Monde - Dossier

Vous avez dit érotisme ? L’art dans tous ses états !

Monique Cabré et Hélios Molina - 19 décembre 2012
Étrange excitation du corps et de l’esprit. Entrons dans les riches demeures de Pompéi sous formes de fresques suavement explicites qui exaltent les expériences sexuelles d’une époque délurée.
"Nu couché" 1901, Pablo Picasso. Gouache sur papier. 25,5 x 36 cm. Collection particulière, Paris

Erotisme ? Voir aussi les grands peintres du Moyen age (Botticelli, Lucas Cranach l’Ancien, Piero di Cosimo, etc.) qui ont sublimé des courbes cachées sous des voiles transparents. Eros enfin découvrez nos clichés vintage !



L’érotisme selon Micmag. Lart dans tous ses états !
Étrange excitation du corps et de l’esprit. Entrons dans les riches demeures de Pompéi sous formes de fresques suavement explicites qui exaltent les expériences sexuelles d’une époque délurée. Les grands peintres du Moyen age (Botticelli, Lucas Cranach l’Ancien, Piero di Cosimo, etc.) ont sublimé des courbes cachées sous des voiles transparents.
Les siècles suivants, un Titien, un Tintoret ou un Véronèse n’ont pas imaginé ou plutôt ont laissé aller leur libido et le pinceau  a fait le reste. Le monde chrétien des XVIe et XVIIe siècles avait pourtant tenté d’écarter le souvenir lointain des divinités grecques. Il n’y parvient pas. Avec le XXe siècle, l’arrivée de la photographie et le regard de curieux de peintres ou sculpteurs comme Matisse, Rodin, Toulouse-Lautrec, Picasso, Courbet ou Klimt, l’art perd toute sa pudeur. Il s’affranchit du pouvoir et se déshabille. La femme devient un symbole de beauté sensuelle.
L’érotisme est un patrimoine précieux, excitant et riche. Il suffit de tirer le rideau et entrer dans un monde parfois discret, bourgeois, coloré, coquin. Suivez le guide !

Lire - La sensation du talon aiguille !
En 1767, Restif (1) composait son fameux récit Le pied de Fanchette. Un dimanche matin, il vit au coin de la rue Montorgueil devant une boutique de vêtements une jolie fille avec une jupe blanche, des bas de soie et des souliers couleur rose avec un fin talon haut.Émerveillé par cette vision de la démarche délicate de la jeune beauté, il composa sur le champ dans sa tête le premier chapitre de son récit qui commence par les mots suivants : « je suis l’historien véridique de la conquête glorieuse du mince pied d’une déesse. »
Extrait du livre de Hans-Jürgen Döpp, professeur et spécialiste de l’art érotique qui accorde une place de choix aux vêtements dans son ouvrage le fétichisme du pied, aux éd. Parkstone.



Une allumeuse de première : La BD !

La bande dessinée, phénomène du XXe siècle s'est longuement attardée sur l'érotisme. Les créatures de Manara ont fait tourner la tête a plus d'une jeune homme. "Manara reste un grand nom des années 80. De toute façon, il n'y a pas de grands maîtres aujourd'hui. L'esprit n'est pas le même. Et les bonnes éditions sont épuisées, donc recherchées" nous déclare Danièle Masson de la librairie Curiosa à Paris. Un coffret d'une édition rare peut coter les 500 euros. D'autres noms d'artistes évocateurs : Lorsel, Crisse, Berthet, Serperi, etc.



Le dessin des grands maîtres et des autres !

