Barcelone - Portraits

Maïthé Chansard : « Je suis une femme-peintre qui peint des femmes »

Marie Torres - 2 octobre 2015
Née en Beauce, en 1961, Maïthé Chansard s’est installée en 1989 à Vallvidrera, un petit « village » de Barcelone où elle manie avec brio le pinceau. Portrait d’une artiste sympathique et haute en couleur.

Autoportrait Matissando con Tialoc

« Je suis née en 1961, l’année de la construction du mur de Berlin et je me suis installée à Barcelone en 1989, l’année de sa destruction », se plaît à dire Maïthé Chansard. Y voit-elle un message symbolique ? Le mur qui sépare. Qui interdit. Et qui tombe. Signe de liberté. Et la première des libertés n’est-ce-pas celle de se déplacer ? À Barcelone, bien sûr.

« Décrire cette ville n’est pas facile. Je dirais qu’elle est un peu comme moi : parfois sereine, parfois mouvante. Mais je ne la vois pas du tout comme une ville festive. Cette vision est celle des jeunes – français ou d’autres nationalités – qui l’envahissent le temps des vacances et qui, à mon sens, la méconnaissent complètement. »

C’est vrai que Maïthé a la chance de vivre à Vallvidrera, petit « village » de Barcelone perché en haut d’une colline. Vallvidreda, quartier cher à Pepe Carvalho, le héros de Manuel Vázquez Montalbánmême si Maïthé avoue avoir un petit faible pour Eduardo Mendoza et pour le  poète Vicente Aleixandre.

Mais laissons là la littérature car même si à ses heures Maïthé est poète, écrit pour la revue de son quartier - ou chante dans une chorale - son art à elle, celui dans lequel elle excelle, c’est la peinture. 


« Mes couleurs, je les ai puisées au Mexique; mes formes en moi »


C’est en 1982 que cette autodidacte prend le pinceau pour peindre des femmes. « Je suis une femme-peintre qui peint des femmes en écoutant de la musique. Glenn Gould ou encore Jean-Sébastien Bach ». Le résultat est gai, sensuel, coloré.

« Mes couleurs, je les ai puisées au Mexique, mes formes en moi », explique-t-elle. Le Mexique, elle s’y rend pour la première fois en 1979, « toute jeunette ». Elle y reste six mois. « J'ai parcouru le pays en stop, en train, en bus. J’y ai travaillé comme cueilleuse de limettes dans le Golfe, j'ai lavé des voitures à l’aube dans le quartier d’Azcatpotzalco, où j'ai vécu presque trois mois. »

Le Mexique, où elle retournera régulièrement, c’est aussi la couleur. Celle des façades, des logos. « Sans parler de la couleur intérieure des gens » souligne Maïthé. Le Mexique, c’est aussi le pays de Diego Rivera, Frida Kalho, Gabriel Orozco, David Alfaro Siqueiros, Rufino Tamayo, José Guadalupe Posada, des peintres que Maïthé découvre et qui enrichissent sa palette.

« Je fais une à deux expositions personnelles par an. Des expositions hors du circuit "officiel", dans des bars, des restaurants et des centres civiques. Pour le moment, j´ai cessé d´exposer en France pour des raisons logistiques et financières. »

Si vous passez par Barcelone, son travail est visible sur rendez-vous dans sa maison-atelier de Vallvidrera.


Pour découvrir le travail de Maïthé Chansard : https://vimeo.com/68029492

Contact : ici

Marie Torres pour www.micmag.net

 Vallvidrera

1
2
3
4
5
6
7
  • Gaudir 1996
  • Adagio
  • Christeza azul
  • Gauginas
  • Ia te vas
  • Amame
  • Laco en el pais de las gauginas

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

El mundo del vintage

Il y a quelques années encore le vintage était une mode. Aujourd'hui, il est en passe de devenir une nouvelle manière de consommer. Un nouvel art de vivre. Une fin annoncée du "jetable" ? Lire la suite, ici.

Salir en Paris (Pincha en el título)

Le musée Marmottan Monet présente jusqu'au 21 juillet 2019, l’exposition « L’Orient des peintres, du rêve à la lumière ». Riche d’une soixantaine de chefs-d’œuvre provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, cette manifestation entend révéler à travers ce voyage un nouveau regard sur cette 
peinture. Pour en savoir plus, ici.

Ultima hora

Fête de la musique
Le groupe brésilien Picanha de Chernobill sera au Trocadéro le 21 juin 2019, à partir de 16 h.
 
Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

 
Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Le poison de Monsanto
La célèbre entreprise de pesticides a fiché des personnalités (journalistes, politiques) en France. Dans le but d'un vote favorable à l'assemblée sur un maintien cancérigène  du glyphosate sur le marché.
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.

El disco de la semana

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net