupe Cactus autour de Jim McCarty (guitare) Rusty Day (chant). Après plusieurs albums, Cactus se sépare et Bogert et Appice s à nouveau disponibles rejoignent un Beck rétabli. Sans engagement, les trois musiciens commencent à travailler les titres de ce qui deviendra le mythique super groupe Beck, Bogert Appice. Dans la foulée de Cream, Deep Purple, Ten Years After, le trio joue un power rock psychédélique avec déjà, un son très lourd. Autour des compositions originales, une reprise  "Superstition" co-écrite par Beck et Stevie Wonder autour de laquelle, les trois compères façonnent leur son. Et là, les choses sérieuses commencent.

Beck Bogert Appice inventent aussi l’image
du hard rock naissant.

Dès lors, avec ces voix qui passent des notes basses aux hurlements stridents, ces guitares aux riffs épais et agressifs et un Carmine Appice qui charpente le tout, la formule est désormais la bonne. Du moins, c’est celle que retiendra l’histoire. De cette période, sort un album majeur qui sera joué live comme l’attestent ces deux concerts enregistrés au Japon (1973) et Londres (1974). Le power trio dynamite les canons du rock, lui insuffle quelques harmonies boogie et blues pour devenir ce rock musclé, aussi violent que mélodique. Cheveux longs, fringues hippies et crasseuses, Beck Bogert Appice inventent aussi l’image du hard rock naissant.

Maintenant, venons en au contenu. Ces deux live montrent le trio est sommet de son art. "Lose Myself With" est un brûlot funk rock dans la continuité de Vanilla Fudge avec cette puissante batterie qui martèle derrière. Sur "Going Down" ca défouraille comme chez Led Zeppelin avec cette rythmique soutenue par un Jeff Beck qui s’en donne à cœur joie à la guitare. Si "Sweet Sweet Surrender" est une ballade pop 70’s avec des chœurs qui s’élèvent au ciel comme des gospels, "Livin' Alone" est un blues rock puissant à la Ten Years After, bourré d’adrenaline.

Sur "Black Cat Moan boogie", la section
basse batterie est lourde, la guitare
est bluesy à souhait.

Sur "Satisfied", rock du furieux lui à l'esprit Led Zeppelin, la basse syncopée rebondit dans tous les sens. "Lady" est une excellente composition avec là encore une approche très Cream dans le jeu,les roulements de fûts à gogo et la descente de basse. Sur "Black Cat Moan boogie", la section basse batterie est lourde, la guitare est bluesy à souhait.

"Why Should I Care" est un boogie rock dans l’esprit Mott the Hoople avec un solo très particulier. Mention spéciale pour "Livin' Alone" rock furieux tout en rupture de rythme où la guitare chante en réponse avec la basse. A l’écoute de ce titre, on comprend mieux où les ZZ Top ont tiré une partie de leurs influences. Alors qu’ils commencent à travailler sur un deuxième album studio, Jeff Beck quitte le groupe début 1974, entraînant sa dissolution définitive.

Côté instrumentistes, si on cite souvent Keith Moon et John Bonham comme batteur de références, on oublie trop souvent de mentionner Carmine Appice. Ce quadruple CD inclue des photos d’archives, la réplique d’un poster et un livret incluant les notes de leur manager Bruce Pilato qui retracent en détail l’histoire de ce groupe météore. Ouvrez bien grands vos tympans, vous allez vous régaler.

jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
"Live in Japan 73
Beck Bogert Appice
Coffret CD 69,99 euros / Vinyle 129,99 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

El mundo del vintage

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Salir en Paris (Pincha en el título)

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Ultima hora

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)