Vertès, Wegener, Rojan, Carlo & co, Bernard Montorgeuil, Jules Pascin, Albert Marquet, pour n’en citer que quelques uns sont des auteurs pour qui l’on a souvent collé l’étiquette de « pornographes ». En revanche de forts célèbres maîtres se sont essayés à l’esquisse érotique sans êtres inquiétés ou catalogués.Rodin a lui-même dessiné une série de femmes dans des positions parfois équivoques. Le Belge Martin Van Maele laisse aller son crayon vers une certaine forme d’humour et de satire autour du sexe. Son œuvre la plus célèbre, La grande dame macabre des vifs, en 1907 met en scène religieuses et moines et autres démons amoureux. L’Autrichien Gustave Klimt excelle dans l’art de montrer la femme sans dérobade. Mais celui-ci sera poussé vers la marginalité par la bourgeoisie viennoise. Durant la même période Egon Schiele se fera plus cru et plus cruel en montrant les lignes osseuses de ses partenaires.L’Allemand et militant marxiste George Grosz autour de 1920 composera des scènes érotiques dans l’expressionnisme ambiant. L’andalou Picasso ne s’est pas privé de montrer les bordels de Barcelone. La plupart du Picasso Eros ne fut montré au public qu’à partir de 1973. A la fin de sa vie l’artiste déclarera : « qu’il ne peut y avoir d’art chaste.Bien au contraire l’art est dangereux quand il est chaste.




En castellano : Enciclopedia erótica del cómic

Esta Enciclopedia erótica del cómic compila un extenso catálogo de formas de relación sexual, canónicas u originales, tradicionales o innovadoras, prosaicas o extravagantes, que han encontrado su reflejo en los dibujos de las viñetas de los cómics a lo largo de su más que centenaria historia. Hay que tener en cuenta que los cómics, basados en el libérrimo arte del dibujo, pudieron exponer situaciones inhabituales, barrocas o extravagantes de las prácticas sexuales, con mucha más facilidad técnica que la fotografía o el cine. Es cierto que los cómics estuvieron durante muchos años sometidos a tutelas y censuras morales, ya que fueron considerados con frecuencia un producto para la lectura infantil. Pero desde la desinhibición erótica producida en las convulsiones morales y sociales acaecidas en los años sesenta del siglo XX, y manifestadas en la franqueza erótica de la cultura «underground», además de la emergencia de las heroínas llamadas «fantaeróticas» del cómic adulto francés, el panorama cambió radicalmente. Más allá de las limitaciones que padecen la fotografía y el cine, los dibujantes de viñetas han elaborado un libérrimo imaginario de fantasías sexuales, inventivo y barroco, que ahora se despliega en todo su esplendor, por vez primera, ante los ojos del lector de este libro.

Dossier réalisé par Monique Cabré et Hélios Molina


Voir aussi nos autres sujets sur l’érotisme :

-Ces irrésistibles objets du désir...

- Pin-Up délicieusement provocantes !


- Christian Peter célèbre la beauté érotique et sensuelle de la femme.

- La porno-politique vue par le gribouillage de Gilles Olry.

-Nue dans les rues de Barcelone !

Par Monique Cabré et Hélios Molina
(1) Restif de la Bretonne (1734-1806) écrivain français auteur du livre autobiographique
« Le pied de fanchette ».

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

EVENEMENTS

EXPOSITIONS


Au Jeu de Paume - Du 14 octobre 2014 au 8 février 2015
Garry Winogrand : Chroniqueur célèbre de l’Amérique de l’après-guerre.


1 Place de la Concorde Paris 8è -Jardin des Tuileries (fermé le lundi) & dans 16 stations de métro
Le Jeu de Paume présente la première rétrospective, depuis vingt-cinq ans, du grand photographe américain Garry Winogrand (1928-1984).

Grand angle - Reportage photo

NEWSLETTER

NOUVELLES LECTURES


Dans son dernier ouvrage, « Jacob, Jacob », Valérie Zenatti rend hommage à la communauté juive d'Algérie et à ses morts tombés pour la patrie. Un très beau et très émouvant récit. Lire la suite.

COLLABORATEURS MICMAG

Nous recherchons des collaborateurs

En savoir plus

Les Services Micmag

Micmag est un magazine fait de générosité. Faites entendre sa voix !

Deux moyens pratiques de nous soutenir : 

- Devenez mécène ou sponsor.

Ce mécanisme vous permet de nous aider tout en bénéficiant d’une déduction fiscale :  L’association Micmag vous permet de nous faire des dons et de bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 66 % du montant versé. Vous pouvez effectuer un don ponctuel ou mensuel.

Tous les dons à Micmag vous permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable*.

Si vous donnez 100 euros vous déduisez de vos impôts 66 euros. Il vous en coûtera seulement 34 euros.

Envoyez vos chèques à : Micmag - Maison des associations, 15 passage Ramey - 75018 Paris. France