France - Lectures

« Tu as déjà couru les yeux fermés ? »

Marie Torres - 11 octobre 2013
Les éditions Insula viennent de publier une bande dessinée latino-américaine « Le dégoût ». Une histoire à la fois complexe et dérangeante, belle et touchante, qui révèle deux artistes de talent, Dante Ginevra et Diego Agrimba

L’histoire se déroule dans les années 2000, dans le quartier d’Almagro  au centre de Buenos Aires. C’est dans ses rues que Daniel, la trentaine, traîne son pied bot et son spleen. Son dégoût. Et on le comprend, Daniel. Comment respirer la joie de vivre lorsqu’on est maigre, laid, timide, seul et infirme ?

Cela ne l’empêche pas d’être amoureux fou. L’heureuse élue est  sa voisine. Elle s’appelle Natalia. Elle est belle. Et le seul plaisir de Daniel est de l’observer de sa fenêtre. De la suivre du regard dans la rue. De la côtoyer chez Don Clemente, le boucher, ou encore dans le parc. Et cela il peut le faire à loisir. Ouvertement. Car Natalia est aveugle.

Une histoire complexe, parfois dérangeante

Et là vous pensez que ces deux exclus de la société vont se rencontrer, s’aimer et avoir de nombreux enfants. Une histoire gentillette. A l’eau de rose. Vous vous trompez. Bien sûr, Daniel et Natalia vont se rencontrer. Mais leur histoire est complexe. Parfois dérangeante. Daniel et son manque d’estime pour  lui-même et son dégoût pour la vie ; Natalia et sa fraîcheur et son enthousiasme.

Ajoutez à cela les très beaux dessins de Dante Ginevra, la mise en scène de Diego Agrimbau, considéré comme un des grands acteurs de la nouvelle scène de la bande dessinée sud-américaine, et vous obtenez une belle et touchante histoire.

Lire aussi

BD : « Un nouveau marché éditorial est en train de naître dans les pays latino-américains »



Marie Torres
Le dégoût
Scénario Diego Agrimbau dessins Dante Ginevra
Éditions Insula
15 euros
Ados/Adultes
1
2

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Naguère jouets, aujourd’hui objets de collection, les voitures miniatures déchaînent les passions : on les recherche, on les accumule.  On les classe par marques, matières,  échelles, thèmes…  Bruno de la Tour, fervent collectionneur, en possède plus de 4 000. Il nous dévoile ses précieux modèles.

SORTIR À PARIS

Réunissant objets, images et films rares, l’exposition  « Jamaica Jamaica ! », jusqu'au 13 août prochain au Philharmonie de Paris, rend compte des multiples facettes de l’histoire de la musique de cette île minuscule, du reggae jusqu’aux musiques urbaines contemporaines (lDJ, sound system, remix, dub…).

Du 24 février au 20 août 2017, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente une exposition retraçant l’ensemble de la carrière de l’artiste néerlandais Karel Appel, des années CoBrA à sa mort en 2006.

NEWSLETTER

Petites Annonces gratuites

Pour annoncer, vous devez vous connecter.

Si vous n'avez pas de compte, créez en un.

Une fois connecté, cliquez sur vos annonces, pour gérer vos annonces.



BRÈVES

Moustache intacte
Salvador Dali après exhumation du corps au musée de Figueras en juillet aurait selon le médecin la moustache intacte. Un état de conservation du corps impressionnant selon ce dernier qui n'en aurait pas dormi de la nuit.
 
Extra !
Du 6 au 10 septembre 2017, le Centre Pompidou inaugurera son premier festival du livre. Extra ! qui sera accompagné d'un nouveau prix littéraire.
 
Rentrée littéraire
581 romans et recueils de nouvelles français et étrangers sont annoncés par les éditeurs entre la mi-août et la fin octobre.
 
Dali : demande en paternité...
28 ans après sa mort, les restes de Salvador Dali vont être exhumés afin de déterminer s’il était le père de Pilar Abel, une femme vivant à Gérone (Catalogne).
 
Le top de l'électro
Le célèbre festival Sonar de Barcelone de musiques créatives et électroniques a encore battu un record en juin 2017. 135 000 spectateurs du monde entier.